Le Meilleur Du Nord De La Californie
Harriot Manley/ Sunset Publishing

Trip 8-10 Jours 10 stops

Le Meilleur Du Nord De La Californie

Cet itinéraire en boucle vous fera découvrir la partie nord de l'État en 10 étapes fabuleuses, dont San Francisco, le parc national de Yosemite, le lac Tahoe, et les séquoias bordant la côte sauvage, et vous offrant des panoramas éblouissants.

San Francisco
Harriot Manley/ Sunset Publishing

San Francisco

1
San Francisco
Baie scintillante, ville magique

Même si elle mesure moins de 130 km², San Francisco fait partie des plus jolies villes au monde. Connue pour ses demeures cossues de l'époque victorienne, ses tramways, sa diversité dynamique, son magnifique front de mer et son pont rouge, la « ville au bord de la baie » va vous émerveiller. 

Pour l'explorer de façon originale, garez votre voiture et optez pour les transports en commun, le vélo, ou simplement à pied. Traversez le Golden Gate à vélo, explorez le luxuriant Presidio (une ancienne base militaire reconvertie en parc public) ou rendez-vous au parc du Golden Gate, où vous pourrez visiter un musée et vous détendre au fil de l'eau sur le lac Stow, un petit bijou connu seulement des initiés. Continuez le long de l'Embarcadero jusqu'au Fisherman’s Wharf, et visitez l'Exploratorium, le musée des sciences et des connaissances. 

Rendez vos vélos et montez tout en haut de la colline à bord d'un tram historique appelé Cable Car : vous y trouverez des boutiques de luxe, et les énormes Macy's, NikeTown, Saks Fifth Avenue, ou encore Neiman Marcus autour du trépidant Union Square. Si vous êtes d'humeur gourmande, vous pourrez déguster des pâtisseries italiennes et un capuccino chez Emporio Rulli. Faites du lèche-vitrines dans les boutiques toutes proches de Maiden Lane, une artère réservée aux piétons pendant la journée : les cafés y installent leurs tables et chaises au milieu de la rue. Sur Market Street, rue autrefois mal fréquentée mais aujourd'hui très accueillante, le centre commercial de Westfield propose encore plus de magasins, avec un espace restauration haut de gamme au niveau inférieur. Le soir, optez pour un spectacle dans le quartier des théâtres, ou rendez-vous à North Beach pour assister à Beach Blanket Babylon, un spectacle légendaire aussi tonitruant qu'irrévérencieux. Pour découvrir encore plus de bars et de restaurants, promenez-vous sur Valencia Street et dans le quartier de Mission District : vous y trouverez une pléthore éclectique de restaurants et de bistros, et vous pourrez même y déguster une crème glacée extraordinaire, tard le soir chez Bi-Rite Ice Cream.

Depuis la région de la baie, traversez la Vallée centrale et grimpez dans les montagnes de la Sierra, qui hébergent le premier parc national de Californie : Yosemite. Le parc est accessible par plusieurs routes : par les villes de l'attrayant Gold Country, comme Oakhurst et Mariposa, ou encore par la ville de Groveland, dans la High Sierra. 

Pour en savoir plus
Prochain arrêt
Parc national de Yosemite (165mi/266km; 3hr6min)
Parc National De Yosemite
Kodiak Greenwood

Parc National De Yosemite

2
Parc National De Yosemite
Beauté inoubliable, cascades plongeantes

Rien ne peut vous préparer à l'émerveillement que vous ressentirez en apercevant la vallée de Yosemite. Ses monolithes vertigineux et ses majestueuses chutes d'eau semblent presque irréels, tant par leur taille que leur beauté subjuguante. Une vision de paradis. Quel que soit l'itinéraire que vous choisissiez dans la vallée, vous ne serez pas déçu, mais le point de vue Tunnel View, accessible par l'autoroute 41 depuis Wawona, au sud du parc, est probablement le plus légendaire, et le plus photographié. La vallée de Yosemite ne représente qu'une petite partie de ce parc national, premier parc établi en Californie et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1984. Le Yosemite attire pas moins de 4 millions de visiteurs chaque année, et ça n’a rien étonnant. Avec une superficie de 285 km², presque égale à celle de l’État du Rhode Island, il abrite une beauté naturelle inoubliable, qu’il s’agisse des parois à pic de la vallée de Yosemite ou de la beauté alpine de Tuolumne Meadows.

