Getty Center Los Angeles
The Getty Center

12 Trésors Architecturaux

Même si vous ne connaissez pas la différence entre un bungalow californien et un bungalow Bauhaus, vous prendrez un plaisir indéniable à visiter certains des plus beaux ponts, bâtiments et autres structures de Californie. Traversez un pont emblématique (n'oubliez pas votre appareil photo), promenez-vous dans un château opulent, et découvrez le style hipster chic des années 1950. Après la visite de quelques sites impressionnants, comme le Capitole  à Sacramento, t vous deviendrez un pro de l'architecture californienne en un tour de main.

12 Trésors Architecturaux VCW_D_SC_T4-Sundial Bridge_i-8p9WWv_R-L.jpg_KG
Kodiak Greenwood

Sundial Bridge

Sundial Bridge
Traversez un pont futuriste au-dessus du fleuve Sacramento

Chef-d'œuvre fonctionnel, ce remarquable pont, dessiné par le célèbre architecte espagnol Santiago Calatrava, situé au Turtle Bay Exploration Park de Redding, s'étend au-dessus du fleuve Sacramento, gorgé de truites et bordé d'arbres. Vous ne pourrez pas le manquer. Il en impose avec sa passerelle de verre longue de 213 mètres, sa tour blanche montant en flèche vers le ciel et ses câbles de suspension formant un authentique cadran solaire, un hommage à l'ingéniosité et à la créativité humaine, deux thèmes importants dans ce parc de 121 hectares. 

Avant de traverser le pont, découvrez les alentours du centre interprétatif en vous promenant dans le Paul Bunyan's Forest Camp, s'inspirant d'un vieux campement forestier. Évadez-vous de la chaleur dans la maison des papillons, aux brumes rafraîchissantes et aux résidents colorés, avant d'entrer dans le centre pour y découvrir les premiers croquis du pont de Calatrava. 

"Évadez-vous de la chaleur dans la maison des papillons, aux brumes rafraîchissantes et aux résidents colorés, avant d'entrer dans le centre pour y découvrir les premiers croquis du pont de Calatrava. "

Au nord du pont, de l'autre côté du fleuve, détendez-vous dans les jardins de l'arboretum et des jardins botaniques McConnell, qui offrent un climat agréable similaire à celui de la Méditerranée et exposent des plantes locales, ou louez un vélo ou un Segway pour sillonner les sentiers bordant le fleuve.

12 Trésors Architecturaux SF_GGB_TS_1280x642_sized
Thomas H. Story/ Sunset Publishing

Golden Gate Bridge

12 Trésors Architecturaux vca_maps_sfbayarea
Golden Gate Bridge
Voir l’un des monuments les plus célèbres au monde, chevauchant une élégante baie

Avec des tours vertigineuses de 227 mètres de haut, s’étendant en arc au-dessus de la baie de San Francisco et entièrement peint en rouge-orangé vif, le Golden Gate Bridge est tout simplement incroyable.

Il est assez facile (et gratuit) de traverser le pont ou d’explorer le Golden Gate Bridge Welcome Center, qui offre un aperçu coloré sur l’histoire du pont, ainsi que l’originale "tour test" de 3,5 mètres en acier inoxydable utilisée en 1933.

Vous apprendrez, pour les débutants, pourquoi un pont appelé "Golden Gate" est en fait orange. Il est généralement admis que la bouche de la Baie de San Francisco – le détroit le plus étroit que le pont recouvre, a été appelé Chrysopylae (traduit du grec : “Golden Gate”) par l’un des premiers explorateurs, John C. Fremont. (Capitaine Fremont pensait que le détroit ressemblait à un détroit d’Istanbul nommé Chrysoceras, ou “Corne Dorée”.) Il est donc logique que le pont ait reçu le nom de l’étendue d’eau qu’il traverse. Mais qu’en est-il de cette couleur cramoisie ? Appelez-la une surprise inattendue. Lorsque l’acier du pont a été mis en place au tout début, il était uniquement recouvert d’une couche d’apprêt rouge. Un ingénieur consultant l’a aimé, a suggéré que la couleur soit conservée et a aidé à développer la couleur de la peinture finale du pont.

"Le Golden Gate Bridge est tout simplement incroyable."

