Hôtels Iconiques VCW_SI_T2_lauridsen_HotelDel_1280x642
Dave Lauridsen

Hôtels Iconiques

Des magnifiques lodges en bois et pierre ayant accueilli des rois, des reines et des présidents, aux temples du kitsch, les hôtels les plus inoubliables de Californie ne sont pas que des endroits où séjourner : ce sont de véritables destinations. Nombre d'entre eux ont des restaurants, spas ou espaces publics où tout le monde est le bienvenu, vous n'avez donc pas forcément besoin d'y séjourner pour pouvoir profiter de certains de leurs avantages. 

Hôtels Iconiques VCW_D_Yosemite_T5_HS_Yosemite_Awahnee_horz_KG_1280x642
Kodiak Greenwood

Majestic Yosemite Hotel

Hôtels Iconiques vca_maps_highsierra
Majestic Yosemite Hotel
Visitez une noble demeure, modèle du luxe des années folles

Y passer la nuit coûte une fortune, mais il n’y a rien à payer si l’on se contente de visiter l’intérieur, pour admirer la splendeur de cet hôtel des années 1920. Classé monument historique national, il comporte plusieurs « salles publiques » où les visiteurs peuvent s’imprégner de l’architecture conçue en 1927 par Gilbert Stanley Underwood. Tout, au Majestic Yosemite Hotel (auparavant appellé "Ahwahnee"), respire la grandeur, depuis les larges poutres en bois peintes à la main jusqu’aux cheminées de grès si vastes que vous pourriez y organiser un goûter. Cette noble structure est décorée de vitraux, de tapisseries et de paniers amérindiens, de kilims turcs et de peintures du 19ème siècle s’inspirant des cascades et des séquoias géants du parc de Yosemite.

Beaucoup de célèbrités ont dormi au Majestic Yosemite Hotel, notamment John F. Kennedy, Greta Garbo, la Reine Elizabeth II et Winston Churchill. Si vous voulez faire une folie (qui en vaut la peine), dormez dans l’une des 128 chambres, suites ou petites maisons de l’hôtel ; sinon, vous pourrez toujours réserver une table pour le délicieux brunch du dimanche dans la salle à manger du Majestic Yosemite, vous asseoir au coin du feu dans le grand salon en admirant les lustres en fer forgé qui sortent des plafonds richement peints de la salle à manger de 11 mètres de haut ou encore profiter d’un cocktail au bar. Des visites guidées d’une heure du Majestic Yosemite sont proposées tout au long de l’année. Vérifiez les disponibilités avec le concierge de l’hôtel.

Hôtels Iconiques VCW_SI_T8_Cat-Wendt_Fairmont_1280x642_1
Cat Wendt/Flickr

Fairmont Hotel

Fairmont Hotel
Un classique de la ville au-dessus de Nob Hill

Ouvert en 1907, cet élégant hôtel surplombant le centre-ville animé vous replongera dans une somptueuse période de l'histoire de San Francisco. Vous le trouvez un peu vieux-jeu ? Détrompez-vous. Avec ses superbes vues sur la ville et la baie, son hall rénové dévoilant la splendeur de ses sols d'origine en marbre et d'autres détails créés par la célèbre architecte Julia Morgan, cet hôtel est toujours l'un des grands classiques de la ville. Un endroit où vous aurez envie de vous parer de vos plus beaux habits. 

Mais les choses n'ont pas toujours été faciles pour cet hôtel. Lors du tremblement de terre de 1906 , la construction était terminée mais l'hôtel n'avait pas encore ouvert ses portes. Bien que le bâtiment ait survécu, il fut considérablement endommagé dans l'incendie qui ravagea une bonne partie de la ville. Après d'importantes rénovations, le Fairmont est devenu l'un des endroits les plus distingués de la ville, et a accueilli plusieurs présidents américains et autres célébrités. Envie d'une expérience à la fois rétro et branchée ? Rendez-vous au Tonga Room & Hurricane Bar de l'hôtel, où vous pourrez savourer un Mai Tai en observant les statues tiki qui vous entourent.

