Doug Mangum

Californie Centrale

Spotlight: Parc National Des Channel Islands

22
August
Average (°C)
June - Aug
32°
High
10°
Low
Sept - Nov
31°
High
4°
Low
Dec - Feb
20°
High
2°
Low
Mar - May
25°
High
4°
Low

Cinq îles au large de la Californie du Sud composent un des parcs nationaux les plus reculés (et les plus magiques) des États-Unis. Les visiteurs arrivent dans l’archipel en bateau (départs réguliers de Ventura et d’Oxnard) ou en avion de tourisme, puis se servent de leurs chaussures de marche ou de kayaks pour se déplacer sur place. Admirées pour leurs plantes endémiques et la richesse de leur vie sauvage, les « Galapagos d’Amérique du Nord » sont dépourvues d’habitations, de boutiques et de restaurants, pour un séjour aussi dépouillé qu’attirant. Dans ce sanctuaire océanique, tout n’est que beauté, solitude et déconnexion totale.

David Wan/ Flickr

L’île de Santa Cruz

L’île de Santa Cruz
Camping, randonnée et kayak sur la plus grande île de l’archipel

Un quart seulement de l’île de Santa Cruz appartient au parc national ; le reste appartient à la Nature Conservancy. Mais comme Santa Cruz est la plus grande des îles des Channel Islands (248 km² pour 32 km de long), ces 25 % protégés couvrent un vaste territoire. Le voyage en bateau jusqu’à l’île est une belle et rapide croisière d’une heure sur des eaux turquoise. L’aller-retour vous laisse donc beaucoup de temps pour la visiter en une journée. Les sentiers vous conduisent vers des falaises balayées par le vent, des points de vue panoramiques et des criques secrètes. 

"Les sentiers vous conduisent vers des falaises balayées par le vent, des points de vue panoramiques et des criques secrètes."

Depuis le camping de Scorpion Canyon, faites l’effort de suivre le circuit de 1,9 km (aller-retour) jusqu’à Cavern Point : sur ce promontoire, vous pourrez chercher les baleines dans l’océan. Un autre circuit de 7,4 km vous mènera au-dessus de Potato Harbor, une crique en forme de pomme de terre entourée de falaises accidentées. Vous pourrez voir des lions de mer s’ébattre dans les forêts d’algues géantes. Pour randonner sur un excellent circuit de 11,3 km, dirigez-vous vers la plage de galets et de bois flotté de Smuggler’s Cove. Sur le trajet, vous apercevrez peut-être le geai à gorge blanche, un oiseau au plumage d’un bleu éclatant qui ne vit que sur l’île de Santa Cruz. Pour une expérience inoubliable, passez la nuit sur le terrain de camping de Scorpion Canyon, qui comporte 25 emplacements à l’ombre des eucalyptus. Il se trouve à proximité de Scorpion Bay, un beau site de lancement pour les kayakistes qui désirent explorer les côtes de l’île, ponctuées de criques.

Courtesy of the Ventura Visitors & Convention Bureau

L’île d’Anacapa

L’île d’Anacapa
Une petite île aux immenses points de vue… plus un superbe phare

Île des Channel Islands la plus proche du continent, Anacapa est à moins de 20 kilomètres au large de la Californie. Elle est aussi, par conséquent, la plus visitée : le trajet en bateau dure environ une heure, et une demi-journée suffit pour explorer l’île dans sa totalité. Le bateau s’amarre au plus petit des trois îlots d’Anacapa (à peine 78 hectares de superficie). Ne manquez pas la sonnerie lugubre de la corne de brune. Elle provient du phare construit en 1932 pour détourner les navires de ce rivage dangereux. Un sentier de 3,2 km en forme de huit permet de visiter l’îlot en passant par de spectaculaires panoramas à Inspiration Point et Cathedral Cove. À Inspiration Point, vous pourrez observer les deux autres îlots d’Anacapa et la grande île de Santa Cruz un peu plus loin. En contrebas de la falaise, recherchez les phoques et les lions de mer, ainsi que les kayakistes qui parcourent quelques-unes des 30 grottes marines de l’île. 

