A Surfer Headed for the Waves
Orange County surfing by Kodiak Greenwood

Hot Spots De Surf

Les cheveux baignés de soleil, le sourire aux lèvres, les yeux toujours rivés vers l'ouest, en attente de la prochaine vague : voilà le surfeur californien. Les villes de surf californiennes sont des endroits où les gens ne vivent que pour la prochaine vague qui daignera s'approcher des côtes. Achetez-vous un nouveau bikini ou un short de surf, glissez vos orteils dans le sable et admirez le spectacle. Mais pourquoi ne pas l'admirer également depuis votre balcon avec vue sur l'océan ou depuis votre table en bord de mer le midi ? Ou mieux encore, pourquoi ne pas vous jeter à l'eau et prendre un cours de surf ? Lancez-vous !

Hot Spots De Surf VCW_D_LA_T7_Malibu_WestwardBeach_TS-sized_0
Thomas H. Story/ Sunset Publishing

Malibu

Malibu
Découvrez une ville côtière de légende

S'étendant sur plus de 48 kilomètres le long de la côte pacifique et de la route Highway One, Malibu bénéficie d'un statut quasi-mythique parmi les villes côtières de Californie. Les célébrités hollywoodiennes et les athlètes de haut niveau posent leurs valises dans des maisons bordant les longues étendues de plage, pour y protéger leur vie privée, s'offrant une vue imprenable sur les surfeurs et les couchers de soleil grandioses.

Même si Malibu semble être une ville réservée aux célébrités, la magie opère également pour les touristes. Réputée dans le monde entier pour ses superbes vagues, la plage Surfrider Beach à Malibu, à quelques mètres du Malibu Pier, a été nommée première « World Surfing Reserve » (Réserve de surf mondiale). La plage Zuma Beach, située à proximité, attire les locaux et les familles. En hiver, Point Dume, à l'extrémité nord de Malibu, est un emplacement de choix pour tenter d'apercevoir les baleines grises en migration.

Le paysage de carte postale ne s'arrête pas à la plage. La Getty Villa, qui abritait à l'origine le Getty Museum, ouvert en 1974, met l'accent sur l'art antique grec et romain (l'entrée est gratuite, mais vous devez tout de même réserver). Pour admirer des œuvres d'art plus contemporaines et côtières, allez découvrir les 30 planches de surf historiques qui sont exposées, dont certaines datent des années 1910, au Surf Museum à la bibliothèque Payson de l'université de Pepperdine. Pour les amoureux de de la mode, et pour tenter d'apercevoir l'une des célébrités locales, parcourez les magasins du Malibu Country Mart et du Malibu Lumber Yard, deux centres commerciaux haut de gamme adjacents.

Grignotez ensuite un morceau à Malibu Farms, le café-restaurant bio qui se trouve directement sur la jetée. Ou découvrez la pêche du jour et succombez à l'un des fameux burgers de thon jaune que propose le Malibu Seafood, situé juste en face de la plage Dan Blocker. Pour dormir comme un local, prenez une chambre au Malibu Beach Inn, un ancien motel de 47 chambres situé sur la « plage des milliardaires », dont la rénovation a été confiée au magnat d'Hollywood David Geffen.

Même s'il vous sera difficile de vous éloigner de l'océan, les collines et canyons situés dans les terres avoisinantes sont recouverts de fleurs sauvages au printemps, et la zone de loisirs des Santa Monica Mountains vous permettra d'admirer quelques chutes d'eau. Pour une expérience guidée et décontractée, optez pour l'une des randonnées vinicoles (Malibu Wine Hikes) de 2 heures sur les terres vallonnées du vignoble de Saddlerock Ranch ; les randonnées comprennent des haltes pour admirer les peintures rupestres de Chumash, une rencontre avec une girafe très célèbre (apparue dansVery Bad Trip 3) et, bien entendu, une dégustation de vin.

Surfers on a San Diego Beach
San Diego by Dave Lauridsen

San Diego - Le surf et sa culture

San Diego - Le surf et sa culture
Soyez le roi de la glisse à Hangin'10 (ou au moins, essayez d'en avoir l'air)

On croirait parfois que tout le monde surfe, dans le comté de San Diego. Quand les vagues sont bonnes, un flot constant d'hommes-poissons (et de naïades, aussi) défile en combinaisons de plongée. Quand ils ne sont pas dans l'eau ou sur la plage, ils roulent dans leur voiture, les planches fixées sur le toit, en route vers des spots aussi fameux que Bird Rock, Oceanside Pier ou la légendaire Windansea (évoquée dans le célèbre roman de Tom Wolfe, The Pump House Gang).

