Error message

  • Lingotek profile ID 4 not found.
  • Lingotek profile ID 3 not found.
9 alternatives incroyables aux parcs nationaux vc_amazingalternativestocaliforniasnatparks_anzaborrego_st_rf_917923758_1280x640
Ron Thomas/Getty Images

9 alternatives incroyables aux parcs nationaux

Les neuf parcs nationaux de Californie offrent certains des paysages les plus emblématiques de l'Amérique, notamment les parois de granit de Yosemite Valley, les dunes de sable vertigineuses de la Vallée de la Mort et les gigantesques arbres de Séquoia. Mais la splendeur de ces lieux nous fait parfois oublier que la beauté naturelle se trouve aussi ailleurs. Le « Golden State » abrite également 280 parcs d'État, soit le plus grand ensemble de parcs d'État du pays, qui eux aussi offrent des merveilles de la nature. Des montagnes de neiges éternelles ? Check. Un désert rempli de cactus ? Check. Un littoral dessiné par les vagues ? Check. Si vous êtes à la recherche d'une alternative aux parcs nationaux, vous trouverez forcément un parc d'État en Californie qui saura vous ravir. Voici une liste d'alternatives pour les neuf parcs nationaux, et nous avons même inclus un élément pour le Rivage national de Point Reyes.

Parc national de Yosemite

Imaginons que vous souhaitiez admirer la splendeur d'un paysage de granit alpin, sans avoir à vous frayer un chemin parmi la horde de touristes dans le parc national de Yosemite. Partez à la rencontre de la majestueuse chaîne de montagnes du sud de la Californie au parc Mount San Jacinto, qui offre un paysage féérique composé de pins et de sapins, dominé par le massif en granit de Mount San Jacinto qui culmine à 3 302 mètres. Depuis Palm Springs, accédez au sommet en empruntant l'Aerial Tramway jusqu'à Mountain Station, avant de continuer à pied. Ou conduisez jusqu'au village d'Idyllwild pour découvrir d'autres sentiers dans le parc, notamment une partie du Pacific Crest Trail de 4 265 kilomètres de long.

Parc national de Redwood

Ou peut-être avez-vous un penchant pour les balades au milieu des séquoias, mais n'avez pas suffisamment de temps pour aller jusqu'au parc national de Redwood. Vous avez de la chance : le parc Big Basin Redwoods se situe à moins de 100 kilomètres au sud de San Francisco et abrite des séquoias vieux de 2 000 ans, trois cascades à couper le souffle et des cabanes en toile de tente pour du faire camping haut de gamme. Le tout premier parc d'État californien (créé en 1902) a également été le premier au monde à protéger le magnifique séquoia côtier. Pour une entrée en matière facile, suivez le Redwood Loop Trail qui part de la zone d'accueil du parc et chemine à travers une forêt vierge. Bon nombre de ces géants font plus de 15 mètres de large et sont aussi grands que la statue de la Liberté.

Parcs nationaux de la Vallée de la Mort et de Joshua Tree

Envie d'être seul le désert ? Envie de prendre des photos de désert incroyables ? Les parcs nationaux de la Vallée de la Mort et de Joshua Tree offrent des paysages intemporels et un panorama unique, mais ils n'ont rien à envier au parc Anza-Borrego Desert, à l'est de San Diego. À la tête de l'ensemble de parcs de Californie avec la plus vaste étendue de terre préservée par l'État, le parc Anza-Borrego couvre plus de 242 000 hectares. Partez en randonnée dans le Borrego Palm Canyon, une oasis alimentée en eau par des sources souterraines. Baladez-vous dans un canyon aux parois abruptes à The Slot. Au coucher du soleil, rendez-vous à Fonts Point pour admirer les ombres des Borrego Badlands sur les collines dorées et les arroyos couleur sable.