Les plages à l’est d’Anacapa ne sont pas accessibles, car les falaises y atteignent plusieurs centaines de mètres de haut. Par temps calme, cependant, vous pouvez vous baigner dans la crique de débarquement. Apportez votre équipement de plongée avec tuba pour voir de près les demoiselles Garibaldi* et les algues de mer géantes. Et pensez à prendre un chapeau. L'île d’Anacapa est totalement dépourvue d’arbres. 

Courtesy of Channel Islands Aviation, Inc.

L’île de Santa Rosa

L’île de Santa Rosa
Arrivez en avion ou en bateau sur cette île battue par les vents

Deuxième plus grande île de Californie avec une superficie de 218 km², l’île de Santa Rosa est une destination idéale pour conjuguer isolement et aventure. Il faut trois heures de bateau depuis Ventura pour y venir, ce qui compromet les excursions à la journée. 

"C’est une destination idéale pour conjuguer isolement et aventure."

Pour explorer ce grand espace sauvage, le meilleur moyen consiste à planter une tente pour la nuit au Water Canyon Camp, situé à proximité d’une plage de près de 5 km de long, qui met à disposition des douches, des toilettes et des abris contre le vent (indispensables dans une zone où les vents violents sont monnaie courante). Pensez donc à bien fixer vos piquets de tente avant de partir en exploration.

L’un des sentiers incontournables de l’île mène à Lobo Canyon, où vous attendent la flore indigène, des formations de grès érodées et des fossiles de mammouths nains. Des mammouths nains ? On pourrait croire à un oxymore, mais un petit mammouth d’à peine 1,50 mètre de hauteur vécut ici autrefois. D’autres marches vous conduiront sur des plages de sable et sur une rare pinède composée de pins de Torrey (l’île est le seul endroit au monde, avec San Diego, où poussent ces conifères sculptés par le vent). 

Pour accéder à l’île de Santa Rosa, le trajet dure trois heures en bateau, mais en avion, avec Channel Islands Aviation, vous n’en aurez que pour 25 minutes. C’est cher, mais l’investissement en vaut la peine si vous êtes sujet au mal de mer. 

Tim Hauf

L’île de Santa Barbara

L’île de Santa Barbara
Offrez-vous une croisière vers une île isolée

La lointaine île de Santa Barbara est la plus isolée des îles du parc national des Channel Islands. Située très à l’écart, au sud, elle forme une étendue de terre bien minuscule au milieu de l’immense océan. Elle offre malgré tout 8,8 kilomètres de chemins de randonnée traversant des prairies gentiment vallonnées. Le plus populaire est le Signal Peak Trail, de 5,3 km de long, qui parcourt la moitié sud de l’île en passant par son point culminant, Signal Peak (193 m). Compte tenu de la taille réduite de l’île, la vue depuis le sommet est spectaculaire : les eaux bleues du Pacifique s’étendent à perte de vue. Le sentier offre également de jolies vues de l’île de Sutil, à la superficie encore plus réduite, au sud-ouest. Les îles de Santa Barbara et de Sutil sont l’habitat de nidification des guillemots de Scripps, une espèce rare d’oiseaux marins. 

Comme Anacapa, l’île de Santa Barbara est couverte de prairies et dépourvue d’arbres. Pensez à prendre un chapeau et de l’eau en grande quantité. Le trajet pour atteindre l’île dure 2 h 30 à 3 heures, et la société Island Packers n’organise qu’une douzaine de voyages par an (d’avril à octobre). En venant ici, vous entrerez dans un club très fermé.  