Hôtels Iconiques VCW_D_IE_T6-MissionInn_OrangeDome
Courtesy of Mission Inn

Mission Inn Hotel & Spa

Mission Inn Hotel & Spa
Quand le romantisme du vieux monde rencontre le confort contemporain

Le Mission Inn Hotel & Spa de Riverside est un établissement aussi somptueux qu'élégant. Il allie le romantisme de l'Ancien monde aux splendeurs des terres fertiles de la Californie du sud. Depuis ses débuts modestes en 1876 (quand elle n'était encore qu'une humble chambre d'hôtes d'adobe), la Mission Inn s'est transformée en un véritable château avec ses tours, ses dômes ornés de tuiles, ses arches et ses magnifiques jardins. Pendant plus d'un siècle, sa grandeur a attiré moult célébrités et grands noms, des cadors d'Hollywood (Cary Grant et Barbra Streisand, pour ne citer qu'eux) aux présidents américains, en passant par Albert Einstein. En fait, Richard et Patricia Nixon se sont mariés ici, et Ronald et Nancy Reagan y ont passé leur lune de miel.

À côté de son architecture et de son histoire grandioses (dont vous pourrez découvrir tous les secrets lors d'une visite guidée), la Mission Inn offre une multitude de conforts contemporains, comme un spa complet et plusieurs restaurants. Sa situation centrale à Riverside vous permet de vous rendre facilement aux musées, aux galeries et aux événements du Fox Performing Arts Center, qui occupe un théâtre restauré datant de 1929.

Hôtels Iconiques VCW_D_SDcity_T2_Coronado_sized
Dave Lauridsen

Coronado

Le comté de San Diego sur une carte de la Californie
Coronado
Explorez le Del et goûtez au charme d'une petite ville

Petite escapade insulaire à quelques pas de la ville, cette communauté de Coronado apparaît comme une enclave privée entourée de plages idylliques, dont Coronado Beach, très appréciée des familles. Mis à part son beau sable, l'île offre à ses visiteurs le superbe Hotel Del Coronado, construit en 1888 et surmonté de jolies petites tours rouges lui donnant des airs de château. Explorez son hall et ses jardins à votre rythme ou optez pour une visite guidée proposée par la Coronado Historical Association. Des bénévoles vous raconteront des anecdotes sur l'histoire et la liste des invités célèbres du Del, dont Marilyn Monroe, qui joua (à côté de l'hôtel, d'ailleurs !) dans la comédie de 1959 intitulée Certains l'aiment chaud. Le Del sert également un somptueux brunch le dimanche, et le bar Babcock & Story est idéal pour déguster une bière artisanale en admirant l'océan Pacifique. À quelques pas du Del, le Loews Coronado Bay Resort trône sur sa propre péninsule de 6 hectares. Ce complexe est connu pour ses sports nautiques et pour l'accueil convivial qu'il réserve aux chiens.

Cette petite île, accessible via l'impressionnant Coronado Bridge, est facile à explorer en vélo. Louez-en un auprès de Holland’s Bicycles et promenez-vous le long des magnifiques demeures en bord de mer, aux jardins bien entretenus, ou visitez Orange Avenue, bordée de magasins, restaurants, galeries d'art et cinémas. Vous trouverez d'autres boutiques et galeries d'art à Ferry Landing, où les restaurants tels que Il Fornaio Coronado et Peohe’s proposent un joli panorama sur le centre-ville de San Diego de l'autre côté de la baie de San Diego.

Astuce pour le voyage : le trafic peut être dense sur le pont reliant San Diego et Coronado, tout particulièrement les week-ends d'été. Flagship Cruises propose des traversées de la baie en ferry, entre Ferry Landing et Embarcadero. Des bateaux-taxis sont également disponibles.

Hôtels Iconiques VC_InnAtFurnaceCreek_Supplied_FC-Inn-Ext-Horz_1280x640
Ken Lund/ Flickr

Inn at Death Valley

Hôtels Iconiques vca_maps_deserts_0
Inn at Death Valley
Découvrez un luxueux hôtel années 1920 dans une oasis de palmiers au coeur du Parc National de la Vallée de la Mort

The Inn at Death Valley (anciennement The Inn at Furnace Creek) a vu le jour pour des questions économiques : la Pacific Coast Borax Company a financé sa construction pour sauver la ligne de chemin de fer de la société, la Death Valley Railroad, lorsque l’industrie du borax a décliné. Avant que les voitures ne deviennent monnaie courante dans le désert, de nombreuses stars hollywoodiennes ont pris le train pour rejoindre cette oasis. Si la ligne de chemin de fer n’a pas survécu à l’évolution des temps, ce charmant hôtel a élégamment vieilli.