Techniquement, cette couleur est “International Orange”, mais peu importe ce qu’elle est, c’est une couleur tape-à-l’œil, que vous conduisiez, marchiez ou fassiez du vélo sur son étendue de 2,7 kilomètres. Veuillez remarquer que la traversée peut être un peu fraîche et venteuse, surtout lorsqu’il y a du brouillard (principalement en été), donc habillez-vous chaudement et emportez un chapeau ou portez une capuche pour rester au chaud. Des entreprises de location de vélo abondent (les deux préférées sont : Blazing Saddles et San Francisco Bicycle Rentals) ; la plupart des vélos sont équipés de cartes routières détaillées qui vous indiquent où rouler de San Francisco, en traversant le pont, jusqu’à des villages idylliques, tels que Sausalito et Tiburon, dans le comté voisin de Marin. (Pour plus de divertissement, prenez un ferry local pour revenir vers la ville.)

Il y a une boutique de souvenir sympa et un café à l’extrémité Sud de la ville et des sentiers qui vous dirigent vers l’historique Fort Point, terminé en 1861 en tant qu’avant-poste militaire pour protéger l’entrée la ville avant qu’il n’y ait un pont. Cherchez une vue remarquable de la face cachée du pont, un spectaculaire réseau de poutres massives, d’énormes colonnes et des câbles impressionnants.

12 Trésors Architecturaux VCW_D_DE_ElvisHouse_1280x642
Courtesy of Elvis Presley Estate

L’art moderne du milieu du siècle

L’art moderne du milieu du siècle
L’élégance de Sinatra règne à Palm Springs

Avec ses nombreux bâtiments typiques des années post Deuxième Guerre mondiale, conçus par les plus grands architectes de l’époque, Palm Springs est la Mecque de l’art moderne américain du milieu du siècle. Dès votre arrivée en ville par la State Highway 111, l’immense toit avancé de l’ancienne gare Tramway Gas Station (dessinée en 1965 par Albert Frey, un des maîtres de l’architecture de l’époque), qui abrite désormais l'office du tourisme de Palm Springs, témoigne clairement de la prédominance de l’art moderne dans le paysage urbain local. Même le Palm Springs City Hall, tout en angles, en découpes et en cercles, arbore ce style caractéristique.

À l'office du tourisme, procurez-vous une carte du Modern Palm Springs ; elle vous indiquera les sites d’intérêt architecturaux, notamment les structures créées par les célèbres architectes John Lautner et Richard Neutra. Si vous voulez en voir un maximum au même endroit, optez pour le Palm Springs Art Museum Architecture and Design Center, qui vous attend dans une ancienne banque dessinée en 1961 par E. Stewart Williams.

"Imaginez des femmes cintrées dans  leurs robes, se relaxant sur leur transat rose et  admirant le  coucher du soleil du désert en sirotant un verre de martini. "

Comme il est parfois utile de profiter des commentaires d’un expert, le Palm Springs Modern Tours et The Modern Tour proposent tous deux des visites guidées. Il est également possible de visiter Sunnylands, une propriété classique de Rancho Mirage conçue par A. Quincy Jones pour le magnat de l’édition Walter Annenberg et son épouse Leonore. Les amateurs de Mad Men apprécieront : c’est le genre d’endroit où l’on imagine facilement des femmes à la taille de guêpe installées sur une chaise rose, un verre de Martini Dry à la main, à admirer le coucher du soleil.

Si vous vous laissez gagner par le virus de l’art moderne, le Backstreet Art District est le quartier idéal pour trouver vos trésors vintage dans les nombreux magasins de décoration. Vous pouvez aussi plonger dans ce monde rétro lors de la Modernism Week annuelle de Palm Springs, qui propose des visites dédiées à l’architecture et des ventes proposées par les plus grands négociants d’art et de déco. Et pour vivre comme au milieu du siècle, rien ne vaut un séjour au Saguaro, à l’Ace ou dans d’autres hôtels et motels restaurés datant de cette époque, avec mobilier typique et piscine luxueuse. Le comble du chic consiste toutefois à séjourner à Twin Palms, la légendaire propriété de Frank Sinatra, avec sa piscine en forme de piano.