Les cascades occupent une place prépondérante parmi les nombreux trésors du parc. La vallée de Yosemite peut s’enorgueillir d’abriter trois des vingt cascades les plus hautes du monde avec Yosemite Falls, Sentinel Fall et Ribbon Fall. Yosemite Falls détient le titre incontesté de la plus haute cascade d’Amérique du Nord. Le chemin pour parvenir au sommet de ces chutes de 729 mètres de haut n’est pas des plus aisés. Par chance, on accède à une vue impressionnante en suivant un circuit facile et pittoresque de 1,6 km de long qui mériterait d’être sur la liste des must-see de tout à chacun. Un chemin facile jusqu’à Bridalveil Falls (189 mètres) vous permet d’atteindre un point de vue situé en dessous de sa cascade jaillissante. Plus exigeant, le chemin menant à Vernal Falls et Nevada Falls passe par des marches de granit  pour vous conduire près de deux énormes chutes, où vous pourrez voir la Merced River plonger tout entière par-dessus bord. (Respectez tous les panneaux de sécurité et tenez-vous derrière les cordes et panneaux installés.) 

Tuolumne Meadows, l'une des régions les plus photographiées du parc, est un vaste espace verdoyant entouré de dômes et de pics en granit. Située à 2 627 mètres d’altitude, cette immense prairie préservée s’étend sur plus de 3 km le long de la Tuolumne River. À ce titre, c’est la plus grande prairie subalpine de la Sierra Nevada. Tout autour, des chemins de randonnées partent dans toutes les directions : vers les lacs alpins dominés par les pics de Cathedral Peak et Unicorn Peak, et une succession de cascades tumultueuses sur la Tuolumne River. (Notez que l'accès à Tuolumne est limité à cause de la neige et les routes sont généralement fermées de mi-novembre à juin.)

Suivez le Tioga Pass de Yosemite (autoroute 120) passant sur la crête de la Sierra et menant à Lee Vining. Arrêtez-vous brièvement au Visitor Center, très bien fait, de Mono Lake, vestige salé d'une ancienne mer intérieure, avant de continuer vers le nord sur l'U.S. 395 ou l'autoroute 50 jusqu'au lac Tahoe, le joyau turquoise de la Sierra.

Pour en savoir plus
Prochain arrêt
Lac Tahoe (193mi/311km; 4hr12min)
Lac Tahoe
Alex Farnum

Lac Tahoe

3
Lac Tahoe
Sommets majestueux, incontournables sur la liste de vos envies

Le lac Tahoe, petit bijou de la partie élevée de la Sierra Nevada, à cheval entre la Californie et le Nevada, est une étape absolument incontournable. Ce lac bleu comme un topaze, où l'air est, d'après Mark Twain, « pur et délicat... celui-là même que les anges respirent », est entouré de pics majestueux. Les villes sont clairsemées tout autour du lac, chacune ayant son charme propre. En hiver et au printemps, vous pouvez profiter de la neige dans des stations de ski à la réputation mondiale. L’été voit apparaître les activités nautiques : voiliers, stand up paddle board, kayaks et presque tout ce qui peut flotter. À l’automne, les montagnes se parent de feuilles dorées. 

Le lac Tahoe se targue de proposer quelques-uns des plus beaux complexes alpins du pays. Sur la rive nord, Squaw Valley, Northstar California et Alpine (la montagne-sœur de Squaw) attirent tous les amateurs de glisse, surtout les jours de bonne poudreuse. Sur la rive sud du lac, Heavenly, une des plus grandes stations de ski au monde, offre des vues éblouissantes sur le lac depuis des pistes aussi larges et aussi lisses qu’une autoroute. Heavenly pimente également vos loisirs si vous ne vous adonnez ni au ski, ni au surf, avec des tyroliennes, des pistes de snowtubing, des funiculaires pittoresques et une ambiance festive sur la montagne et aux alentours. Le lac Tahoe propose aussi plusieurs stations  plus décontractées, comme Boreal, Donner Ski Ranch, Homewood, Sierra at Tahoe, Soda Springs, Sugar Bowl, ou encore Tahoe Donner. À Royal Gorge ou à Kirkwood, vous pourrez vous promener en ski de fond ou en raquettes sur des pistes manucurées. Pour vous faire plaisir, vous pouvez aussi enfiler vos gants pour une promenade en chiens de traîneau   près de Squaw Valley et de Kirkwood, ou dans la Hope Valley, au sud du lac Tahoe.