Anita Ritenou/ Flickr

Fleurs sauvages sur les Channel Islands

Fleurs sauvages sur les Channel Islands
Le printemps voit éclore les plantes de l’archipel

Si les vues les plus spectaculaires des Channel Islands sont liées aux paysages accidentés et à l’océan, il se passe bien d’autres merveilles à vos pieds. Les fleurs sauvages de l’archipel font en effet assaut de couleurs au printemps : rouge éclatant du pavot de Californie, appelé ici poppie, nuances de rubis et de corail des œillets de la Caroline ou buissons jaune citron des Castilleja mollis. Cette dernière variété, endémique sur l’archipel, ne pousse plus aujourd’hui que sur l’île de Santa Rosa. 

La plupart des plantes qui se sont adaptées au climat sec des îles fleurissent habituellement plus tard que les fleurs sauvages sur le continent. En juin et juillet, vous trouverez peut-être de la consoude voyageuse, du sarrasin, du pavot et de la verveine en fleurs. Plus tôt dans d’année, les amoureux des fleurs viennent observer le Coreopsis gigantea, une espèce rappelant le tournesol qui atteint 1,80 mètre de hauteur sur les îles d’Anacapa et de Santa Barbara. Certaines années exceptionnelles, ces buissons de fleurs jaunes fleurissent tellement sur Anacapa que l’on peut apercevoir leur éclat depuis le continent, à 19 km de distance. (Les coréopsis fleurissent habituellement de janvier à avril.) Sur les petites îles principalement recouvertes de prairie, les fleurs sont faciles à trouver. Pour admirer les trésors botaniques d’îles telles que Santa Cruz ou Santa Rosa, cherchez les tronçons de sentiers qui explorent des coins ou canyons où les cerfs, les wapitis et les cochons sauvages peuvent difficilement paître. 

Anita Ritenou/ Flickr

Observation des baleines dans les Channel Islands

Observation des baleines dans les Channel Islands
Baleines et dauphins se donnent en spectacle dans le canal de Santa Barbara

Les excursions pour observer les baleines qui sont organisées entre la côte de Ventura et les Channel Islands sont presque toujours couronnées de succès. Sur les 78 espèces de baleines, dauphins et marsouins répertoriées dans le monde, 29 ont été repérées à proximité du Channel Islands National Marine Sanctuary. À défaut de baleines grises, bleues ou à bosse, le capitaine du bateau saura trouver un banc de dauphins d’une variété ou d’une autre (commun, à gros nez ou de Risso). De temps en temps, un banc de poissons volants passe juste au-dessus du bateau.

La saison pour observer les baleines grises commence fin décembre et s’achève à la mi-avril. C’est l’époque où ces énormes mammifères effectuent leur migration annuelle entre la mer de Béring et le Mexique, dans un sens puis dans l’autre. L’été est la meilleure saison pour observer les baleines à bosse et les baleines bleues, attirées par l’abondance des krills. Les baleines à bosse sont plus courantes, mais si vous avez la chance d’apercevoir une baleine bleue (le plus gros animal jamais répertorié sur la planète), c’est une expérience que vous n’êtes pas près d’oublier. Mesurant jusqu’à 27 mètres de long (autant que deux autocars à la queue leu leu), la baleine bleue peut souffler de l’eau à près de 9 mètres de hauteur par l’orifice situé sur sa tête. 

Anthony Lombard

Kayak dans les Channel Islands

Kayak dans les Channel Islands
Parcourez en kayak l’une des plus grandes grottes marines du monde

Les Channel Islands offrent l’un des plus beaux cadres de Californie pour la pratique du kayak. Les visiteurs peuvent utiliser leur propre matériel ou se tourner vers les prestataires agréés par le parc.  Les îles d’Anacapa et de Santa Cruz sont les plus prisées pour le kayak, avec des centaines de grottes à explorer. La Painted Cave, sur Santa Cruz, est un incontournable : c’est l’une des plus grandes grottes marines au monde. Elle mesure 30,5 mètres de large et s’étend sur 370 mètres de long sous la partie ouest de l’île. 

"Les îles d’Anacapa et de Santa Cruz sont les plus prisées pour le kayak, avec des centaines de grottes à explorer."

