6 parcs inoubliables dans le désert VCW_D_DeathValley_T2_John Buie_5141291809_69cac0e972_o_1280x642
Golden Canyon & Zabriskie Point by John Buie

6 parcs inoubliables dans le désert

Aussi vaste qu'intime, le désert californien est une région offrant aussi bien des terres arides que des canyons où se cachent des chutes d'eau, véritables oasis dans le désert. Partez à la découverte de ces impressionnantes dunes de sable s'élevant des plaines désertiques ou encore du Badwater Basin, situé dans le parc national de la Vallée de la mort et qui se trouve être le point le plus bas d'Amérique du Nord, à 86 mètres en-dessous du niveau de la mer. Après les pluies hivernales, c'est tout le désert qui se pare d'un délicat voile de fleurs sauvages. Explorez des cratères volcaniques et donnez-vous le vertige en observant les grimpeurs escalader d'immenses rochers (ou en les escaladant vous-même). 

6 parcs inoubliables dans le désert Mojave_1280x642_0
Mojave National Preserve

Mojave National Preserve.

Mojave National Preserve.
Partez à la découverte d'impressionnantes dunes et d'anciens volcans, et laissez-vous apaiser par la solitude du désert

Pour les automobilistes filant sur les autoroutes I-15 et I-40, la réserve nationale de Mojave, située à environ 241 kilomètres au nord-est de Palm Springs, peut sembler morne et inhospitalière. Mais ceux qui prennent le temps d'y regarder de plus près y découvriront des merveilles naturelles : des canyons sculptés par les eaux, d'anciennes coulées de lave, d'impressionnantes dunes de sable et des forêts d'arbres de Josué s'étendant à perte de vue dans le désert.

Commencez votre visite à l'excellent centre des visiteurs de la réserve, installé à Kelso Depot, une ancienne gare rénovée rappelant les missions espagnoles de l'époque et datant de 1924. Vous y trouverez des cartes et une foule d'informations sur la réserve, qui s'avèreront pratiques pour partir à sa découverte. L'endroit le plus populaire au lever et au coucher du soleil est indubitablement Kelso Dunes, le deuxième plus grand système de dunes de Californie, situé à proximité du centre des visiteurs. Ces dunes couvrent une surface de 72 km² et s'élèvent à plus de 183 mètres. Au printemps, venez admirer la beauté des fleurs sauvages qui tapissent le sable de leurs couleurs flamboyantes. Prenez le temps de grimper sur les plus hautes dunes pour vous offrir un splendide panorama désertique. 

Une autre randonnée populaire, dont vos jambes se souviendront longtemps, est la boucle de 5 km montant au sommet de Teutonia Peak, haut de 1 754 mètres et point culminant du Cima Dome. Il s'agit d'une formation pratiquement symétrique et recouverte de la plus grande concentration au monde d'arbres de Josué. Embarquez une bonne réserve d'eau et évitez de randonner aux moments les plus chauds de la journée. Ceux qui souhaitent encore une dose d'aventure supplémentaire peuvent planter leur tente aux campings Hole-in-the-Wall ou Mid Hills.

6 parcs inoubliables dans le désert vc_crtr_borntobewild_module07_redrockcanyon_supplied_myles0398_1280x640
Photo by John Fowler/Flickr

Red Rock Canyon State Park

Red Rock Canyon State Park
Des rochers aux couleurs de l'arc-en-ciel

Autrefois populaire pour le tournage des westerns hollywoodiens, ce parc situé à environ 193 kilomètres au nord de Los Angeles offre des escarpements, buttes et affleurements rocheux aux teintes variées. Sculptée par le vent et l'eau, cette terre offre de splendides teintes blanches, roses et rouges qui attirent nombre de photographes, tout particulièrement au lever et au coucher du soleil. Les paléontologues ne seront pas en reste. Les sédiments trouvés dans les escarpements sont des fossiles d'animaux préhistoriques pour le moins étranges : des empreintes de chevaux à trois doigts, des chats à dents de sabre ou encore des lézards-alligators préhistoriques.