12 Trésors Architecturaux VCW_D_PalmSprings_T1_0_Sunnylands_1280x642
Courtesy of Sunnylands

Sunnylands

12 Trésors Architecturaux vca_maps_deserts_0
Sunnylands
Visitez un chef-d'œuvre contemporain du milieu du siècle

Sunnylands, l'ancienne résidence de 90 hectares du magnat de l'édition et ambassadeur du Royaume-Uni Walter Annenberg et de sa femme Lenore, vous permet de découvrir un style de vie cossu et notoire. La résidence de 2 300 m² aux parois de verre est un chef-d'œuvre moderne du milieu du siècle qui renferme une collection d'art impressionniste de renommée internationale. Même si bon nombre des œuvres originales d'Annenberg sont à présent exposées dans des musées, d'incroyables répliques vous permettent d'apprécier la collection incroyablement fabuleuse qu'il possédait : Monet, Picasso, Van Gogh et bien d'autres artistes. Le style artistique se retrouve également dans les somptueux jardins de Sunnylands, dont bon nombre ont fait l'objet d'un traitement paysager pour rappeler le courant impressionniste.

Même si vous pouvez vous promener gratuitement dans les jardins, vous devez vous présenter bien en avance pour acheter un billet afin de bénéficier d'une visite guidée de la demeure. (Et ça vaut la peine d'attendre.) Outre les objets d'art, recherchez des visages familiers (présidents, célébrités, rois et reines) dans certaines des pièces, où vous pourrez découvrir le style de vie noble qu'entretenait Annenberg. En fait, la propriété surnommée « West Coast Camp David » (en référence au lieu de villégiature officiel du président des États-Unis) sert toujours de lieu de réunion aux chefs d'État du monde entier. Un musée, un cinéma et un café d'intérieur et de plein air (avec un panorama éblouissant sur les montagnes San Jacinto Mountains) sont également abrités dans les bâtiments de verre. Remarque : la demeure et les jardins sont fermés au mois d'août.

12 Trésors Architecturaux LA_GettyCenter_1280x642
The Getty Center

The Getty Center

12 Trésors Architecturaux vca_maps_losangeles
The Getty Center
Si vous êtes en manque d'œuvres d'art ou de vues imprenables, rendez-vous au Getty Center, l'acropole moderne de Los Angeles.

Perché sur les collines surplombant l'ouest de Los Angeles, le Getty Center ressemble à une ville moderniste avec ses impressionnants bâtiments hébergeant des galeries tapissées d'œuvres d'art modernes. Pour atteindre ce complexe conçu par le célèbre architecte Richard Meier : depuis le parking, prenez le tram jusqu'au campus du Getty, blanc comme neige, construit avec du travertin provenant d'une carrière proche de Rome. À l'intérieur des galeries, vous découvrirez des œuvres d'art européennes, de l'art déco et de la photographie. Cerise sur le gâteau ? Grâce à la générosité du philanthrope J. Paul Getty, l'entrée est gratuite ! (Le parking est cependant payant.)

La force du Getty Centre est d'être aussi spectaculaire à l'intérieur qu'à l'extérieur. Avec ses cours teintées de fontaines, ses grands arbres verdoyants et le majestueux Central Garden imaginé par Robert Irwin créent une œuvre d'art vivante, offrant des vues exceptionnelles allant du Mont Baldy à l'île de Santa Catalina. Admirez le coucher du soleil à l'élégant Restaurant at The Getty et laissez-vous happer par ce moment de délicieuse folie. Un éventail de visites (guidées ou non) permettra d'enrichir votre visite, et nos programmes familiaux bien pensés, comme des ateliers de joute, éveilleront l'intérêt de vos petites têtes blondes au monde de l'art.

12 Trésors Architecturaux WaltDisneyConceertHall_attraction_sized

Walt Disney Concert Hall

12 Trésors Architecturaux vca_maps_losangeles
Walt Disney Concert Hall
Découvrez un bâtiment aussi somptueux que les sons qu'il produit

Avec ses impressionnants panneaux en acier inoxydable, l'extérieur du Walt Disney Concert Hall, conçu par Frank Gehry, a été comparé à de nombreuses choses : d'un clipper à une fleur en éclosion, en passant par de l'origami. Certaines personnes déclarent qu'écouter un spectacle dans la salle principale du bâtiment, entourée de parois ondulantes et de plafonds voûtés en bois de sapin de Douglas, donne l'impression d'être à l'intérieur d'un violoncelle ou d'un violon. Les concerts qui y sont proposés par l'orchestre philharmonique de Los Angeles, ainsi que ceux de nombre de musiciens exceptionnels qui choisissent de s'y produire, sont de véritables bijoux, tant pour les oreilles que les yeux, notamment grâce au somptueux orgue central, surnommé « French Fries » (les frites). Ne manquez pas une visite guidée (ou libre) de l'extérieur, qui vous emmènera notamment au jardin du troisième étage, qui offre une vue sur la ville, et à la fontaine Lillian Disney Fountain, créée en forme de rose et réalisée à partir d'éclats de porcelaine de Delft. Elle rend hommage à la femme qui a rendu possible la création de cette salle de concert. 