L'été, bon nombre de ces stations (en particulier Northstar, Heavenly et Squaw) proposent des activités amusantes comme du VTT , de la randonnée, un train touristique, ou encore des téléphériques (la meilleure manière de profiter des sommets, sans trop se fatiguer !).

Depuis le lac Tahoe, continuez en direction du nord-ouest vers un autre type de montagnes : les volcans. Votre prochaine étape est Lassen Peak, protégé par un parc national, et constellé d'attractions volcaniques à visiter en toute sécurité.

Pour en savoir plus
Prochain arrêt
Parc National Volcanique De Lassen (157mi/253km; 3hr11min)
Parc National Volcanique De Lassen
Kodiak Greenwood

Parc National Volcanique De Lassen

4
Parc National Volcanique De Lassen
Admirez la terre en fusion, qui fume et qui bout

Dans la partie nord-est de l'État, plus sauvage, des geysers sifflants, à l'odeur de soufre, des mares de boues et des sources d'eau bouillonnantes offrent un spectacle aussi fascinant que bruyant. La star du parc est incontestablement le volcan Lassen Peak, dont la dernière éruption date de mai 1914. Suite à l'éruption, l'activité volcanique s'est poursuivie pendant trois ans. Aujourd'hui, la nature s'est assagie et les nombreux sentiers et points de vue vous permettent d’observer et d’en apprendre plus sur l'activité volcanique de la région en toute sécurité. N'oubliez pas vos chaussures de marche, des kilomètres de forêts luxuriantes et de lacs étincelants n'attendent qu'à être découverts.

Découvrez les volcans californiens au Visitor Center  de Kohm Ya-mah-nee, très intéressant, puis allez explorer quelques uns des phénomènes naturels les plus remarquables et les plus accessibles du parc, comme le site au nom évocateur de Bumpass Hell (littéralement, « l'enfer de Bumpass »). Ici, vous pourrez voir la géologie en pleine action : 6,5 hectares de mares de boue et de sources bouillonnantes, de geysers sifflants et de fumerolles rugissantes.

Pionnier de la première heure, Kendall Vanhook Bumpass eut le malheur de tomber (littéralement) sur cette zone hydrothermale dans les années 1860. Une découverte qui lui coûta une brûlure à la jambe. 

Mais pas de brûlure au programme pour les visiteurs d'aujourd'hui. Un sentier facile et bien balisé de 4,8 km aller-retour vous permettra de vous promener sur ce site géothermal, et vous ne le regretterez pas. En chemin, un petit sentier vous mènera jusqu'à un panorama incroyable, où vous pourrez admirer les vestiges d'un volcan gigantesque appelé Mount Tehama, qui explosa il y a plus de 500 000 ans. 

En quittant Lassen et en allant vers le nord, vous pourrez apprécier l'un des sites les plus admirables (mais aussi l'un des secrets les mieux gardés) de Californie : les chutes de Burney, dans le parc d'état de McArthur-Burney Falls Memorial.

Prochain arrêt
Chutes de Burney (70mi/113km; 1hr14min)
Chutes de Burney
Kodiak Greenwood

Chutes de Burney

5
Chutes de Burney
Allez voir cette cascade bondissante appelée aussi "8ème merveille du monde"

Il s’agit de l’une des chutes d'eau les plus spectaculaires de l'État, voire du continent ; cette cascade de 39 mètres de haut drapée de fougères semble jaillir de nulle part. Situées à 97 km au nord-est de Redding, dans une zone qui, de loin, ressemble à une série de vieux cônes de cendre et de larges plaines sous un ciel bleu azur, les chutes de Burney sont l'une des plus étonnantes surprises de Californie. Sur place, on comprend vite pourquoi le 26ème président des États-Unis, Théodore Roosevelt, la considérait comme la « huitième merveille du monde ».

