Highway One hugs the Central Coast of California
Mother Image/Offset

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1

La Highway 1 qui longe la côte californienne est une route emblématique qui s'étend sur plus de 1 050 kilomètres du nord de Dana Point à Leggett. Elle offre des vues incroyables sur l'océan Pacifique, le long des forêts de séquoias et serpente en pleine nature. Le tronçon le plus connu (et le plus photographié) s'étend le long de la côte centrale de Californie, de Santa Barbara à Monterey, en passant par la côte préservée de Big Sur.

Peu importe où vous commencez et terminez votre voyage sur la Highway 1, assurez-vous de vous arrêter à ces endroits incontournables (classés ci-dessous du nord au sud), qui offrent des vues à couper le souffle sur l'océan.

 

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vc_carmelbythesea_carmel_supplied_option1
Visit Carmel

Carmel-by-the-Sea

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Carmel-by-the-Sea
Des cottages fantaisie rencontrent un sublime rivage dans cette retraite-colonie artistique de luxe.

La plage seule suffirait à votre bonheur. C'est une plage magnifique, un croissant de sable clair qui cède devant l'eau turquoise du Pacifique, avec en contrefort des cyprès de Lambert dont la ramure s'est aplatie en un grand éventail sous les assauts du vent côtier. Mais Carmel Beach n'est pas l'unique vedette de cette petite ville du comté de Monterey. C'est plutôt un ensemble de charmes qui fait de Carmel-by-the-Sea une destination si enchanteresse.

Officiellement constituée en 1916, Carmel exerce depuis longtemps un attrait magnétique sur les artistes et les auteurs. Aujourd'hui, Carmel Village accueille près de 100 galeries d'art, et ses premiers habitants ont compté des auteurs, dont Mary Austin, Sinclair Lewis, et Jack London qui avait fui la ville de San Francisco dévastée par le tremblement de terre, pour l'attrait bohème de cette enclave. À son arrivée dans la ville en 1914 avec son épouse, le poète Robinson Jeffers, a appelé le lieu «notre lieu incontournable» et y a fait construire sa maison de pierres Tor House, surplombant l'océan, et désormais ouverte aux visites le week-end.

La tradition de baptiser les maisons persiste à Carmel, où les jardins des cottages qui semblent sortir d'un conte des Frères Grimm côtoient des domaines méditerranéens et des ranchs modernes. Le constructeur Hugh Comstock est à l'origine dans les années 20, de l'esthétique de conte de fées, et 21 de ses créations originales sont toujours debout, dont le Tuck Box, un café excentrique spécialisé dans le thé de l'après-midi.

Pour ceux qui recherchent quelque chose de plus copieux Cultura Comida y Bebida sert des plats d'Oaxacan comme du porc fumé et des chapulines (sauterelles grillées assaisonnées de citron et de sel) sont meilleurs associés à un des 39 mezcals. À La Bicyclette, l'ambiance est celle d'un authentique bistro français, et les occasions spéciales méritent d'être célébrées à Aubergine, un fantastique menu-dégustation dans le resort L’Auberge Carmel.

Outre les restaurants, on trouve d'innombrables salles de dégustation de vin et de boutiques à Carmel Village. Dégustez un Pinot noir du Pays du vin de la Côte Centrale ou découvrez les enclos fantaisie chez Bittner, une boutique dédiée à l'art de l'écriture.

Mais c'est l'environnement naturel qui définit le mieux cette partie de la Californie, et pour cela, il faut s'aventurer au-dehors. Parcourez la 17-Mile Drive en voiture ou en vélo, en faisant une escale pour admirer le Lone Cypress agrippé depuis des siècles à un rocher. Jouez une partie à Pebble Beach, le premier golf public du pays, réservez une leçon de surf, ou rendez-vous à la Réserve d'État de Point Lobos, où les plongeurs et les kayakistes partagent l'eau avec des phoques et des loutres de mer. À la toute fin du jour, marchez sur le sable pour admirer le coucher du soleil sur le Pacifique avec votre compagnon canin, et vous vous demanderez pourquoi vous ne vivez pas ici. 