12 Trésors Architecturaux Sac_StateCapitol_1280x642
California State Capitol

Capitole d'État

12 Trésors Architecturaux vca_maps_goldcountry
Capitole d'État
Apercevez le gouvernement en action

Avec ses nobles colonnes et sa superbe coupole, entièrement peint en blanc, le bâtiment du capitole de l’État de Californie ressemble à une petite réplique du capitole américain de Washington, D.C. Effectuez une visite gratuite pour en savoir plus sur l’architecture et l’histoire de ce bâtiment construit en 1869. Dans le Capitol Museum, découvrez la collection de drapeaux incroyables – dont ceux portés par les soldats de Californie pendant la guerre civile, la guerre hispano-américaine et la première guerre mondiale, ainsi que les œuvres d’art des anciens parlementaires et des employés du gouvernement. Les enfants peuvent télécharger des puzzles et des feuilles de coloriage représentant des fun facts sur le Golden State. (Bref : quelle ville est la capitale mondiale du raisin ?)

Le capitole est un bâtiment actif et si des parlementaires sont en session, demandez à accéder aux galeries publiques pour assister à des débats ou à des votes. Dehors, promenez-vous dans le parc de 16 hectares adjacent au capitole, où vous pouvez admirer des arbres du monde entier et visiter l’International World Peace Rose Garden. Prenez note du Civil War Memorial Grove - en 1897, de jeunes arbres des camps de bataille de la guerre civile ont été plantés ici.

12 Trésors Architecturaux Fab40s_1280x642
The Fabulous Forties

Les « Fabulous Forties »

12 Trésors Architecturaux vca_maps_goldcountry
Les « Fabulous Forties »
Architecture classique, maisons élégantes

Tudor, Néo-colonial, Arts and Crafts, California Bungalow... d'excellents exemples de ces styles architecturaux classiques vous donneront un torticolis dans cet élégant ensemble de rues des années 1940, surnommées « Fabulous Forties », situées dans le quartier d'East Sacramento. Ce quartier, considéré depuis longtemps comme l'un des plus chics de la ville, est l'occasion de faire une agréable promenade dans un cadre rappelant une époque révolue où élégance et privilèges étaient les maîtres mots. Ici, les habitants se détendent sur le porche de leur maison. D'un regard oblique, vous pourriez presque les imaginer en élégants costumes de lin et robes de dentelles à froufrous, à siroter une limonade bien fraîche par une chaude après-midi d'été. Sur leur vélo, les enfants font des courses sur de larges avenues qui accueillaient autrefois des tramways qui avaient besoin de grands espaces pour effectuer leurs demi-tours.

Pendant les fêtes, le quartier brille d'une lueur particulière : plusieurs maisons arborent des décorations somptueuses et laissent entrer les gens à l'occasion de visites guidées singulières.

12 Trésors Architecturaux VCW_D_Catalina_T5_avalon_casino_exterior_1280x642
Avalon Casino by Santa Catalina Island Company

Catalina Casino

12 Trésors Architecturaux vca_maps_losangeles
Catalina Casino
Découvrez des œuvres d’art et des spectacles dans un monument historique emblématique du bord de mer

Ce spectaculaire bâtiment circulaire majestueusement situé à la pointe nord du port d’Avalon est une sentinelle accueillante depuis le début de la Grande Dépression de 1929. Ce chef d’œuvre de l’Art Déco était le rêve de William Wrigley Jr., magnat du chewing-gum, qui acheta des droits lui assurant le contrôle de l’île de Santa Catalina en 1919. Pour lui, le casino était un moyen d’ensorceler les arrivants, une manière de dire : « voyez, ici, tout respire le calme, la beauté, le plaisir » et de trouver un répit, ne serait-ce que de courte durée, pendant cette période difficile de l’histoire des États-Unis.

"Pour Wrigley, le casino était un moyen d'ensorceler les nouveaux arrivants...."

