Yosemite National Park

Conseils Et Informations Pour Vos Voyages

Que vous rêviez de surfer sur les vagues (pour la première fois peut-être), de vous détendre dans un domaine viticole, de faire le plein de sensations dans un parc d’attractions ou de vous promener dans des forêts de séquoias, vous trouverez LA destination parfaite en Californie. Et vous trouverez ici une foule de moyens de vivre ces vacances de rêve sans l’ombre d’un nuage.

Grâce aux conseils et informations réunis sur cette page, vous saurez tout sur les voyages dans le « Golden State » : la meilleure époque pour voyager, comment vous déplacer, où loger ou camper, et même des guides pratiques pour les amateurs de vélo. Les détails présentés vous aideront à planifier votre voyage, en indiquant notamment où vous adresser pour obtenir un complément d’informations ou des astuces d’habitués une fois sur place. Bons préparatifs !

 

Nell Kremer/Flickr

Informations Générales Pour Les Voyageurs

Informations Générales Pour Les Voyageurs
Les Basiques

À quelle heure mettre votre montre ? Quel numéro appeler en cas d’urgence ? Quelle est la meilleure époque pour venir ? Où se renseigner pour l’accessibilité aux handicapés ? Voici quelques informations de base à connaître pour organiser votre voyage, savoir à quoi vous attendre et à qui vous adresser une fois en Californie.

Fuseau horaire

La Californie est située dans le fuseau horaire du Pacifique, c’est-à-dire GMT − 8 heures). L’État passe à l’heure d’été de début mars à début novembre.

Taxes

La TVA de l’État est de 7,5 %. Les taxes locales peuvent augmenter vos factures de 1,5 %.

Renseignements téléphoniques

Pour connaître un numéro local, appelez le 411 ; pour un numéro en longue distance, composez le 1, puis l’indicatif de région et le 555-1212 ; pour les numéros gratuits, appelez le (800) 555-1212.

Secours

En cas d’urgence, appelez le 911 pour joindre la police, les pompiers ou des services d’assistance médicale.

Lois sur la consommation d’alcool/de tabac

En Californie, il faut avoir 21 ans au moins pour pouvoir acheter ou même consommer de l’alcool.

De même, il faut avoir 18 ans au moins pour pouvoir acheter du tabac. En Californie, il est interdit de fumer dans les édifices publics (y compris les restaurants, bars et casinos) ainsi que dans les espaces fermés. Il est également illégal de fumer à moins de six mètres des entrées ou des fenêtres d’un édifice gouvernemental. La plupart des grands hôtels ont des chambres réservées aux fumeurs. Demandez-en une si c’est votre cas : le fait de fumer dans une chambre non-fumeur est souvent passible d’une amende. De nombreuses villes de Californie ont adopté des décrets interdisant de fumer dans les lieux publics. Enfin, il est interdit de fumer dans plusieurs zones et édifices des parcs nationaux ou d’État.

Superficie de l’État et durée des trajets

La Californie est gigantesque. Il faut environ 15 heures, dans de bonnes conditions de circulation, pour traverser l’État, de l’Oregon au Mexique, par l’autoroute I-5. À l’arrivée, vous aurez parcouru près de 1 450 kilomètres.

Le centre de San Diego est situé à environ 32 kilomètres au nord de la frontière mexicaine et à 210 kilomètres au sud de Los Angeles. De Los Angeles, il faut compter 620 kilomètres en direction du nord pour atteindre San Francisco, puis 145 kilomètres de plus, en direction du nord-est, pour arriver à Sacramento. Plus de 300 kilomètres séparent San Francisco du parc national de Yosemite, et le trajet de Los Angeles à Mount Shasta, dans le nord de la Californie, représente 965 kilomètres ! Il va sans dire que l’État se prête merveilleusement aux road trips.

Voyageurs handicapés

Les voyageurs atteints d’un handicap physique ou autre passeront un séjour fantastique en Californie. Des services adaptés sont largement disponibles, et l’accessibilité des sentiers, des bâtiments et des attractions ne cesse de s’améliorer. Voici quelques ressources utiles.

Accessibilité en fauteuil roulant

En vertu de la loi américaine sur le handicap, tous les édifices publics doivent être accessibles en fauteuil roulant et proposer des toilettes adaptées. La plupart des hôtels et des attractions sont désormais équipés de portes élargies et de rampes d’accès. En ville, de plus en plus de trottoirs ont une bordure en pente aux intersections, et certains véhicules de transport public sont dotés d’élévateurs. De nombreux parcs nationaux ou d’État ont mis en place des sentiers entièrement accessibles, conformément à la loi. Si vous avez besoin de renseignements, appelez vos destinations et les services concernés à l’avance.

