Error message

Lingotek profile ID 4 not found.
Un skatepark en Californie
Avec l’aimable autorisation de Magdalena Ecke Family YMCA

Neuf skateparks californiens incontournables

Simple mode à la fin des années 1950 et au début des années 1960, le skateboard s'est transformé en phénomène mondial (et en un marché de plusieurs milliards de dollars) aujourd'hui reconnu à travers le monde. Mais l'âme du skateboard demeure en Californie, en particulier dans ses nombreux skateparks et ses vastes parcs composés de structures en béton (en forme de vagues, de bols et de rebords) et de rails, de tables et de tubes. C'est là que les pros viennent essayer leurs nouvelles figures, et c'est également le lieu où les futures stars apprennent l'art du skateboard. Des centaines de parcs, petits et grands, célèbres et méconnus, jalonnent le paysage californien du nord au sud de l'État. Mais quels sont les meilleurs skateparks ? Nous avons parcouru l'État pour vous dresser une liste de neuf skateparks que vous devriez découvrir si vous avez un tant soit peu d'intérêt pour le skateboard.

1.  Skatepark régional du lac Cunningham, San Jose

Avec ses 7 430 mètres carrés, ce gigantesque site sur les rives du lac Cunningham de San Jose est le plus grand skatepark de Californie, trois à quatre fois plus grand qu'un parc habituel. California Skateparks, l'une des meilleures sociétés au monde spécialisées dans la conception de skateparks, a imaginé ce chef-d'œuvre et a inclus des installations et des équipements pour plaire aux skateurs de tous niveaux. Vous y trouverez notamment le plus grand tube en béton au monde : 21 mètres de longueur pour 6 mètres de hauteur. Ce skatepark se distingue également par le plus grand berceau et la plus haute paroi verticale au monde. S'y trouvent également un parcours complet pour la pratique du « street » et des « bowls » allant d'une profondeur de 30 centimètres pour les débutants à 3,7 mètres pour les experts.

2.  Skatepark Tanzanite, Sacramento

Le skatepark Tanzanite ne remportera sûrement pas de récompense en raison de sa taille (un peu moins de 1 500 mètres carrés tout de même), mais la conception (réalisée par le constructeur légendaire de skateparks Wally Hollyday) dépasse largement ses homologues en termes d'options au mètre carré. Trois « bowls » bien étudiés, qui vont d'une simple pente pour les néophytes à des déclivités bien plus prononcées avec plusieurs profondeurs, des transitions à l'intérieur des piscines et des rebords variés, permettent de réaliser des prouesses dans les airs. Le skatepark Tanzanite s'illustre vraiment au niveau de sa partie « street », qui se compose de plusieurs escaliers, des rebords qui résistent aux assauts des planches et des rails sur lesquels vous pourrez vous essayer aux « grinds ». Ce skatepark mérite le détour !

3.  Skatepark Curt Pernice, Ripon

Le magazine Thrasher a élu le skatepark Curt Pernice l'un des meilleurs skateparks de Californie, et cette appellation est plus que méritée. Le parc, situé dans la ville de Ripon, dans la vallée Centrale (à environ 130 kilomètres à l'est de San Francisco), est connu pour sa piscine légendaire, un monstre de béton qui recouvre la majeure partie des 2 800 mètres carrés du skatepark et peut rivaliser avec n'importe quelle autre piscine de l'État ou d'ailleurs. Les skateurs ont le choix entre de nombreuses pyramides, des tables et des rails, ainsi que des marches et un half-pipe très sympa. L'ambiance y est très agréable : les débutants et les touristes de passage sont les bienvenus, tout comme les experts qui fréquentent le skatepark. Les alentours sont bien aménagés mais dépourvus d'arbres, donc n'oubliez pas la crème solaire avant de vous rendre dans cette jungle de béton.

4.  Skatelab, Simi Valley

Lieu incontournable depuis son ouverture à la fin des années 1990, ce skatepark indoor a été le premier à utiliser du bouleau de Finlande pour ses rampes, qui est aujourd'hui considéré comme le nec plus ultra en matière de bois. L'espace de 1 850 mètres carrés, divisé en deux salles, se compose de plusieurs half-pipes et quarter-pipes, d'escaliers, de tables et de sauts. L'équipe professionnelle interne parraine les nouveaux venus, comme Jackson Stern et Gage Boyle, et vous pourriez bien apercevoir des visages connus comme Tony Hawk et Rodney Mullen se donner en spectacle. Lorsque la fatigue se fait ressentir ou que la douleur due à vos nombreuses chutes est trop vive, dirigez-vous vers le Musée du skateboard situé sur place. L'entrée est gratuite. Vous pourrez en apprendre plus au sujet de ce sport tout en découvrant une collection de souvenirs, notamment plus de 5 000 anciennes planches, et le Skateboarding Hall of Fame.