Suivez un court sentier jusqu'au point de vue principal du parc d'état de McArthur-Burney Falls Memorial. Vous devrez hausser la voix pour vous faire comprendre, mais le mieux sera encore d'y apprécier le silence... L'impressionnant mur d'eau qui vous accueille, jaillissant d'une paroi recouverte de mousse et éclaboussant une tapisserie de fougères, envoie des jets d'eau en tous sens et crée de petits arcs-en-ciel ici et là, pour terminer sa course dans un bassin d'eau si clair qu'on peut voir les bulles d'air bien en-dessous de la surface. La principale chute d'eau part du haut de la falaise, mais des litres d'eau glacée, propulsés par la fonte des neiges, jaillissent aussi de cette roche volcanique semblable à une passoire. Continuez sur le sentier jusqu'au niveau du bassin, où vous n'aurez pas envie de tremper plus d'une phalange : l'eau ne dépasse jamais les 5 °C. Les pêcheurs ne semblent pourtant pas craindre le froid. Le bassin se trouvant à la base de la chute d'eau et Burney Creek, située de part et d'autre de la chute d'eau, sont des endroits populaires pour la pêche à la mouche.

Votre route vire à présent en direction du nord-ouest, vers l'un des plus hauts sommet de Californie, un volcan recouvert de neige s'élevant depuis les terres de la vallée.

Prochain arrêt
Mont Shasta (53mi/85km; 53min)
Mont Shasta
Kodiak Greenwood

Mont Shasta

6
Mont Shasta
Laissez vous envouter par les prairies couvertes de fleurs sauvages, par l'arrière plan enneigé et par l'ambiance New-Age.

Trônant à une altitude de 4 322 mètres, ce splendide volcan se détache du ciel bleu turquoise. Un véritable totem visible de partout dans la partie nord de l'État. Et bien que certaines montagnes grimpent graduellement, celle-ci offre un cône recouvert de neige de toute splendeur, se détachant si parfaitement des plaines environnantes qu'elle semble presque irréelle et sortie tout droit de l'imagination d'un enfant. (Le célèbre naturalise John Muir écrivait que son « sang se transforma en vin » la première fois qu'il vit ce sommet, rappelant un peu le Mont Fuji du Japon.) Atteindre le sommet n'est pas une mince affaire et est réservé aux grimpeurs avisés. Des services de guides sont proposés au magasin  de sport  The Fifth Season dans la ville de Mt. Shasta, une enclave New-Age sur le côté ouest de la montagne. (Vous comprendrez vite l'atmosphère locale en vous rendant au magasin The Crystal Room, où le prisme est roi.)

Heureusement, il n'est pas nécessaire de grimper au sommet pour pouvoir profiter de ce paradis alpin. Des sentiers de randonnée faciles serpentent à travers des champs de fleurs sauvages et à l'ombre fraîche des forêts. L'un des plus beaux sentiers est un agréable chemin d'un peu plus de 3 kilomètres longeant la rivière McCloud, au sud de la montagne, et menant à trois chutes d'eau. Elles sont toutes très belles, mais la vedette est sans aucun doute Middle Falls. La région est idéale si vous souhaitez camper, explorer des grottes ou vous essayer à la pêche à la mouche. Dès que possible, c'est le ski qui est à l'honneur ici, en hiver, dans la station décontractée de Mt. Shasta Ski Park, sur le flanc ouest de la montagne.

Laissez les volcans de Californie derrière vous et dirigez-vous vers l'ouest dans les vastes forêts des Trinity Mountains qui se terminent sur la côte nord luxuriante et fertile, et qui constitue l'un des joyaux de Californie : le parc national de Redwood.

Prochain arrêt
Parc National De Redwood (228mi/367km; 4hr18min)
Parc National De Redwood
Eric Pawassar

Parc National De Redwood

7
Parc National De Redwood
Arbres géants, terres luxuriantes

Ce site classé au patrimoine mondial protège près de la moitié des plus grands arbres au monde. Cet impressionnant réseau de parcs d'état et national est traversé par des douzaines de sentiers agréables où vous pourrez vous promener au milieu des séquoias géants qui atteignent plus de 107 mètres de haut. Découvrez-en davantage sur la région et écoutez les excellents conseils des rangers expérimentés au centre des visiteurs Thomas H. Kuchel, un complexe exceptionnel situé sur un promontoire sablonneux au sud du parc. Renseignez-vous sur les visites guidées de Fern Canyon, un somptueux défilé vert émeraude, ou sur les meilleurs endroits pour observer les énormes et majestueux wapitis de Roosevelt brouter l'herbe grasse des prairies. Notre conseil ? Rendez-vous au bien nommé « Elk Meadow » (le pré aux wapitis) ou aux dunes de Gold Bluffs Beach, qui se trouvent tous deux dans le parc d'état de Prairie Creek Redwoods. Si vous souhaitez explorer la région de manière tout à fait unique, vous pourriez faire une balade à cheval avec les Redwood Creek Buckarettes, ou à une promenade à vélo avec Redwood Adventures. Le camping est une activité très populaire ici, en particulier l'été. Plusieurs sites se trouvent au milieu de forêts luxuriantes, sur des falaises reculées, ou sur des plages sauvages. Attention, les réservations sont vivement recommandées.