Assistance en cas de problèmes d’audition ou de mémoire

Si vous êtes atteints de problèmes de vue, d’audition, d’élocution, de mémoire ou de mobilité qui limitent votre capacité à passer ou à recevoir des appels téléphoniques, appelez le 711 : un assistant en communication qualifié assurera le relais de vos conversations téléphoniques pour tous vos appels pendant votre séjour en Californie.De nombreux cinémas et espaces de spectacle proposent des casques adaptés pour vous permettre d’entendre ce qui se passe. Renseignez-vous au moment d’acheter ou de récupérer vos billets.

Transport et location de véhicules

Les principaux aéroports mettent à disposition une aide à l’embarquement et au débarquement, y compris pour les fauteuils roulants. Appelez votre compagnie aérienne au préalable pour connaître les détails. Certaines sociétés de location de voitures proposent des véhicules spécialement équipés (commandes manuelles, accessibilité aux fauteuils roulants et autres dispositifs d’assistance). Le service ferroviaire d’Amtrak offre des services supplémentaires aux passagers handicapés, ainsi qu’une réduction de 15 % sur les tarifs habituels.

Arroyo Burro Beach by Damian Gadal/Flickr

Climat Et Période De Voyage

Climat Et Période De Voyage
Renseignez-vous sur le climat réputé de la Californie

La Californie est une destination idéale toute l’année, grâce à un climat qui convient à tous les tempéraments, des inconditionnels du soleil aux skieurs invétérés. Le meilleur moment pour visiter l’État dépendra surtout de ce que vous avez envie de voir et de faire. Voici quelques informations d’ordre général pour que vous sachiez à quoi vous attendre.

Météo et saisons

La Californie jouit en grande partie d’un climat méditerranéen, avec des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. Sur la côte, la température maximale tourne autour de 21 °C en journée, mais peut monter jusqu’à 27 °C ou plus lors des journées d’été les plus chaudes. Les gelées sont rares, même en hiver. Le légendaire brouillard californien vient souvent habiller la côte en été, en partant à peu près de Monterey au nord. Il se dissipe généralement avant la mi-journée pour réapparaître en soirée. À l’intérieur des terres, les étés sont chauds et secs, les hivers frais et humides. Parfois, un ciel d’un bleu étincelant refroidit les températures au point de faire geler les flaques d’eau, mais ça descend rarement plus bas. En altitude, la météo suit davantage le rythme des saisons, avec des étés splendides, de magnifiques couleurs en automne, des hivers froids et blancs, puis la fonte des neiges au printemps (c’est la saison des cascades !).

Quand vous parcourez les pages de ce site, pensez à consulter les températures saisonnières moyennes dans les régions et destinations que vous envisagez de visiter.

Période de votre visite

La plupart des vacanciers viennent en Californie pendant l’été (de juin à août). C’est à ce moment-là que les grandes attractions attirent le plus de monde et que les hôtels et autres moyens d’hébergement affichent des tarifs de haute saison. Cependant, même en plein été, il est possible de sortir des sentiers battus et de disposer de forêts, de champs et même de plages presque pour vous seuls.

Si vous aimez l’altitude, il vous faudra sans doute attendre l’été pour accéder aux routes et aux sentiers de haute montagne dans la Sierra Nevada ou aux routes qui conduisent aux régions sauvages entourant Mount Shasta et Lassen Peak, les deux plus hauts volcans de l’État.

Le printemps (en général de mars à début mai) est l’une des plus belles périodes de l’année en Californie. S’il peut faire encore froid en altitude, les températures sont agréables dans une grande partie de l’État. Les collines sont verdoyantes et parsemées de fleurs sauvages. Les déserts de Californie, piquetés de coquelicots, de Castilleja mollis jaune citron et d’autres plantes du désert, sont beaucoup plus plaisants au printemps que pendant les canicules estivales. C’est aussi une saison où les files d’attente sont plus courtes et les prix, plus intéressants : les principales attractions touristiques de l’État sont généralement moins bondées et les hôtels appliquent souvent des tarifs de basse saison jusqu’en juin.

L’automne (de septembre à novembre) ramène des températures douces et offre dans certaines parties de l’État des feuillages spectaculaires (surtout dans la High Sierra). C’est une excellente période pour visiter les belles régions viticoles de Californie au moment des vendanges et du foulage (d’août à octobre, en général). Les régions de San Francisco et de la Côte nord, souvent embrumées pendant l’été, font habituellement le plein de soleil pendant l’été indien (en septembre-octobre).

