French (FR)French (FR)

Pages populaires :

Visit California logo

Culture culinaire basque de Bakersfield

Culture culinaire basque de Bakersfield

Où, et comment manger l'unique cuisine européenne à Bakersfield.

Removed from Likes

Construit en 1893, le Noriega Hotel est le plus ancien et le plus célèbre restaurant basque de la Vallée centrale, mais les concurrents sont nombreux dans le quartier d'Old Town Kern à Bakersfield, qu'on appelle aussi le Basque Block. Il s'agit de la plus grande concentration de restaurants basques des États-Unis, et si chacun a ses spécialités, ils ont tous un point commun : la nourriture basque est servie en importante quantité.

Partout où vous irez, on vous proposera une « configuration » similaire : pain au levain, soupe au chou, sauce, légumes bouillis, langue sauce piquante et spaghetti. Tout ceci doit être consommé avant le plat principal : gigot d'agneau rôti, ragout de bœuf ou de queue de bœuf, ou poulet frit. La tâche est monumentale, même pour les plus gros mangeurs, mais c'est ainsi qu'est servie la nourriture basque de la Vallée centrale depuis le milieu du XIXe siècle, quand de nombreux Basques ont quitté leur terre entre l'Espagne et la France pour chercher fortune lors de la Ruée vers l'Or en Californie.

Si vous n'avez pas très faim, installez-vous simplement au bar et commandez un Picon Punch, le cocktail basque traditionnel à base de brandy et de grenadine avec de la liqueur d'orange amère ou parfois de jus de cerise au marasquin, et généralement décoré d'écorce de citron. Ce cocktail parvient miraculeusement à trouver son équilibre, entre l'acidulé et le sucré.

Commencez votre découverte de la culture culinaire basque au Wool Growers Restaurant sur la 19e rue, très visible grâce à son enseigne néon en forme de mouton. Ce «dinner» sans chichi des années 50 est l'un des restaurants les plus populaires de Bakersfield et sert des spécialités comme la soupe de queue de bœuf et des frites croustillant à la perfection. La salle à manger lumineuse avec des longues travées de tables est chaleureuse et animée, et contraste avec l'atmosphère genre film noir du Pyrenees Café sur Sumner Street, à deux rues de là. Le bar en bois sombre, les box en vinyle, le juke-box crépitant et le signe Budweiser au néon du Pyrenees attirent les clubs de motards, les groupes indé, tout comme ceux qui aiment l’ambiace basque du bon vieux temps. Les murs de la salle sont décorés de photos en noir et blanc des pionniers basques. Le menu du Pyrenees propose d'agréables surprises : installez-vous à l'une des tables sur la terrasse extérieure et commandez des crêpes fourrées au bacon. 

Tout proche de l'autoroute 99 et entouré de grandioses palmiers, le Chalet Basque Restaurant propose de petites tables et de petits box plutôt que de grandes tables familiales, plus adaptés aux dîners en tête à tête, mais tout le reste est traditionnellement basque. En plus du menu à plusieurs plats, le Chalet sert des escargots à l'ail que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Et de l'autre côté de la ville, au Benji’s French-Basque Restaurant, les clients tentent de gérer leur prise de calories pendant le service pour garder de la place pour le dessert. Benji’s est plus français qu'espagnol (les cuisses de grenouilles font un tabac), mais le plat vedette est un soufflé sucré, chocolat, citron, Grand Marnier, ou framboise. Commandez-en un lorsque vous choisissez votre plat pour que les serveurs puissent prévoir quand vous le servir. En raison de sa délicatesse, votre soufflé doit être servi dès qu'il sort du four. 

Removed from Likes

Photos de voyageurs

Utilisez #VISITCALIFORNIA sur Instagram pour que votre voyage soit présenté sur notre page.

California Winery

Subscribe to our Newsletter

Sign up and get weekly travel inspiration and ideas

Subscribe to our Newsletter