Le musée du surf de Californie d'Oceanside rend hommage à la grande tradition du surf dans le comté. Entrez-y, et vous découvrirez d'anciennes planches et des expositions à la gloire des légendes qui ont marqué les vagues de la région. Partout dans le comté, surtout dans les villes de bord de mer comme Leucadia et Encinitas, vous trouverez une multitude de boutiques de surf, dont Hansen Surfboards (ouvert depuis 1961). Arrêtez-vous dans ces institutions vénérables et profitez des conseils des locaux. Même si votre intention n'est pas de défier les vagues sur une planche, vous pouvez acheter un short et prendre un petit déjeuner dans des endroits classiques comme le Pipes Cafe de Cardiff-by-the-Sea, ou le Beach Break Cafe d'Oceanside.

Statue of Surfer with His Board at Huntington Beach, California
Huntington Beach by Tom Story

Le surf et sa culture d'Orange County

Le surf et sa culture d'Orange County
Prenez un cours ou contentez-vous d’admirer les pros

La grande tradition du surf dans le comté d'Orange remonte à plus d'un siècle, lorsque George Freeth, pionnier du surf hawaïen, effectua quelques démonstrations de ses talents nautiques à l'occasion du baptême de la nouvelle jetée de Huntington Beach, en 1914. Dans les années 1920, le légendaire champion olympique Duke Kahanamoku surfait déjà à cet endroit. Mais c'est au cours des années 1950 et 1960 que le sport prit réellement son envol, lorsque Huntington Beach devint le théâtre de plusieurs événements majeurs et acquit ses lettres de noblesse en tant que capitale du surf des États-Unis continentaux. Une grande figure locale, le surfeur Corky Carroll, a un jour déclaré que « le comté d'Orange était le centre culturel du petit monde du surf, et Huntington Beach en était le cœur ».

Les boutiques de Huntington Beach sont au diapason. Devant Jack’s Surfboards, le « Surfing Walk of Fame » rend hommage aux meilleurs surfeurs du monde avec ses pierres de granit gravées sur le trottoir, tandis que le Huntington Surf and Sport immortalise les légendes du surf locales avec les empreintes de mains et de pieds de son « Surfing Hall of Fame ». Découvrez l'une des planches longboard de Duke Kahanamoku au musée international du surf.

Bien entendu, il existe un grand nombre d'autres spots au-delà de Huntington Beach dans le comté d'Orange. Au sud du comté se trouvent San Clemente et la plage d'état de San Onofre, où les plus grands surfeurs d'aujourd'hui caressent les vagues légendaires de Trestles. Plus haut sur la côte, vous pourrez observer les casse-cou, faire du bodysurf sur « The Wedge », un spot de Newport Beach réservé aux experts.

Vous voulez tester votre habileté sur une planche ? Essayez la Corky Carroll’s Surf School à Huntington Beach ou sur la plage d'état de Bolsa Chica. Plus au sud, vous trouverez aussi la San Clemente Surf School. 

A Surfer Heads for the Water at Huntington Beach, California
Photo by Kodiak Greenwood

Huntington Beach

Huntington Beach
Prenez la vague à Surf City, USA

C'est toujours l'été à Huntington Beach. La « Beach Culture » du sud de la Californie s'épanouit pleinement le long du littoral de cette ville, où vous pourrez faire du vélo sur un sentier longeant l'océan, jouer au volley-ball et, bien entendu, surfer.

Si vous voulez savoir comment cette ville de l’Orange County - avec ses 16 kilomètres de plages - a obtenu le nom de Surf City, il faut vous rendre à l’International Surfing Museum, où vous pourrez également découvrir la plus grande planche de surf du monde. Les légendes du surf, George Freeth et Duke Kahanamoku, ont tous les deux surfé à Surf City dans le début des années 1900. Le U.S. Surfing Championship, qui est maintenant le Vans U.S. Open of Surfing, s’est tenu pour la première fois à Surf City à la fin des années 50.

Si vous préfèrez courir que chasser les vagues, vous pouvez toujours être dans l'esprit surf en participant au Surf City USA Marathon (qui propose aussi un demi-marathon et un 5K), tenu le premier dimanche de février chaque année. Les participants recoivent une médaille "planche de surf" après avoir courru sur le bord de mer passant par Huntington Beach.