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 VCW_D_Bigsur_T2_CC_BigSurBeach_Miller-1280x642
Alexa Miller

Julia Pfeiffer Burns State Park

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Julia Pfeiffer Burns State Park
Laissez-vous émerveiller par une cascade s'écoulant dans la mer

Vous souhaitez faire une petite randonnée qui vaut largement le détour ? Le sentier de 1 km (aller-retour) de Waterfall Overlook Trail du parc d'état de Julia Pfeiffer Burns offre le meilleur rapport récompense/effort de la planète.  Le sentier, presque entièrement plat, aboutit sur un promontoire surplombant l'océan et offrant une vue imprenable sur les chutes de McWay Falls, l'un des endroits préférés de la pionnière de Big Sur, Julia Pfeiffer Burns, à qui le parc doit son nom. Cette dame avait de bons goûts. La chute d'eau tombe d'une falaise de granit pour atterrir 24 mètres plus bas sur une crique de sable. Cette plage étant fermée au public, vous n'aurez même pas une trace de pas pour gâcher le paysage. 

Si vous êtes d'attaque pour davantage d'exercices, vous pouvez également faire une randonnée de 1,6 km aller-retour sur le Partington Cove Trail. La randonnée raide mais courte mène au-dessus d'un pont en bois jusqu'à un tunnel de 18,2 mètres de long. Traversez et finissez sur la plage rocheuse. Quelques sentiers de ce parc d'état sont fermés en raison de l'érosion - consultez la section des sentiers du site Web du parc pour obtenir les dernières informations avant de voyager.

View of Bixby Bridge, Big Sur, California
Alex Farnum

Bixby Bridge

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Bixby Bridge
Traversez l'un des ponts les plus admirés du pays

Bienvenue sur le Golden Gate de Big Sur, et probablement le pont de la route n°1 le plus plébiscité sur Instagram. Et à juste titre. Arrêtez-vous dans l'un des nombreux points de vue pour admirer les superbes vues sur le pont, encore plus admirables depuis l'extrémité sud du pont au coucher du soleil.

Terminé en 1932 pour la modique somme de 200 000 $, ce pont en béton est l'un des plus hauts ponts de ce type au monde, s'élevant à 79 mètres au-dessus d'un canyon abrupt sculpté par Bixby Creek. Il est facile d’imaginer la difficulté à construire ce pont, lorsque l’on observe les falaises croulantes et tombant à pic. Une armature massive en bois a d'abord dû être construite, et les matériaux ont dû être apportés via une route qui n'était encore à l'époque qu'une route étroite à voie unique aux tournants abrupts. Plus de 45 000 sacs de ciment ont ensuite dû être hissés en haut de l'armature... sans la machinerie lourde dont nous disposons aujourd'hui ! Chaque sac a donc dû être transporté via un système de plateformes et de sangles suspendues par des câbles à 91 mètres au-dessus de la crique. Paradoxalement, la construction s’est achevée avant celle de la route, et il aura fallu encore attendre cinq années supplémentaires pour que la route reliant Carmel à San Luis Obispo soit ouverte.

Aujourd'hui (et depuis toujours) le pont est l’infrastructure parfaite pour les photographes jusqu’à aux professionnels en recherche du selfie ultime. Mais que vous mitraillez de photos ou non, assurez-vous de profiter des multiples points de vue ; ils sont la clé pour profiter de ces vues à 360 degrés au lieu de simplement suivre votre route.

Nepenthe Restaurant Big Sur
Thomas H. Story/ Sunset Publishing

Nepenthe

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Nepenthe
Dînez et détendez-vous en admirant une vue imprenable

Dans le coin, seules les mouettes ont une plus belle vue sur Big Sur que depuis ce restaurant perché sur la falaise et véritablement incontournable. À Nepenthe, situé sur la Highway 1 entre le pont de Pfeiffer Canyon et Castro Canyon, les vues s'étendent sur la côte et les montagnes de Santa Lucia et plongent dans le majestueux brouillard de l'océan Pacifique. Locaux et touristes viennent ici pour profiter de l'ambiance décontractée créée par Lolly et Bill Fassett en 1949. Le restaurant est toujours tenu par cette même famille aujourd'hui !

Au dîner, essayez le fameux hamburger Ambrosia, ou le poulet rôti - le plat phare de Lolly - ou une variété de plats végétariens. Et bien sûr, il y a cette vue panoramique. Prenez une table sur la terrasse ou dans le bâtiment principal, dessiné par un étudiant de Frank Lloyd Wright, faisant allusion au style architectural de son maître qui aimait à faire fusionner la structure avec son environnement naturel.