Conçue en 1927 par un architecte de Los Angeles qui s’inspira des missions espagnoles de Californie, cette « auberge » de 66 chambres est perchée sur une colline tournée vers l’ouest et ses terrasses de pierre ont vue sur la vallée de la Mort et sur les monts Panamint. Les toits de tuile rouge et les murs en stuc brillent au soleil de l’après-midi ; les palmiers y oscillent doucement et l’eau des fontaines chante paisiblement. Des foyers extérieurs étendent leur halo tous autour de la piscine, alimentée par une source. Difficile de se sentir plus luxueusement choyé. Si vous n’êtes là que pour visiter le parc sur la journée, offrez-vous le déjeuner ou un thé dans l’après-midi pour vous détendre dans la paisible salle à manger de l’hôtel. Une réorganisation de la propriété en 2017 comprend l'ajout de 11 maisonettes de 2 chambres, un nouveau centre de bien-être, une nouvelle salle à manger et plus encore.

L'Oasis de la Vallée de la mort propose également une propriété de 244 chambres à petit budget, The Ranch at Death Valley, juste en bas de la route.

Hôtels Iconiques VCW_SI_T6_Tai_20140724_StFrancis_1280x642
Tai Power Seeff

Hôtel Westin St. Francis à Union Square

Hôtel Westin St. Francis à Union Square
Le standard du luxe depuis plus d'un siècle

Lorsque l'hôtel St. Francis a ouvert ses portes le 21 mars 1904, une file de voitures et de calèches s'est formée sur trois pâtés de maison. Les habitants de San Francisco voulaient tous être les premiers à découvrir le nouvel emplacement de marque de la ville. Construit par la famille du célèbre magnat des chemins de fer, Charles Crocker, originaire de San Francisco, et s'inspirant des plus élégants hôtels d'Europe, l'hôtel St. Francis, qui coûta la bagatelle de 2,5 millions de dollars, est rapidement devenu le repère de l'élite artistique et sociale de la ville. Il a vécu des périodes de grands changements, sans parler du tremblement de terre de 1906, et reste encore à ce jour le symbole de l'élégance par excellence. 

L'hôtel propose aujourd'hui près de 1 200 chambres offrant des services et installations contemporains dans deux bâtiments distincts. Mais certaines choses n'ont pas changé. La célèbre horloge grand-père Magneta trône toujours dans l'historique hall de l'hôtel, et l'hôtel a gardé ses jolis balcons et colonnes de marbre. Les célèbres tramways filent toujours le long de Powell Street, juste en face de l'hôtel. Imprégnez-vous de cette atmosphère élégante au chaleureux Clock Bar, créé par le célèbre chef Michael Mina, où vous pourrez déguster de délicieux fromages, siroter des cocktails maison, ou faire votre choix dans la liste des vins, qui offre plus de 300 références.

Hôtels Iconiques T2_MadonnaInn_OmarBárcena_1280x642_0
Omar Barcena/Flickr

Madonna Inn à San Luis Obispo

Hôtels Iconiques vca_maps_centralcoast
Madonna Inn à San Luis Obispo
Fan de grotte ou de couleur rose bonbon ? Il y en a pour tous les goûts ici

Depuis 1958, cet emblème de San Luis Obispo, avec ses 110 chambres thématiques uniques, attire les voyageurs en quête d'une expérience insolite. Optez pour une chambre féminine  nommée American Beauty Room ou Rose Room (Mme Madonna était, paraît-il, fan de la couleur rose) ou laissez ressortir vos instincts primaires dans la Caveman Room, une chambre taillée dans la  pierre ou presque …(où vous trouverez des gourdins de l'Âge de Pierre !). Et si vous avez toujours voulu être chasseur, entraînez-vous à maîtriser un bon « taïaut, taïaut ! » dans la grande suite Fox & Hound. Même s'il vous sera difficile de quitter ces chambres aussi spectaculaires qu'excentriques, notez que le Madonna Inn dispose d'un domaine verdoyant de 404 hectares propice à la randonnée, au VTT ou aux promenades à cheval (des promenades guidées sont organisées si vous le souhaitez). Pourquoi ne pas également profiter de quelques heures de détente au spa du domaine, déguster de savoureux vins ou savourer un bon dîner au Alex Madonna’s Gold Rush Steak House.