5.  Skatepark The Cove, Santa Monica

L'équipe de skateurs Zephyr de Dogtown, baptisée les Z-Boys, a popularisé le sport dans les années 1970 sous le soleil de Santa Monica. Le skatepark The Cove a joué un rôle à part entière puisqu'il a aidé Tony Alva, Jay Adams et Stacy Peralta à reproduire les mouvements du surf sur le béton. Le cœur même du skateboard bat dans ce skatepark, qui a fait l'objet de rénovations en 2005 tout en conservant son ambiance « old school » et sa place essentielle dans l'histoire du sport. Aujourd'hui, vous trouverez quatre zones, notamment un parcours de « street » avec de nombreuses lignes bien pensées et un grand « bowl » composé d'une extrémité carrée peu profonde de 180 cm, une poche ronde de 180 cm également, un ovale de 2,74 mètres de profondeur et une coquille de 4 mètres. Tout ce qu'il vous faut pour marquer à nouveau l'histoire !

6.  Skatepark de Venice Beach, Venice Beach

Si les skateparks pouvaient remporter des récompenses pour leur emplacement, celui-ci mériterait la médaille d'or. Construit au beau milieu du sable face à l'une des villes côtières les plus éclectiques de Californie, le skatepark attire de nombreux spectateurs curieux qui se promènent le long du Venice Beach Boardwalk. Construit en 2009, le parc de 1 500 mètres carrés est doté d'un parcours à l'ancienne en forme de serpent, ainsi que d'une section « street » composée de rampes, de rails, de tables et de marches. Les riders qui apprécient la verticalité auront de quoi s'amuser dans la grande piscine. Le « bowl » dispose de flancs bien lisses pour prendre de la vitesse, et les skateurs passent à toute vitesse dans un flot ininterrompu. Lorsque la fatigue se fait sentir, vous pouvez simplement profiter du soleil et admirer l'une des plages les plus colorées de Californie, où se produisent des musiciens, des jongleurs, des mimes et des statues vivantes.  

7.  Skatepark Vans, Orange

Il est impossible d'évoquer l'histoire du skateboard sans parler de la piscine Combi, qui est devenue légendaire au skatepark Upland Pipeline au début des années 1980. Même si la piscine Combi d'origine n'existe plus, une réplique parfaite reprenant les dimensions historiques (transitions de 297 cm et profondeur de 366 cm) se trouve en plein cœur du skatepark Vans intérieur. Avec un parcours central de 1 850 m² composé d'escaliers, de bancs, de rails, de rebords et de tables, ainsi qu'une mini-rampe de 24 mètres de large et un parcours d'échauffement pour les débutants, il s'agit probablement du meilleur skatepark couvert de tout l'État. Une zone surélevée pour les spectateurs a été conçue pour vous permettre de vous asseoir et de regarder les pros à l'œuvre, et vous pourrez également choisir de nouveaux équipements ou vêtements dans le grand magasin Vans qui se trouve sur place.

8.  Skatepark Magdalena Ecke Family YMCA, Encinitas

Ecke dispose de l'une des deux rampes verticales publiques dans la région de San Diego, vous pouvez donc avoir la certitude d'y voir des skateurs talentueux. Le parcours de « street » rénové est complexe et polyvalent, mais toujours divertissant, tandis que Mini-Land est l'endroit idéal pour permettre aux débutants d'affiner leur technique avant de se frotter aux skateurs quasi professionnels qui évoluent dans la piscine réniforme. Beaucoup de plaisir vous y attend.

9.  Skatepark Vans « Off the Wall », Huntington Beach

Ce skatepark accessible gratuitement propose un parcours de « street » de taille correcte à l'avant, et deux « bowls » à l'arrière. Le parcours de « street » est suffisamment spacieux pour permettre aux débutants de tester et perfectionner leurs aptitudes sans avoir à s'inquiéter des collisions. La boutique Vans sur place propose tous types d'équipements, notamment pour les enfants. Pour accéder au skatepark, vous devez porter un équipement de sécurité complet (genouillères, coudières et casque). Le parc loue tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour une somme modique. Consultez le site à l'avance pour savoir si des compétitions ou d'autres événements sont prévus.