Astuce : Ici, tout est vert à cause des précipitations annuelles qui, d'octobre à avril, oscillent en moyenne entre 152 et 203 cm. Pensez donc à apporter un vêtement de pluie et de bonnes chaussures antidérapantes.

Votre prochaine étape vous emmène au sud dans la plus grande ville située entre San Francisco et l'Oregon, où vous trouverez autant de bateaux de pêche, de camions remplis de troncs d'arbres, d'artistes et d'étudiants que d'amateurs de plein air.

Eureka
Courtesy of Humboldt County CVB

Eureka

8
Eureka
Quand nature et culture ne font qu'un dans cette ville portuaire aux accents victoriens

Cette ville côtière animée, la plus grande ville côtière entre San Francisco et Portland, dans l'Oregon, vous offre une double dose de charme. D'abord par son attrait historique grâce aux maisons restaurées du vieux quartier victorien, ensuite par son port toujours en activité, où des bateaux de pêche à moitié rouillés vont et viennent, et où les camions remplis de troncs d'arbre parcourent la ville. La ville voisine d'Arcata, où siège l'université d'état de Humboldt, propose une ambiance animée aux intérêts assurément écologiques. Des centaines de jolies maisons datant du 19ème siècle, comme la Carson Mansion, un modèle d'architecture Queen Anne qui abrite aujourd'hui un club privé au bout de Second Street, reflètent la richesse des jeunes années d'Eureka, lorsque le bois de construction était à son apogée. Toute la ville est un monument historique remarquable, alliant nature, culture et convivialité de façon étonnante.

Commencez votre visite en bord de mer, où une jolie esplanade offre une belle vue sur le port et la baie de Humboldt voisine. Visitez ensuite le petit musée maritime avant de monter à bord du MV Madaket, un ferry confortable qui sillonne la baie depuis 1910, pour une croisière guidée de 75 minutes. Dans Old Town, filez tout droit jusqu'au centre touristique de la baie de Humboldt, où vous pourrez déguster des vins, bières et huîtres de la région, demander conseil pour les galeries, boutiques et restaurants à ne pas manquer, et réserver des expéditions et visites guidées.

Armé de votre appareil photo, prenez le temps de vous arrêter çà et là, le long de la côte sauvage qui vous mènera jusqu'à Mendocino, l'un des villages les plus romantiques de Californie.

Prochain arrêt
Mendocino (143mi/230km; 2hr46min)
Mendocino
Mendocino Headlands by Kodiak Greenwood

Mendocino

9
Mendocino
L'art et la culture se marient avec Mère Nature dans ce village digne d'un conte de fée au bord de l'océan

Ce charmant village, perché sur une langue de terre sculptée par les vagues, est encerclé d'un côté par la mer agitée et, de l'autre, par des forêts denses. Avec sa situation reculée, et moins d'un millier d'habitants à l'année, Mendocino est un véritable havre de paix, dans un cadre spectaculaire de la côte nord. L’emplacement fabuleux de Mendocino en fait un lieu de prédilection naturel pour les artistes. Vous pouvez souvent les voir, chevalet déplié et palette de couleurs à la main, en train d'immortaliser le paysage sur leur toile. Mendocino est faite pour être explorée à pied. Parcourez donc ses petites rues parsemées de boutiques proposant des œuvres d'art locales, avant de vous installer pour boire un café tout en discutant avec ses habitants. Promenez-vous le long des falaises, en particulier au crépuscule, les soirs où il n’y a pas de brouillard. Le côté sauvage de la région et son isolement ont également attiré des penseurs alternatifs et des environnementalistes de tout bord. Il n’est pas rare de trouver le mot « bio » dans les menus des restaurants. Des maisons victoriennes converties en chambres d'hôtes offrent des hébergements pour toutes les bourses. Elles ressemblent à de vraies maisons de pain d'épices. Mendocino sait également comment organiser des soirées inoubliables, en particulier lorsqu'il s'agit de nourriture. Des festivals annuels rendent hommage aux champignons, aux vins et aux crabes de la région, ainsi qu'à ses plus grands habitants, les baleines. 