Si vous prévoyez de skier, la neige s’installe en général en montagne de novembre à mars. Certaines stations restent même ouvertes en avril et au-delà. (Si Dame Nature joue les discrètes, des systèmes d’enneigement complètent souvent la neige naturelle par une neige artificielle d’une qualité remarquable.) Les amateurs de ski et de snowboard pourront descendre les pistes, profiter des snowparks, faire du ski de fond et des raquettes ou patiner sur la glace.

California Welcome Centers

California Welcome Centers
Les experts et les ressources du tourisme local partagent un maximum d’idées dans tout l’État

Dans les California Welcome Centers existant en Californie, vous trouverez des « concierges » pour un tourisme personnalisé. Ces experts sont là pour vous fournir les informations qui vous permettront d’améliorer et d’enrichir votre visite, par exemple en vous suggérant des restaurants, des attractions intéressantes et des hôtels ou autres moyens d’hébergement. Les centres d’accueil proposent également des cartes et brochures gratuites sur les attractions locales et sur les choses à voir ou à faire.

CALIFORNIE DU NORD

Anderson (Shasta Cascade)

Auburn (Gold Country)

El Dorado Hills (Gold Country)

San Francisco (région de la baie de San Francisco)

Santa Rosa (région de la baie de San Francisco)

Truckee (High Sierra)

Yreka (Shasta Cascade)

CENTRE DE LA CALIFORNIE

Mammoth Lakes (High Sierra)

Merced (Vallée centrale)

Oxnard (Côte centrale)

Pismo Beach (Côte centrale)

Salinas (Côte centrale)

SUD DE LA CALIFORNIE

Barstow (déserts)

Buena Park (comté d’Orange)

Oceanside (comté de San Diego)

Ontario (Inland Empire)

Yucca Valley (déserts)

Voyager En Avion

Voyager En Avion
Il est facile de voyager en avion dans le Golden State grâce aux nombreux aéroports nationaux et internationaux

La Californie est immense : près de 1300 kilomètres séparent la frontière avec l’Oregon, au nord, de la frontière mexicaine au sud de San Diego, tandis que la largeur de l’État est d’environ 320 kilomètres en moyenne. La Californie compte heureusement un grand nombre d’aéroports permettant de se rendre facilement d’un point à un autre par la voie des airs. C’est un excellent moyen pour vous déplacer, surtout si vous manquez de temps. La solution avion+voiture présente d’autant plus d’intérêt que les aéroports sont faciles d’accès.

Nous vous présentons les 10 aéroports internationaux de l’État. Certains constituent d’ailleurs des destinations en soi : on y trouve des installations artistiques dignes d’un musée, d’excellentes boutiques, des restaurants raffinés et même des spas pour vous faire dorloter (avouez qu’il est plus agréable de patienter en se faisant masser que de rester assis sur une chaise en attendant son vol).

Brett Colbert/Flickr

Où Séjourner

Où Séjourner
Découvrez les moyens d’hébergement fantastiques que propose le Golden State

Que vous rêviez d’une suite luxueuse avec vue sur l’océan, d’un hôtel-boutique en plein centre-ville, d’un resort aux nombreux services  ou d’un paisible terrain de camping sous les étoiles, votre hébergement idéal vous attend en Californie. Vous pouvez réserver une chambre dans une grande chaîne à peu près partout dans l’État, ou opter pour des lieux de séjour aussi variés que la Californie elle-même : élégants chalets de montagne en pierre et bois, hôtels datant de la Ruée vers l’or savamment restaurés, auberges chaleureuses et autres refuges exclusifs dans des cadres uniques. Sans oublier les millions d’hectares de parcs inoubliables où vous n’aurez besoin que d’une tente et d’un sac de couchage, voire de quelques guimauves et d’histoires à raconter au coin du feu. (Une réservation peut aussi être utile.)

Les California Welcome Center et les offices de tourisme locaux peuvent vous suggérer toutes sortes de moyens d’hébergement, y compris des resorts, des hôtels ou des motels.