Parc national des Channel Islands

La popularité du parc national des Channel Islands est en partie due à l'îlomanie, cette tendance à trouver les îles irrésistibles. Mais si vous êtes à proximité de San Francisco, comblez votre obsession pour les îles au parc d'Angel Island. À l'instar des Channel Islands, les collines recouvertes de broussailles d'Angel Island descendent jusqu'à des criques rocheuses et des plages de sable fin, et l'île de 300 hectares regorge de sentiers. Mais ce parc se caractérise par un élément que les Channel Islands n'ont pas : une vue de renommée mondiale sur San Francisco et le Golden Gate Bridge. Parcourez la Perimeter Road de 8 kilomètres à pied ou à vélo pour en profiter au maximum. Par ailleurs, ne manquez pas de visiter l'Immigration Station Museum. Angel Island a servi d'« Ellis Island de l'Ouest » de 1910 à 1940.

Parcs nationaux Sequoia et Kings Canyon

Vous avez toujours voulu vous promener dans une forêt de séquoias géants ? Les parcs nationaux Kings Canyon et Sequoiasont célèbres pour leurs arbres incroyables, mais le parc Calaveras Big Trees à Arnoldest l'endroit où l'engouement pour les séquoias a commencé. En 1852, un chasseur pourchassa un ours dans le parc, dans ce qui constitue aujourd'hui le bosquet du nord (North Grove). Quel ne fut pas son étonnement ! Il rentra rapidement chez lui pour raconter au monde sa découverte. Ressentez la même chose en empruntant un sentier facile sur la North Grove Loop de 2,4 kilomètres, ou conduisez jusqu'au South Grove plus loin, où un sentier plus long chemine à travers des arbres géants comme l'arbre Louis Agassiz vieux de 3 300 ans.

Rivage national de Point Reyes

La péninsule triangulaire du Rivage national de Point Reyes abrite un panel merveilleux de plages, de lagons, d'estuaires et de bassins. Ce lieu est très prisé par les locaux pour s'échapper le temps d'un week-end. Un paysage similaire se trouve au parc Sinkyone Wilderness, moins visité mais tout aussi majestueux, qui abrite la « Côte perdue » sauvage de Californie. Le parc possède uniquement deux entrées : Needle Rock au nord et Usal Beach au sud. Dans ce parc, les vagues se brisent sur des plages isolées, les falaises rocheuses se parent de volutes de brume et les prairies sauvages sont parcourues par des wapitis de Roosevelt. Vous aurez un avant-goût de cette nature sauvage fouettée par les vagues en vous promenant sur Jones Beach à partir du Needle Rock Visitor Center des années 1920, à une heure de route en voiture de Garberville. Pour une escapade côtière plus proche de la ville, visitez la réserve naturelle Point Lobos près de Carmel, où les bosquets de cyprès de Monterey ondulent sans interruption au rythme des eaux houleuses, et les loutres de mer s'amusent dans des criques préservées.

Parc national de Pinnacles

Au parc national de Pinnacles, vous pourrez vous frayer un chemin à travers les passages obscurs et les tunnels volcaniques sculptés par l'eau dans les grottes du talus du parc. Découvrez des sensations similaires lors d'une visite souterraine dans la zone de loisirs de Providence Mountains à l'est de Barstow. Réservez une visite guidée pour explorer Mitchell Caverns, ses parois en calcaire et son plafond revêtu de stalagmites, de stalactites et d'autres merveilles minéralogiques. Un plus non négligeable : des LED positionnées à des endroits stratégiques vous permettront d'éviter de vous cogner la tête au plafond...  

Parc national volcanique de Lassen

Les voyageurs se rendent au parc national volcanique de Lassen pour découvrir ses caractéristiques volcaniques venues d'un autre monde : les cheminées volcaniques qui crachent du soufre, les piscines thermales d'eau chaude et le sommet proéminent de Mount Lassen, qui a connu une éruption en 1915. Vous ne trouverez pas de volcan crachant de la lave dans les parcs d'État californiens, mais vous pourrez vous imprégner de la puissance des forces géothermiques au parc Grover Hot Springs, où des sources d'eau chaude émanent de la terre. À environ 45 minutes au sud du lac Tahoe à Markleeville, de l'eau remonte de la terre à une température de 64 degrés Celsius. Cette eau est rafraîchie puis acheminée via des canalisations jusqu'aux deux piscines en béton du parc, où vous pourrez détendre vos muscles dans l'une, et nager dans l'autre.