Le parc, d'une surface de 10 926 hectares, propose plusieurs courts sentiers de randonnée. Si vous venez ici pour la première fois, suivez les sentiers menant aux formations des canyons de Hagen et Red Rock. Dans la réserve naturelle de Red Cliffs, un sentier vous mène vers des colonnes rougeâtres hautes de 91 mètres, puis suit les traces d'une ancienne piste de 4x4 à travers des arbres de Josué, offrant une vue imprenable sur les El Paso Mountains. Si l'hiver a été pluvieux, des tapis de fleurs sauvages recouvrent le désert d'une palette de couleurs au printemps. 

Si vous avez l'occasion de passer une nuit dans le parc, vous ne le regretterez pas. Étant situé à l'écart de toute grande ville et donc de la pollution lumineuse (la petite ville de Cantil est la plus proche), vous pourrez y admirer la splendeur du ciel nocturne. Avec ses 50 emplacements, le camping Ricardo est prisé des astronomes amateurs qui y installent leur télescope, tandis que la China Lake Astronomical Society organise des soirées d'observation des étoiles. Le samedi en soirée, des bénévoles du parc proposent souvent des discussions sur des sujets allant des pétroglyphes aux tortues du désert, en passant bien sûr par les étoiles.

6 parcs inoubliables dans le désert VCW_D_PalmSprings_T11_DE_PS_IndianCanyon_GuideHike_KG_1280x642_0
Guided hike by Kodiak Greenwood

Indian Canyons

Indian Canyons
Palmeraies et chutes d'eau dans le désert

Découvrez le côté nature de Palm Springs en visitant ces remarquables oasis. Avec leurs denses forêts de palmiers californiens, ces canyons sont des endroits gorgés de vie et d'une surprenante beauté. Vous aurez peut-être la chance d'y apercevoir notamment le mouflon d’Amérique** et pourrez vous détendre au doux son des chants d'oiseaux et de l'eau ruisselante.

Tous les Indian Canyons, situés dans le territoire tribal d'Agua Caliente Cahuilla à l'ouest de Palm Springs, ont leur caractère distinctif. L'un des plus populaires est le Tahquitz (prononcez « takîtz ») Canyon. Ici, vous pourrez vous joindre à une randonnée guidée (ou en solo si vous préférez) menant au pied d'une chute d'eau de 18 mètres. Notez qu'en fonction des pluies annuelles et de la saison, la chute d'eau peut se réduire à un simple filet d'eau... Les cinéphiles reconnaîtront peut-être ces chutes d'eau dont Frank Capra s'est servi pour représenter l'entrée du Shangri-La dans son film   Les Horizons perdus, datant de 1937. Prenez un instant pour vous détendre et admirer les oiseaux filer dans la lumière filtrée, avant de partir à la découverte de l'art indien sur les rochers d'autres petits sentiers environnants. Le centre des visiteurs propose des expositions, un petit court-métrage très intéressant et vous permettra d'en apprendre plus sur la culture amérindienne de la région.

Palm Canyon et Andreas Canyon proposent des sentiers sillonnant des formations rocheuses colorées qui mènent  à des palmeraies bordant un ruisseau. Andreas Canyon comporte plus de 150 espèces de plantes dans un rayon de 800 mètres ! Partez à la découverte de toutes ces espèces le long du sentier en boucle de 3,2 kilomètres menant à Murray Canyon. Le canyon serpente : impossible donc de savoir ce qui vous attend au prochain tournant. De vertigineuses falaises rouges ? D'imposants palmiers ? Des cactus au nom amusant de « coussins de belle-mère » qui gonflent après les pluies printanières ? Au bout du sentier, vous atteindrez Seven Sisters, une magnifique chute d'eau en cascade (notez que la quantité d'eau varie en fonction des pluies et de la saison).