Vous ne serez pas étonné(e) d'apprendre que l'une des grandes spécialités gastronomiques de Mendocino, de par sa situation aux premières loges de l'océan Pacifique, ce sont... les poissons et fruits de mer. Parmi les mets les plus fins et les plus appréciés des restaurants de la région (qu'il s'agisse de bistros gastronomiques haut de gamme ou de pubs décontractés fréquentés par les habitués), vous trouverez le saumon, le thon jaune, la rascasse, le crabe de Dungeness ou encore l'ormeau. Pour profiter d'un repas vraiment inoubliable, optez pour le Trillium Cafe. Il propose des poissons et fruits de mer d'une fraîcheur exceptionnelle et des préparations à base de produits issus de fermes locales, comme une copieuse bouillabaisse de rascasse verte, ou un saumon sauvage du Pacifique en crème de pesto aux graines de potiron. Le soir, le Grey Whale Bar & Cafe de l'élégant MacCallum House offre également des plats du jour à base de poissons et fruits de mer.

Si vous croisez des gens avec des miettes sur le pull, ils viennent probablement du Goodlife Cafe & Bakery, dont les spécialités pâtissières (comme le pain aux raisins et aux myrtilles de saison) sont décrites par les autochtones comme étant « absolument divines ». Si vous êtes à la recherche d'une nourriture saine, biologique et issue du commerce équitable, vous êtes où il faut.

Astuce de pro : Vous voulez un poisson de toute première fraîcheur ? Pensez à réserver votre place à bord d'un bateau de pêche : vous reviendrez peut-être avec la plus grosse prise du jour !

Continuez à suivre cette côte escarpée et profitez-en pour vous arrêter à l'historique Fort Ross (un ancien poste de chasseurs russes qui chassaient autrefois les loutres pour leur peau) et Jenner, le village situé à l'embouchure de la Russian River. Vous atteindrez ensuite la dernière étape de votre voyage, une impressionnante forêt côtière de séquoias située juste au nord de San Francisco.

Pour en savoir plus
Prochain arrêt
Monument National De Muir Woods (149mi/240km; 2hr59min)
Monument National De Muir Woods
Lenny Rush/NPS

Monument National De Muir Woods

10
Monument National De Muir Woods
Traversez le Golden Gate Bridge vers le pays des arbres géants

Niché au cœur d'une vallée côtière de Mount Tamalpais (sommet emblématique que vous pourrez apercevoir au nord du Golden Gate Bridge dans le Comté de Marin), le monument national de Muir Woods protège le dernier ensemble de vieux séquoias de la région de la baie de San Francisco, qui a fort heureusement réussi à échapper aux bûcherons de la région, qui dénudaient tout sur leur passage jusqu'à la fin des années 1800.

Désigné monument national en 1908 par le Président Théodore Roosevelt, il fut baptisé en l'honneur du célèbre naturaliste John Muir, qui déclarait que le site était le « plus beau monument qu'il était donné de voir aux amateurs de forêts dans le monde entier ». Même en haute saison l'été, le silence ici est remarquable, surtout si vous arrivez tôt le matin. Suivez les pontons de bois, construits pour protéger les racines fragiles des séquoias, et tordez-vous le cou pour admirer ces séquoias, certains vieux de plus de cent ans et montant en flèche vers le ciel à plus de 76 mètres de haut. Pour une expérience inoubliable, consultez le calendrier des activités du parc et assistez à une promenade guidée à la tombée du jour.

Gardez à l'esprit que la route vers le parc est étroite et sinueuse, et que les parkings se remplissent vite en été et le week-end. (Soyez attentif : une place de parking ratée peut vous coûter une longue marche jusqu'à votre voiture.) Le mieux est encore d'emprunter la navette publique de Muir Woods (proposée de mars à octobre) depuis la ville de Sausalito, ou de réserver une visite auprès d'un service de navette local ou d'un voyagiste.

Pour continuer vers San Francisco, roulez vers le sud pendant encore environ 22 kilomètres et passez le pont du Golden Gate.