La Beat Generation et l'époque hippie de Big Sur résonnent encore au Nepenthe. Détendez-vous au magnifique bar ou dehors au coin du feu et vous entendrez sûrement passer le nom de Kerouac et de Miller ou des histoires commençant par « Je me rappelle quand... ». Vous pourrez même emmener un petit souvenir de Big Sur en partant : La boutique de souvenirs Phoenix at Nepenthe, située juste en dessous de Nepenthe et au-dessus d'un autre établissement qui vaut également le détour, le Café Kevah, propose des bijoux faits à la main, des céramiques et même des instruments.

Limekiln Falls at Limekiln State Park
Danita Delimont/Getty Images

Limekiln State Park

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Limekiln State Park
Visitez d'anciens fours à céramique et baladez-vous jusqu'à la plage

Faites un stop sur la route n°1 pour visiter du Limekiln State Park, où vous découvrirez une partie de l'histoire du XIXe siècle tout en vous balandant à travers d'impressionnants séquoias côtiers. Dans ce parc de Big Sur, à 3 kilomètres au sud de Lucia, le camping, la baignade (à Limekiln Creek et sur une plage) et la vie marine sont très attrayants, mais ce sont incontestablement les fours historiques qui sont l'attraction principale du parc.

Le Limekiln State Park était autrefois un site de four à chaux (limekiln en anglais), et de courtes promenades vous permettent non seulement d'explorer les ruines de limekiln, mais aussi de visiter la plage susmentionnée et les chutes de Limekiln.

L'histoire culturelle vous permettra d'apprendre comment, à la fin des années 1880, la roche calcaire naturelle était extraite d'une falaise située à proximité et puis placée dans ces énormes fours de pierre et d'acier. La chaleur intense, produite grâce à du bois de séquoia redwood, permettait d'extraire de la chaux pure, l'un des ingrédients principaux du ciment utilisé pour les constructions de San Francisco et de Monterey.

Dès lors que la roche calcaire et le bois de séquoia redwood ont été épuisés, les fours à chaux ont fermé. La forêt s’est lentement régénérée et les nouvelles forêts de séquoias redwood que l'on trouve dans ce parc aujourd'hui vous offriront une belle promenade ombragée, surmontée d'un riche passé. Au milieu de ce décor intensément naturaliste, les quatre fours se dressent, marqués et imposants, comme des monuments d'une civilisation révolue. C'est un contraste dramatique qui est susceptible d'étinceler même l'imagination du touriste le plus chevronné.

Plantez une tente (les voitures, caravanes et camping-cars ne sont pas autorisés) dans l'un des 29 terrains de camping situés vers creekside, sur le front de mer, et dans la forêt. Vous pouvez réserver un site jusqu'à six mois à l'avance.

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vc_cambria_moonstonebeach_st_rf_185083907_1280x640
E+/Getty Images

Cambria

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Cambria
Ce village près du Hearst Castle possède un charme unique

La charmante petite ville de Cambria est située près de l’océan. Elle est généralement connue comme étant la porte d'entrée du Hearst Castle, à moins de 18 kilomètres de la côte du comté de San Luis Obispo. Mais c’est bien son côté artistique, ses magnifiques forêts de pins et ses nombreux chemins le long de la côte californienne qui en font une destination à part entière.

Malgré sa petite communauté (de 6 000 habitants), Cambria a plusieurs facettes. Dans les terres, la zone commerciale de Cambria est divisée en deux secteurs distincts le long de Main Street. Et avec quelques bâtiments datant du 19ème siècle, East Village est la partie la plus ancienne de la ville.

Dans l'ancien bâtiment de la Bank of Cambria, The Vault Gallery expose des œuvres de peintres qui ont fait leurs toiles à l’extérieur, ainsi que les œuvres contemporaines de Billy Zane, acteur dans le film Titanic. Beaucoup de gens s'arrêtent à Cambria juste pour goûter à la célèbre tarte aux olives du Linn's Restaurant, tandis que la cuisine du monde et le cadre historique ont fait du Robin's restaurant un incontournable de la côte centrale depuis plus de 30 ans. À quelques pâtés de maisons, le menu saisonnier et l’intimité du restaurant placent le Black Cat Bistro comme le restaurant préféré des couples pour une soirée romantique.

À proximité, dans le West Village, le Madeline’s Restaurant & Wine Tasting Room proposent, en journée, les meilleurs vins de la côte centrale. En soirée, ils servent de délicieux plats tels que le jarret d'agneau et un magret de canard poêlé. Plusieurs galeries ainsi que celle de Ephraim, dédiée à la poterie et où vous trouverez des pièces du propriétaire Kevin Hicks, ainsi que des meubles et des lampes fabriqués à la main.