À l’intérieur, Wrigley organisa des bals et des spectacles somptueux. La tradition se perpétue encore aujourd’hui, et les invités aux événements annuels (souvent vêtus de costumes d’époque) continuent de danser dans la grande salle de bal du casino. Des films récents sont également projetés dans la salle de cinéma, magnifiquement décorée, au sous-sol. (En arrivant une heure à l’avance le vendredi et le samedi soir, vous pourrez assister à une démonstration impressionnante du grand orgue de la salle.) Les visites guidées sont incontournables pour découvrir l’histoire d’Avalon et ses liens avec Hollywood. Le Behind-the-Scenes Tour vous mènera dans des loges fermées depuis 70 ans et sur une scène qui accueillit en son temps des musiciens aussi célèbres que Benny Goodman. 

12 Trésors Architecturaux VCW_D_Mendocino_T3_DSC_0197_1280x642
Kelley House Museum

Architecture historique de Mendocino

12 Trésors Architecturaux vca_maps_northcoast
Architecture historique de Mendocino
Optez pour une visite guidée et apprenez-en plus sur Mendocino, dont plusieurs quartiers figurent dans la liste des districts historiques nationaux

Même s'il n'est pas indispensable de connaître l'histoire des bâtiments victoriens de Mendocino pour les apprécier, un peu de contexte est toujours éclairant. Au Kelley House Museum, vous découvrirez comment les premiers bûcherons qui s'établirent ici à la fin du 19ème siècle commencèrent à construire des habitations en se servant des magnifiques séquoias qui tapissent la côte. Cette maison, bâtie pour sa famille par William Kelley en 1861, abrite une importante collection de mobilier datant du 19ème siècle. Des douzaines de photographies d'époque illustrent les premiers jours de cette petite bourgade. Dans le jardin de la maison, vous pourrez admirer l'étang où les enfants du quartier venaient pêcher à la ligne. 

Pour explorer le reste de la ville, dont une grande partie est protégée car elle figure dans la liste des districts historiques nationaux, optez pour une visite guidée de deux heures (offerte le week-end par le Kelley House Museum). Des bénévoles partageront leur savoir sur les habitations des pionniers, les lieux où ils se réunissaient, et les premiers commerces. Si vous disposez d'un appareil Android, vous pourrez également visiter la ville par vous-même en profitant d'explications audio.

12 Trésors Architecturaux VCW_D_HearstCastle_Hero_CC_HearstCastle_KG_1280x642_1
Kodiak Greenwood

Spotlight: Hearst Castle

12 Trésors Architecturaux vca_maps_centralcoast
Des vues à tomber par terre, un design somptueux

Les belles demeures sont légion en Californie, entre les stars du cinéma et les magnats de la technologie qui se construisent des palais et leur...

12 Trésors Architecturaux VCW_D_Bigsur_T3_Hero_Central Coast_Hero_BixbyBridgeBIg Sur_VCL_CC_BigSur_BixbyBridge_.jpgFarnum copy-1280x642
Alex Farnum

Bixby Bridge

12 Trésors Architecturaux vca_maps_centralcoast
Bixby Bridge
Traversez l'un des ponts les plus admirés du pays

Voici le Golden Gate de Big Sur, et probablement le pont le plus plébiscité sur Instagram de la côte de Big Sur. Et il est facile de comprendre pourquoi. Arrêtez-vous dans l'un des nombreux points de vue pour admirer les superbes vues sur le pont, encore plus admirables depuis l'extrémité sud du pont au coucher du soleil. NB : en raison des récentes fermetures de route, le seul moyen de rejoindre Bixby est par le nord.

Terminé en 1932 pour la modique somme de 200 000 $, ce pont en béton est l'un des plus hauts ponts de ce type au monde, s'élevant à 79 mètres au-dessus d'un canyon abrupt sculpté par Bixby Creek. Il est facile d’imaginer la difficulté à construire ce pont, lorsque l’on observe les falaises croulantes et tombant à pic. Une armature massive en bois a d'abord dû être construite, et les matériaux ont dû être apportés via une route qui n'était encore à l'époque qu'une route étroite à voie unique aux tournants abrupts. Plus de 45 000 sacs de ciment ont ensuite dû être hissés en haut de l'armature... sans la machinerie lourde dont nous disposons aujourd'hui ! Chaque sac a donc dû être transporté via un système de plateformes et de sangles suspendues par des câbles à 91 mètres au-dessus de la crique. Paradoxalement, la construction s’est achevée avant celle de la route, et il aura fallu encore attendre cinq années supplémentaires pour que la route reliant Carmel à San Luis Obispo soit ouverte.