La plupart des prestataires proposent des visites de Painted Cave, et même les novices peuvent faire le voyage (attendez-vous quand même à des courbatures dans les triceps le lendemain). Les kayakistes se lancent à Scorpion Anchorage et longent l’île jusqu’à Painted Cave, en visitant d’autres grottes en chemin. Si vous ne voulez pas aller aussi loin, certaines compagnies jettent l’ancre plus près de la grotte. Vous vous trouverez dans le noir complet une fois entré dans Painted Cave, mais vous entendrez la vie grouiller autour de vous. Les phoques et les lions de mer protesteront bruyamment à votre arrivée, et des centaines d’oiseaux marins se reposent dans les alcôves humides. Pensez à emporter une bonne lampe frontale pour éclairer les parois de la grotte, dont les multiples couleurs sont dues au lichen et aux minerais.

Mike Boehme/ Flickr

Le renard des îles

Le renard des îles
La belle histoire du renard des îles

La plus jolie créature vivant sur les Channel Islands est le renard des îles, que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur terre. Cet animal au pelage gris et roux, descendant du renard gris vivant sur le continent, n’est pas plus grand qu’un chat domestique ordinaire. Six des huit îles des Channel Islands possèdent leur propre population de renards, chacune étant reconnue comme une sous-espèce distincte. Ils sont tous légèrement différents (queue plus courte, museau plus long, etc.), chaque sous-espèce ayant suivi une évolution séparée pour s’adapter. 

En 2004, toutes les sous-espèces de renards des îles ont été classées en voie de disparition au niveau fédéral, mais un programme d’élevage en captivité et d’autres mesures de protection ont sauvé l’espèce de l’extinction. Les populations sont aujourd’hui plus stables. Dans le parc national, les renards peuvent être aperçus sur les îles de San Miguel, de Santa Rosa et de Santa Cruz. Vous aurez de meilleures chances de les apercevoir sur Santa Cruz, où vivent environ 1 000 individus, souvent repérés aux alentours du terrain de camping de Scorpion Ranch. À la différence du renard gris qui ne chasse que la nuit, le renard des îles n’a aucun prédateur. Il peut donc parcourir son territoire en plein jour.  

Doug Mangum

Se rendre dans les Channel Islands

Se rendre dans les Channel Islands
Embarquez pour découvrir ce parc national totalement vierge

Le seul moyen d’atteindre quatre des cinq îles du parc national des Channel Islands est le bateau, qu’il s’agisse d’une embarcation privée ou d’une excursion proposée par le concessionnaire agrée du parc, Island Packers. Une ligne dessert quotidiennement l’île de Santa Cruz tout au long de l’année et des bateaux relient le continent à Anacapa cinq jours sur sept en été (moins régulièrement hors saison). 

"Le seul moyen d’atteindre quatre des cinq îles du parc national des Channel Islands est le bateau"

Les bateaux partent de Ventura ou d’Oxnard (Channel Islands Harbor) et atteignent ces deux îles en une heure environ. L’île de Santa Rosa exige un trajet en bateau beaucoup plus long (trois heures), mais on peut également s’y rendre en avion en 25 minutes depuis l’aéroport de Camarillo (avec le concessionnaire agréé Channel Islands Aviation). Les avions privés n’ont pas le droit d’atterrir sur les îles. Il n’y a pas de raccourci pour atteindre l’île de Santa Barbara, accessible uniquement par bateau en trois heures.

La plupart des excursions proposées par Island Packers ne visitent qu’une île à la fois. Les excursions à la journée sont fréquentes pour les îles d’Anacapa et de Santa Cruz. Les campeurs peuvent se rendre sur n’importe quelle île et y rester plusieurs jours. Si vous voulez vraiment vous imprégner des îles, vous pouvez opter pour une fascinante croisière de plusieurs jours proposée par la société Truth Aquatics, à Santa Barbara. Vous explorerez une île pendant la journée, puis dormirez à bord du bateau tandis qu’il navigue jusqu’à l’île suivante pendant la nuit.