Hôtels Iconiques VCW_SI_T5_CourtesyoftheCitizenHotel_CZN_Suite_Terrace_1280x642_1
Courtesy of the Citizen Hotel

Citizen Hotel

Hôtels Iconiques vca_maps_goldcountry
Citizen Hotel
Un hôtel élégant et surprenant en plein centre-ville de Sacramento

Construit en 1926, alors un des premiers gratte-ciels de Sacramento, ce bâtiment, qui hébergeait autrefois une compagnie d'assurance, est aujourd'hui devenu le Citizen Hotel. De grands travaux de rénovation lui ont offert une seconde vie en tant qu'élégant hôtel-boutique. Il fait désormais partie de la chaîne hôtelière Joie de Vivre et propose 198 chambres. Avec ses boiseries sombres et ses caricatures politiques couvrant les murs, le Citizen Hotel fait honneur à son élégant emplacement, à quelques encablures seulement de la coupole du capitole de l'état. Il propose même une vidéothèque proposant de nombreux films politiques. L'hôtel héberge le restaurant Grange, où le chef Oliver Ridgeway prépare des plats exceptionnels à base d'ingrédients saisonniers, locaux et ultra-frais. Vous le croiserez peut-être dans l'un des marchés hebdomadaires de Sacramento, où il concocte ses menus. Il organise également des visites au marché situé en face de l'hôtel, installé dans le Cesar Chavez Park tous les mercredis, où il dispense de précieux conseils de cuisine, idées de recettes et techniques.

Hôtels Iconiques VCW_SI_T9_NanPalmero_USGrant_1280x642
Nan Palermo/Flickr

US Grant

US Grant
Pénétrez dans un luxueux palace historique

Construit pour la modique somme de 1,9 million de dollars, une fortune à l'époque où l'hôtel a ouvert ses portes  en 1910, l'US Grant Hotel et ses 437 chambres est la vision opulente du fils de l'ancien président américain Ulysses S. Grant, Jr., qui trouvait que cette ville du sud de la Californie avait besoin d'un hôtel grandiose. Sa cérémonie d'ouverture a attiré la crème de la société californienne, s'émerveillant devant son hall en marbre italien, ses balustrades en albâtre et sa vue imprenable sur Coronado Island depuis la cour Palm Court. 

Mais au fil du temps, l'US Grant a vécu des temps plus difficiles. Fort heureusement, les importantes rénovations réalisées par une tribu amérindienne ayant racheté l'hôtel en 2003 ont permis de restaurer l'hôtel comme à son origine. Les chambres sont aujourd'hui ornées de têtes de lit réalisées par l'artiste Yves Clément avec sa fameuse technique des coulures, et d'authentiques œuvres d'art amérindien. Si vous souhaitez boire un cocktail ou grignoter quelque chose, comme par exemple un incroyable sandwich grillé au fromage (composé de fontina vieillie, de pain au romarin, de lard et de tomates au vinaigre balsamique), venez-vous détendre dans l'élégance art déco du Grant Grill Lounge.

Hôtels Iconiques VCW_SI_T10_AlanLight_BevHills_1280x642
Alan Light/Flickr

Beverly Hills Hotel

Beverly Hills Hotel
Découvrez le repère des célébrités

Lorsque le Beverly Hills Hotel a ouvert ses portes en 1912, il était alors entouré de champs de haricots de Lima. La ville de Beverly Hills ne fût construite que deux ans plus tard. Aujourd'hui, cet hôtel surnommé le « Pink Palace » (Palais rose), avec son style rappelant les missions espagnoles et ses bungalows de légende (où Marilyn Monroe a séjourné, ainsi qu'Elizabeth Taylor qui elle a choisi les bungalows  pour six de ses huit lune de miel !), est aujourd'hui devenu le symbole de la ville et du glamour des célébrités. 

L'hôtel est également réputé pour sa discrétion, ce qui en fait un endroit fort apprécié pour les rendez-vous secrets. Le légendaire Polo Lounge, où traînait autrefois Frank Sinatra et le légendaire Rat Pack, attire encore aujourd'hui les célébrités et les magnats de l'industrie musicale, alors commandez un Manhattan et ouvrez bien les yeux. Dans la cave de l'hôtel (qui n'a rien de lugubre, rassurez-vous), le Fountain Coffee Room, datant de 1949 et ne proposant que 19 places, est toujours un endroit très populaire pour le petit-déjeuner.

Si vous en avez les moyens, essayez d'y passer la nuit afin de profiter de ses luxueux services et installations, tout particulièrement autour de la piscine. Les hôtes s'y voient proposer des rafraîchissements gratuits et des en-cas tout au long de la journée, comme des pralines glacées au beurre de cacahuète, des mini-cornets de crème glacée et des brumes rafraîchissantes d'Evian (évidemment).