Hôtels et motels : les hôtels et motels sont une solution éprouvée et authentique pour la plupart des vacances. Ce sont des lieux sûrs, propres et confortables pour passer la nuit. Ils sont une institution ici. N’est-ce pas la Californie qui a inventé le motel dans les années 1920 ? Les principales chaînes sont bien représentées dans tout l’État. Vous les trouverez souvent dans les grandes agglomérations ou à proximité des attractions touristiques et des principaux axes de circulation. Les hôtels-boutiques offrent habituellement un cadre plus intime, aussi luxueux qu’élégant, pour les voyageurs. Dans les régions plus rurales, tournez-vous plutôt vers des hébergements en gestion indépendante. Certains sont situés dans des bâtiments historiques.

Chambres d’hôte (Bed & Breakfasts) : la Californie compte des centaines de chambres d’hôte, situées dans des demeures historiques ou des hôtels et, de plus en plus, dans des fermes, des ranchs ou des domaines viticoles qui accueilleront d’autant plus facilement votre famille qu’ils sont eux-mêmes gérés en famille. Les chambres d’hôte donnent un aperçu de la typicité de la région, et vos hôtes seront ravis de partager avec vous leurs conseils d’experts pour vos excursions. Le petit déjeuner est compris dans le prix. Imaginez : des scones à peine sortis du four, des œufs frais, des fraises du jardin… Pour réserver votre séjour dans l’une des quelque 300 chambres d’hôte de l’État, consultez la California Association of Boutique and Breakfast Inns (CABBI).

Resorts : certaines régions de l’État (déserts, agglomérations côtières, villes de montagne) sont réputées pour leurs refuges cinq étoiles, offrant courts de tennis et parcours de golf de championnat, des piscines spectaculaires, des restaurants d’exception et d’élégants spas (souvent ouverts au public). Les célèbres régions viticoles de Californie offrent également des refuges de grand luxe, avec cadre romantique, cuisine de produits fermiers incomparable et, bien entendu, une carte des vins fabuleuse. De nombreux hôtels organisent aussi des activités pour les enfants, par exemple des soirées cinéma et pop-corn, pour que les parents puissent laisser leurs rejetons entre des mains compétentes pendant qu’ils profitent de leur temps libre. Pour les mariages et grandes réunions, il est possible de réserver des espaces pour événements et des services de traiteur exclusifs. Pour connaître les principaux hôtels, consultez les California Welcome Centers et les offices du tourisme locaux.

Une Maison MobileVous pouvez également louer une maison mobile. les camping-cars sont acceptés dans les campings privés et publics de tout l’État. Vous trouverez sur le côté des ressources pour tenter l’expérience. Consultez également les California Welcome Centers et les offices du tourisme locaux.

Camping : en Californie, le camping est exactement ce qu’il devrait être. Vous plantez votre tente sous les étoiles, sur des terrains situés près des sapins, d’un lac alpin, d’une oasis du désert ou d’un coin spectaculaire du littoral. Si vivre à la dure ne vous convient pas, vous pouvez opter pour le camping glamour, le glamping : vous serez toujours au grand air, mais dans des tentes entièrement équipées, des chalets rustiques ou des yourtes mongoles.

Vous pouvez également louer un camping-car prêt à l’emploi. Renseignez-vous au préalable dans les campings qui vous intéressent pour connaître les éventuelles restrictions applicables.

Il est également possible de partir camper au cœur des vastes régions sauvages de Californie. Assurez-vous seulement d’obtenir le permis nécessaire avant de partir (pour connaître les conditions d’obtention, consultez les sites concernés).



De nombreux parcs nationaux ou d’État autorisent le camping. Certains sites populaires comme Yosemite, Sequoia et Kings Canyon étant généralement pris d’assaut plusieurs mois à l’avance, pensez à réserver dès que possible. Les terres fédérales gérées par le Bureau of Land Management (bureau de gestion du territoire), l’U.S. Forest Service (service forestier américain) et l’U.S. Fish and Wildlife (service américain de la faune aquatique et terrestre) offrent également plusieurs milliers de places de camping, peu prisées des foules, même pendant l’été. Enfin, il existe un grand nombre de terrains de camping privés remarquables dans tout l’État.

Conduire En Californie

Conduire En Californie
Informations utiles et conseils de sécurité avant de prendre la route.

La Californie est faite pour les road trips. Un réseau autoroutier pratique et de qualité de plus de 80 000 kilomètres sillonne l’État de long en large, sans compter les réseaux routiers secondaires conduisant à d’autres sites d’intérêt moins fréquentés. Certaines routes sont célèbres, comme la Highway 1 qui longe la côte Pacifique, la légendaire Route 66 ou l’Avenue des géants (la Highway 101, qui traverse une forêt de séquoias). D’autres sont des axes névralgiques conçus pour permettre aux conducteurs et aux chauffeurs routiers de traverser l’État aussi vite que possible (la I-5 et la I-80, notamment). Cela ne les empêche pas de vous réserver de belles surprises à l’arrivée.

