French (FR)French (FR)

Pages populaires :

Visit California logo

Alcatraz | Visit California

Alcatraz

  • Résumé
  • Choses à faire
  • Galerie

En 1854, le premier phare de la Côte Ouest fut construit sur l'île d'Alcatraz, dans la baie de San Francisco, pour guider les navires entrant et sortant par le Golden Gate. Les responsables gouvernementaux décidèrent rapidement que la minuscule île de près de 9 hectares (22 acres) nommée judicieusement « The Rock » constituerait l'emplacement idéal pour un centre pénitencier fédéral, à la fois si proche et si loin de l'agitation de San Francisco. Les falaises abruptes étaient entourées de courants dangereux, de marées extrêmes et d’eaux glaciales. S'évader de cette prison semblait donc impossible.

Alcatraz servit de prison militaire de l'époque de la guerre de Sécession jusqu'à 1934, date à laquelle elle fut transformée en centre pénitentiaire civil. Bien qu'il ne soit resté opérationnel que pendant trois décennies, The Rock reste figé dans l'imaginaire américain comme le pénitencier suprême, en partie grâce à des films comme le classique de Clint Eastwood, « L'Évadé d'Alcatraz ». La prison accueillit certains des criminels les plus célèbres du pays : Al Capone, George « Machine Gun » Kelly et « Bird Man » Robert Stroud, un meurtrier devenu expert en maladies ornithologiques.

Gagnez l'île en ferry et explorez, de jour ou de nuit, la prison laissée à l’abandon. La traversée de 20 minutes est en elle-même une belle récompense avec des embruns salés vivifiants et de magnifiques vues sur la baie. Votre billet de ferry couvre aussi l'admission dans l'île, une visite guidée en option et une visite libre des cellules avec un audio-guide. Le programme narré « Doing time » (Faire son temps) combine les voix de véritables prisonniers et de gardiens de prison et des reconstitutions avec des acteurs, qui donnent vie aux murs vides de la prison, avec des récits d'émeutes à propos de la nourriture, d'isolement cellulaire et de tentatives d'évasion. 23 prisonniers en tout tentèrent de s'évader d'Alcatraz, mais tous furent tués ou capturés, à l'exception de trois hommes qui s'échappèrent en 1962. Personne ne sait ce qu'ils sont devenus.

Pendant votre visite, entrez dans les cellules ouvertes et imaginez l'ennui et la solitude des prisonniers. Faites le tour du corps de garde, de la cour, et des jardins étonnamment luxuriants qui entourent les bâtiments. Si vous visitez l'île entre fin septembre et le 1er février, vous pourrez faire une randonnée sur le sentier saisonnier de 1,1 km (0,7 mile) appelé Agave Trail. Ce succulent épineux était cultivé par les gardiens de la prison et leur famille, pour créer une clôture végétale propre à décourager les éventuels complices d'une évasion d'amarrer des bateaux le long de l'île. Le sentier bordé de pierres serpente dans un bois d'eucalyptus, puis descend jusqu'à quelques mètres de l'eau pour vous permettre d'admirer de près les voiliers qui traversent la baie. Les randonneurs sont également récompensés par des panoramas à couper le souffle sur San Francisco, le Golden Gate Bridge, le verdoyant comté de Marin au nord, et l'île d'Angel Island toute proche, devenue parc d'État.

Conseils d'expert : rejoignez The Rock avec un ferry d'Alcatraz Cruises depuis le quai 33 sur l'Embarcadero de San Francisco, près de Bay Street. Les ferrys sont généralement complets le week-end et pendant les vacances : mieux vaut réserver vos billets au moins trois semaines à l'avance. Comptez deux ou trois heures pour la visite complète. Portez des chaussures confortables pour gravir le chemin escarpé qui relie le quai à la prison, et emportez une veste ou un coupe-vent pour affronter la fraîcheur légendaire de San Francisco.

Gros plan Alcatraz

Cette lecture vous plait? Nous vous recommandons d'accéder à notre site Web en anglais pour trouver d'autres contenus à lire.

Accéder au site Web en EN

Subscribe to our Newsletter

Sign up and get weekly travel inspiration and ideas

Subscribe to our Newsletter