Tout au long de l'année, le surf rythme la ville de Huntington Beach et même si vous n'êtes jamais monté sur une planche, vous pouvez vous promener dans les nombreuses boutiques de surf et observer les surfeurs sur les vagues, le long de la jetée de Huntington.

Si vous préférez courir plutôt que d'affronter les vagues, vous pouvez toujours vous mettre dans l'esprit surf en participant au Surf City USA Marathon (qui comprend également un demi-marathon et un parcours de 8km), le premier dimanche de février de chaque année. Les coureurs qui finissent la course reçoivent une médaille en forme de planche de surf après avoir couru sur le bord de mer le long de Huntington Beach.

Depuis la jetée, une courte promenade vous mènera aux boutiques et aux élégants restaurants de Main Street, où bon nombre de tables et de pontons vous permettront de vous détendre et d'apprécier la brise marine et les après-midis ensoleillés de Huntington Beach. Vous trouverez dans le tout nouveau centre commercial de Huntington, Pacific City, des restaurants uniques et des boutiques élégantes, le tout avec une vue sur l’océan.

Vous pourrez goûter à la vie de Surf City en séjournant dans l'un des luxueux complexes du front de mer de Huntington Beach. Vous y trouverez notamment le Hyatt Regency Hunting Beach (connu pour ses piscines qui font le bonheur des enfants), le Waterfront Beach Resort ou le Paséa Hotel & Spa, qui a ouvert en 2016. Vous pourrez aussi vous rendre au Treehouse Bar du Paséa Hotel pour profiter du rooftop et déguster un cocktail devant le couché de soleil. Découvrez également les côtés plus nature de la ville en montant à cheval à Huntington Central Park (143 hectares) ou en observant les oiseaux le long des sentiers de la réserve écologique de Bolsa Chica, une zone marécageuse restaurée et un des habitats côtiers les plus importants de Californie du sud.

Hot Spots De Surf surf_board
LE PLUS GRAND SITE DE SURF AU MONDE FAIT DES VAGUES À HUNTINGTON BEACH
12,8 mètres. 66 personnes. Un record du monde. À Huntington Beach, à l'occasion de la Journée internationale du surf, 66 personnes ont grimpé sur la plus grande planche de surf du monde ce qui a conduit à un nouveau record du monde.
Beach in Santa Cruz, California
Surfing Sculpture in Santa Cruz

Culture surf à Santa Cruz

Hot Spots De Surf vca_maps_sfbayarea
Culture surf à Santa Cruz
Cool Dude ! Découvrez les traditions, les secrets et l'histoire du plus californien des sports aquatiques

Peu de gens résistent au côté cool, ensoleillé et débordant de vie de la culture surf à Santa Cruz.  D'après la légende, trois princes hawaïens amenèrent le surf ici en 1885. D'illustres surfeurs hawaïens, comme Duke Kahanamoku, leur emboitèrent le pas.  Les locaux se lancèrent rapidement à l'assaut des vagues douces et régulières de Cowell, ainsi que des « point breaks » et vagues en droite de Steamer Lane et de Pleasure Point.  

Grâce à la légende locale, Jack O'Neill, qui inventa dans les années 1950 la combinaison de plongée afin de combattre les eaux particulièrement froides du Pacifique, les novices et les surfeurs d'expérience peuvent passer plus de temps dans l'eau, à attendre la vague parfaite. Si vous voulez essayer ce spot, les vagues les plus sympathiques se trouvent sur la plage de Cowell, à côté de Santa Cruz Wharf. En outre, les vagues de Capitola sont généralement bien adaptées aux débutants. Le Club Ed Surf School propose des cours adaptés à tous les niveaux (pour les enfants aussi). Ils procurent des planches plus longues et donc plus faciles à équilibrer, ainsi que des combinaisons de plongée. 

Pour en savoir plus sur la scène et les légendes du surf de ce petit bout de côte, rendez-vous au musée du surf de Santa Cruz. Il se trouve dans un ancien phare le long de West Cliff Drive. Par-delà le brise-lames, vous verrez les meilleurs surfeurs du coin se mesurer à Steamer Lane. Et pour vous relaxer comme une légende, rendez-vous au Jack O’Neill Lounge du Santa Cruz Dream Inn. Savourez un cocktail exclusif, dans un cadre rempli d'artefacts liés au surf et devant une superbe vue de Monterey Bay, ou commandez la boisson préférée de Jack, le Ketel One Martini. En octobre, l'O'Neill Coldwater Classic attire bon nombre des meilleurs surfeurs au monde.