Quelle que soit la route empruntée, respectez les principes élémentaires de la sécurité routière. En Californie, le code de la route impose à tout le monde (conducteur et passagers) d’attacher sa ceinture en voiture et de porter un casque en moto. Les limitations de vitesse sont exprimées en miles par heure (mph). En règle générale, la vitesse est limitée à 105 km/h (65 mph) sur les autoroutes et à 90 km/h (55 mph) sur les routes pour automobiles. En ville, la vitesse est généralement limitée à 55 km/h (35 mph), voire à 40 km/h (25 mph) dans les zones résidentielles ou à proximité des écoles. En Californie, il est interdit d’écrire, d’envoyer ou de lire des textos au volant, et le kit mains-libres est obligatoire si vous téléphonez.

Sur les autoroutes très fréquentées, des voies réservées au covoiturage (repérables aux losanges dessinés sur leur revêtement) sont signalées par des panneaux noir et blanc qui précisent les dates et les horaires auxquels elles peuvent être utilisées (en général aux heures de pointe en semaine). Pour emprunter ces voies réservées, il faut qu’il y ait au moins deux personnes dans la voiture (y compris le conducteur), voire trois sur certaines voies dans la région de la baie de San Francisco. Si vous étiez tentés d’en profiter sans avoir le nombre de passagers requis, les amendes encourues sont prohibitives (jusqu’à 400 dollars dans certaines zones). Dans la région de Los Angeles, les voies réservées au covoiturage disposent de zones d’accès et de sortie spécifiques. Mieux vaut les respecter : là encore les amendes coûtent cher.

Le département des véhicules motorisés de Californie (DMV) a publié une version en ligne de son Guide du conducteur, qui explique en détail le code de la route de l’État.

Voyager par temps de neige

En cas de fortes intempéries, l’utilisation de chaînes ou de pneus neige peut être rendue obligatoire pour les automobiles et les camions. Les routes de montagne peuvent même être fermées si nécessaire. Renseignez-vous sur les restrictions et les routes fermées avant de partir.

Secours d’urgence

Vous pouvez signaler un accident, une infraction ou un conducteur dangereux en composant le 911 sur un téléphone.

João André O. Dias/Flickr

Location De Voitures Et De Camping-Cars

Location De Voitures Et De Camping-Cars
Choisissez un véhicule de qualité adapté à vos besoins et à votre style.

Préparez-vous à rouler. Avec son climat doux, son remarquable réseau autoroutier et ses paysages toujours éblouissants, la Californie est la destination idéale pour un road trip. Et on ne peut pas faire plus simple en matière de location de voiture. Que vous décidiez d’explorer les hauts lieux de Californie, de faire en famille la tournée des parcs d’attraction ou de partir à l’aventure hors des sentiers battus, vous trouverez le véhicule adapté à vos envies et à votre style : cabriolet chic, fourgonnette familiale, véhicule solide capable d’endurer toutes les conditions météo (y compris la neige) ou même camping-cars. Tous sont en excellent état et bénéficient de bons services d’assistance routière et de polices d’assurance en option.

Vous pouvez louer une voiture dans tout l’État. La plupart des grandes sociétés de location ont des agences dans les principaux aéroports et dans des endroits faciles d’accès en ville. Pour louer un véhicule en Californie, il faut être âgé d’au moins 25 ans (dans la plupart des cas) et détenir un permis de conduire et une carte de crédit valides (pour le dépôt de caution). Si vous n’avez pas la nationalité américaine, munissez-vous de votre passeport. Les tarifs peuvent varier, notamment selon le lieu, la taille et la catégorie du véhicule, les accessoires (réhausseurs et GPS peuvent être en supplément, par exemple) ou le jour de la semaine. Le fait de déposer le véhicule sur un autre site que celui où vous l’avez emporté peut également faire monter les prix. Pour profiter de tarifs avantageux, essayez de réserver votre voiture en même temps que vos vols.

Nous avons compilé une liste de sociétés réputées offrant des points de vente dans tout l’État. Renseignez-vous sur les charges au préalable. Les options abondent, y compris pour l’assurance et les suppléments : assurez-vous d’obtenir ce qu’il vous faut et de savoir ce que vous payez avant de mettre la clé sur le contact. Certaines sociétés proposent également un forfait carburant prépayé à tarif réduit. Cela peut être intéressant si vous savez que vous consommerez certainement plus d’un réservoir.

