function OptanonWrapper() { window.dataLayer.push( { event: 'OneTrustGroupsUpdated'} )}Comment admirer au mieux la super-floraison de 2019 en Californie
Get Ready to Play. Take the Quiz!
Suite

Comment admirer au mieux la super-floraison de 2019 en Californie

Comment admirer au mieux la super-floraison de 2019 en Californie

Où admirer la super-floraison cette année, des pavots aux lupins, en passant par les fritillaires couleur chocolat

Le spectacle est de retour... plus beau que jamais ! À en croire l'Anza-Borrego Desert Natural History Association, l'éclosion de fleurs sauvages du printemps 2019 sera encore plus longue et plus garnie que celle, incroyable, de 2017. Comment se produit une super-floraison ? Cet événement survient lorsque toutes les conditions météorologiques adéquates sont réunies, à savoir d'importantes pluies à la fin de l'automne et au début de l'hiver, des températures clémentes la journée et des nuits fraîches », indique la guide naturaliste et auteure californienne Ann Marie Brown, qui précise qu'une éclosion de cette ampleur a tendance à ne survenir qu'une fois tous les dix ans. La Californie en a connu deux au cours des trois dernières années.

Grâce aux grosses averses et au déluge de neige en 2019, les graines des fleurs germent et les racines se répandent. Le spectacle a déjà commencé pour les chercheurs de pétales dans les déserts de Californie et les vallées intérieures, comme en témoignent les couleurs explosives le long du Fresno County Blossom Trail. De nombreux autres endroits colorés devraient prochainement faire leur apparition. De la fin de l'hiver jusqu'au mois de mai, les fleurs vont éclore sur la côte et au pied des collines, et en juin et en juillet, les hautes montagnes de l'État se pareront de nombreuses couleurs.

Voici comment planifier au mieux votre séjour d'observation de la super-floraison ce printemps, par ordre d'apparition. Pour connaître les actualités liées à la floraison, consultez les derniers articles publiés sur le site Web Theodore Payne Foundation Wildflower ou sur la page dédiée aux fleurs sauvages des Parcs d'État de Californie.

 

Région des déserts

Haute saison : de début mars à début avril

Alors que l'hiver sévit toujours dans la majeure partie du pays, des fleurs aux couleurs vives recouvrent le sable des déserts californiens. À partir de début mars, plus de 200 espèces de plantes à fleurs créent un spectacle bariolé dans le parc d’État d’Anza-Borrego Desert à l'est du comté de San Diego. Et grâce aux quelques 18 centimètres de pluie enregistrés depuis juillet 2018, il pourrait bien s'agir de la plus grande floraison à cet endroit en l'espace de vingt ans. Parcourez à pied le Borrego Palm Canyon Trail de 2,4 km de long depuis Borrego Palm Canyon Campground pour admirer le jaune des encelias, le mauve de la lavande du désert et le rouge flamboyant des ocotillos. Ou partez en randonnée de 4,8 km dans Hellhole Canyon pour découvrir des coussins de belle-mère en fleurs, des lupins et des phacélies, ainsi que la cascade de Maidenhair Falls. Consultez le site Natural History Association du parc ou appelez la ligne d'écoute dédiée aux fleurs sauvages au 760/767-4684 pour connaître les dernières actualités. La page consacrée aux fleurs sauvages du parc fournit également une carte utile de la région, avec des conseils pour admirer le spectacle.

Pour observer d'autres floraisons, mettez le cap vers la Réserve de Coachella Valley à Thousand Palms et Box Canyon Road à Mecca, où vous pourrez contempler des lupins et des tournesols du désert. Envisagez également de faire une halte au site Indian Canyons de Palm Springs, qui est actuellement fermé en raison des inondations qui se sont produites en février. Mais dès sa réouverture (tenez-vous informé(e) ici), attendez-vous à une multitude de couleurs tout au long du mois d'avril.

Le parc national de Joshua Tree vous permettra également de vous émerveiller face aux fleurs sauvages. Et avec des altitudes supérieures à celles d'Anza-Borrego, de la neige est tombée sur le parc la semaine dernière, ce qui signifie que les fleurs en altitude pourraient éclore jusqu'au mois de juin. « Nous avons des bourgeons en basse altitude autour des zones de Bajada Trail et de Cottonwood du parc », explique George Land, responsable de l'information du parc. «La plupart des espèces qui vont éclore à la frontière méridionale regroupent les peritoma arborea, les encelia farinosa, les larrea tridentés, les lupins et les pavots». Ann Marie Brown recommande d'emprunter les sentiers de randonnée pour observer les fleurs en basse altitude de la partie sud du parc, comme le Bajada Nature Trail.

Plus tard au printemps, recherchez les cactus à queue de castor qui possèdent des fleurs d'un rose magenta si vif que vous pouvez les apercevoir à plus de 40 mètres à la ronde depuis des lieux exceptionnels comme la zone du Black Rock Canyon ou le Wonderland of Rocks. L'emblématique Joshua Tree (arbre de Josué) et son cousin le yucca des Mohave arboreront de magnifiques fleurs d'un blanc crème.

 

Côte Centrale

Haute saison : de mi-mars à mi-avril

À un peu moins de cent kilomètres à l'est de San Luis Obispo, le Monument national de la plaine de Carrizo renferme les plus grandes prairies indigènes restantes de Californie. Au début du printemps, tandis que le wapiti de Tule et les antilocapres errent librement, la plaine de Carrizo devrait être quasiment recouverte de champs de layia, de castilleja exserta et de pavots de Californie. Les experts en fleurs se donnent rendez-vous ici à la recherche d'espèces rares et menacées comme la monolopia congdonii (qui présente de minuscules fleurs jaunes), l'eremalche kernensis (d'un rose délicat) et la caulanthus californicus, dont les boutons de couleur grenat s'ouvrent pour révéler des fleurs blanches.

À proximité, deux autres lieux méritent le détour : Shell Creek Road, près de Santa Margarita, où les pavots orange et les lupins bleu nuit tapissent le bord de la route, et le parc d'État de Montaña de Oro de San Luis Obispo, où éclosent des centaines de pavots de Californie, des mimules à tête de singe, des radis sauvages et de la moutarde, que vous pourrez observer le long du Bluff Trail, facilement accessible.

 

Comté de Los Angeles

Haute saison : de mi-mars à début avril

Chaque printemps, les collines à l'ouest de Lancaster sont recouvertes de pavots de Californie colorés, avec leurs jolis pétales orange et soyeux, tandis que la Réserve d'État Antelope Valley California Poppy accueille des milliers de visiteurs qui viennent apprécier toute la magie du spectacle. Près de 13 kilomètres de sentiers serpentent à travers la réserve, mais la plupart des visiteurs s'en tiennent aux boucles sud et nord de 4 km, avec un rapide passage par Tehachapi Vista Point. Pour obtenir les dernières informations, consultez le site de la réserve ou appelez la Poppy Reserve Wildflower Hotline au 661/724-1180.

Sur la côte de Los Angeles, laissez-vous séduire par le parc d'État de Point Mugu de Malibu, situé dans la zone de Santa Monica Mountains. Empruntez le Chumash Trail plus haut depuis la Pacific Coast Highway : dans les tronçons inférieurs, vous pourrez admirer les pavots, les lupins et les calochortus, tandis qu'à une altitude plus élevée vous trouverez des espèces plus exotiques, comme la fritillaria biflora (couleur chocolat) et la gilia capitata (couleur bleue).

 

Contreforts de la Sierra

Haute saison : de mi-mars à fin avril<