Au bord de l’océan, la plage de Moonstone est bordée d'hôtels, dont plusieurs offrent des chambres avec vue sur l'océan. Traversez la route et promenez-vous sur un chemin aménagé le long de la plage d’environ 2,5 kilomètres et qui offre de magnifiques vues. Pour le dîner, rendez-vous au Sea Chest, près de la plage de Moonstone, pour un bar à huîtres exceptionnel et le fameux steak de calamars. Attention, il n'y a pas de réservation. À proximité, dans les 176 hectares du Fiscalini Ranch Preserve, vous trouverez de nombreux sentiers sur le littoral qui continuent dans les forêts de pins, 120 mètres au-dessus de l'océan.

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 VCW_D_HearstCastle_Hero_CC_HearstCastle_KG_1280x642_1
Kodiak Greenwood

Spotlight: Hearst Castle

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Des vues à tomber par terre, un design somptueux

Les belles demeures sont légion en Californie, entre les stars du cinéma et les magnats de la technologie qui se construisent des palais et leur...

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 SLOCounty_Wildlife_1280x642

Observez La Nature Dans Le Comté De San Luis Obispo.

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Observez La Nature Dans Le Comté De San Luis Obispo.
Des créatures marines et terrestres de toutes tailles vous attendent.

Des papillons monarques aussi légers qu’une plume aux éléphants de mer affichant plus de deux tonnes, le comté de San Luis Obispo offre un riche éventail de lavie  sauvage … et de nombreux moyens de la découvrir. Pour commencer, dirigez-vous vers une bande de terre escarpée connue sous le nom de Piedras Blancas (« pierres blanches » en espagnol), qui longe l’océan et la Highway 1 à une dizaine de kilomètres au nord de San Simeon. Quelque 17 000 éléphants de mer, pratiquement décimés par la pêche commerciale, y ont élu domicile. Ils se répandent sur le  sable  et les rochers pour se reproduire, mettre bas, muer et se reposer. Depuis les points d’observation en hauteur, vous apercevrez des mâles aussi massifs qu’une fourgonnette se battant pour leur territoire, tandis que les femelles, plus petites, nourrissent leurs petits, aussi adorables que rondouillets. Des spécialistes bénévoles sont généralement à votre disposition sur place.

De fin octobre à février, visitez le remarquable sanctuaire de papillons monarques de Pismo State Beach pour admirer ces délicats insectes orange et noir qui se rassemblent en masse pendant l’hiver. La population compte en moyenne 25 000 papillons, mais ils peuvent être plus de 100 000 en haute saison.

À Morro Bay, vous pourrez écouter le concert de cliquetis  donné par les loutres de mer, qui se servent de cailloux pour ouvrir les crustacés. Scrutez les cieux et les eaux pour apercevoir des hérons et des aigrettes (une colonie animée s’est installée sur le littoral, près du musée d’histoire naturelle du parc d’état de Morro Bay) ainsi qu’un grand nombre de sauvagines et de faucons pèlerins migrateurs (dont un couple qui niche souvent sur Morro Rock). Inscrivez-vous à une visite guidée en kayak dans la baie, accompagnée d’un spécialiste, pour observer les cormorans plongeurs, des phoques en train de se prélasser ou encore des loutres de mer. Vous pourrez également découvrir l’ostréiculture locale. Il est également possible de traverser la baie en kayak pour escalader de hautes dunes de sable, d’où vous aurez une vue imprenable pour observer la migration des baleines bleues, les baleines grises ou les baleines  à bosse.

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 VC_PismoBeach_ST_RF_579831770_1280x640
Harri Jarvelainen/Getty Images

Pismo Beach

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Pismo Beach
Le vent et les vagues rencontrent l'atmosphère rétro de Pismo Beach sur la Côte Centrale

Quel que soit le sens dans lequel vous parcouriez l'U.S. Highway 101, elle vous réserve un moment inoubliable, quand vous atteignez Pismo Beach. Les escarpements côtiers s'ouvrent pour révéler les eaux turquoise chatoyantes et les longues portions de littoral du comté de San Luis Obispo qui laisse percevoir cette ville balnéaire au charme rétro vintage qui borde la côte. Tracez votre chemin vers les plages, en traversant des rues ou s'alignent les cottages de plage, les boutiques de surf, et les restaurants de chaudrée de palourdes.