Voyager En Train

Voyager En Train
Admirez le paysage sans stresser pendant votre visite du Golden State.

Un autre moyen amusant de découvrir la Californie consiste à prendre le train : vous pourrez ainsi admirer le paysage au lieu de vous concentrer sur la route. Les trains légendaires Coast Starlight et Pacific Surfliner d’Amtrak suivent des itinéraires extrêmement pittoresques le long de la côte. Le Capitol Corridor traverse la Californie du Nord d’est en ouest, tout comme la ligne San Joaquin dans la Vallée centrale gorgée de soleil, en plus d’offrir de nombreuses correspondances pour le parc national de Yosemite et d’autres destinations. Vous pourrez également effectuer une partie de chemin avec les cars Amtrak Thruway, qui desservent plus de 90 destinations dans tout l’État. (Sans compter que vous pouvez descendre aux principaux arrêts et louer une voiture pour poursuivre votre exploration.) Selon l’itinéraire emprunté, il est possible de louer une place dans un wagon-lit spécial, qui vous donnera accès à une voiture-salon réservée.

Chemins de fer locaux et touristiques

Amtrak est le service de chemin de fer le plus important de l’État, mais il est loin d’être le seul. En Californie du Nord, Caltrain assure un service régulier entre San Francisco et San José. En Californie du Sud, Metrolink propose sept lignes régionales reliant Los Angeles, le comté de Ventura, Antelope Valley, San Bernardino, Riverside, le comté d’Orange et l’Inland Empire. Des lignes ferroviaires thématiques et localisées, comme le Napa Valley Wine Train, offrent aussi la possibilité de découvrir des destinations d’exception de l’État sous un angle unique.

ITINÉRAIRES EST-OUEST D’AMTRAK
California Zephyr: Chicago–Denver–Emeryville (San Francisco)
Capitol Corridor: Auburn–Sacramento–Emeryville (San Francisco)–Oakland–San José
Sunset Limited: New Orleans–San Antonio–Los Angeles
ITINÉRAIRES NORD-SUD D’AMTRAK
Coast Starlight (multi-state route): Seattle–Portland–Los Angeles
Neil Kremer

Transports Public

Transports Public
Découvrez comment vous déplacer en Californie.

Pour vous déplacer facilement et souvent de façon amusante dans les grandes villes et agglomérations de Californie, adoptez une habitude de plus en plus prisée de la population locale : prenez le bus, le métro, le ferry ou le tramway. Les transports en commun sont souvent une solution efficace, économique, sûre et écologique, notamment dans les zones où les routes, le stationnement et la circulation peuvent occasionner confusion et frustration. Certains réseaux vous permettent d’acheter des billets valables plusieurs jours. Renseignez-vous en ligne avant votre arrivée pour bénéficier des meilleurs tarifs. Deux sociétés, CityPass et Go, offrent également de bonnes affaires sur les options de transport local à San Francisco et en Californie du Sud.

Vous pouvez également prendre le car pour vos trajets un peu plus longs à travers l’État. Greyhound, première compagnie de cars longue distance des États-Unis, propose des itinéraires reliant de grandes villes et des destinations rurales en Californie (et dans d’autres États).

Voici des liens vers les principales entreprises de transport régional de l’État. La plupart assurent plusieurs modes de transport (bus ou cars, métros, tramways et même ferrys pour certaines). Pour plus d’informations locales sur les options de transport en Californie du Nord, consultez 511.org.

Climate Ride by Bike East Bay

Voyager En Vélo

Voyager En Vélo
Découvrez les pistes cyclables, les locations, les visites guidées et la législation sur les vélos.

De nombreuses agglomérations offrent des kilomètres et des kilomètres de pistes d’excellente qualité réservées aux cyclistes. La California Bicycle Coalition pourra vous renseigner sur les pistes cyclables, les locations de vélos et les visites guidées. C’est un moyen facile de rencontrer la population locale et de découvrir des lieux sans être obligés de s’aventurer seuls en terrain inconnu.

La loi californienne impose le port du casque à toute personne âgée de moins de 18 ans circulant à vélo, que ce soit en tant que conducteur ou passager. En outre, le vélo ou le cycliste doivent porter un phare blanc pendant la nuit, et le vélo doit être équipé de plusieurs réflecteurs. Pour plus de détails, consultez le site Web de la California Bicycle Coalition et lisez ses explications concernant la législation sur l’usage du vélo en Californie.