Ne ratez pas Pismo Beach Pier, une jetée de 365 mètres. Construite en 1928, la jetée est ce qui se rapproche le plus d'une Grand-Place pour Pismo Beach. Promenez-vous le long de ses plages pour regarder les surfeurs, ou pour vous essayer à la pêche (aucun permis requis) au vivaneau rouge, à la morue lingue, ou même au requin-renard. Depuis la jetée, flânez sur la promenade en bois, le long de l'océan, ou escaladez simplement les monticules de sable ; ces grandes étendues larges et plates en font une des plages les plus agréables où se promener de toute la Californie.

Les grandes étendues larges et plates de Pismo Beach en font une des plages où il est le plus agréable de se promener de toute la Californie.

Le cadre magnifique de Pismo Beach permet de se connecter avec la nature de bien des façons. Montez en selle pour une promenade à cheval entre les dunes (que l’on trouve au sud de la ville et tout le long de la plage). Des excursions guidées sont proposées par Pacific Dunes Riding Ranch. Les excursions avec Central Coast Kayaks conduisent les pagayeurs dans de spectaculaires caves marines nichées le long du littoral escarpé au nord de la ville. Ou louez un buggy ou un VTT pour arpenter les dunes à Oceano Dunes State Vehicular Recreation Area. Et si vous pouvez apercevoir depuis le rivage, des baleines grises, sachez que de minuscules créatures pesant moins d'un gramme créent un ballet phénoménal. Cela se produit lorsque des milliers de papillons monarques arrivent au Monarch Butterfly Grove de Pismo Beach de fin octobre à février.

Une ville balnéaire emblématique mérite l’offre de restauration qui va de pair, et à Pismo vous trouverez toutes sortes de plats traditionnels. Attrapez une cuillère et régalez-vous d'une chaudrée primée au Splash Café. Ou mordez à pleines dents dans des burgers Angus au Wooly’s Beach Bar & Grill, dont la terrasse surplombe le sable.

Etant un point d'accès des toutes proches régions viticoles Edna Valley et Arroyo Grande Valley, la scène culinaire de Pismo Beach peut aussi se révéler sophistiquée. Découvrez une remarquable sélection de vins locaux en ville à Tastes of the Valleys, qui a été classé dans les 20 meilleurs bars à vin d'Amérique selon le Wine Enthusiast Magazine. L'Oyster Loft (au-dessus de Wooly’s) associe de splendides vues sur l'océan à des fruits de mer frais, mais vous pouvez aussi opter pour les plats d'inspiration latine du Ventana Grill, deux des meilleurs restaurants où dîner face au coucher de soleil.

En matière de couchers de soleil, il vous suffira séjourner dans l'un des resorts ou l’un des hôtels de la région. Depuis votre chambre vous pourrez regarder le ciel s'enflammer au-dessus de l'océan Pacifique. Au SeaCrest Oceanfront Hotel, qui accepte les animaux de compagnie, vous pourrez ouvrir la porte-fenêtre de votre grande chambre à la décoration contemporaine et vous laisser bercer par les vagues. Ou prenez soin de vous au Dolphin Bay Resort & Spa, où sont proposés pour votre plus grand plaisir, massages aux pierres chaudes et menus dégustation en cinq plats dans le restaurant Lido

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 VCW_D_CC_T1_CTTC10031816193286-1280x642
Santa Barbara Mission

Mission Santa Barbara

Les arrêts immanquables le long de la Highway 1 vca_maps_centralcoast
Mission Santa Barbara
Charmants jardins, art et architecture

Fondée en 1786 par des franciscains espagnols et surnommée la « Reine des missions », Old Mission Santa Barbara surplombe la ville. Cette mission est précédée d'une grande pelouse qui vous invite outrageusement à pique-niquer. Vous ne serez pas surpris de voir des peintres en plein air derrière leur chevalet, dessinant les élégantes tours de la mission. Prenez quelques instants pour flâner dans les sublimes jardins de la mission, qui abritent une collection de plantes importantes aux yeux des Amérindiens Chumash, et visitez le cimetière historique. Mais respectez la sérénité du lieu : cette mission est encore habitée par des frères franciscains.

Si vous souhaitez en apprendre davantage, effectuez une visite guidée pour tout connaître de l'art et de l'architecture de la mission. Une autre visite vous permet de découvrir le jardin Huerta Historic Garden, où sont cultivées des plantes à l'image de celles que l'on trouvait à l'époque de la mission (1769-1834). Les plantes qui poussent ici proviennent d'autres missions. Elles ont été clonées, greffées ou plantées à partir de boutures et de graines.