Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_Hero_Miguel Vieira_14619272047_817d665852_o_1280x642
Harriot Manley/ Sunset Publishing

Californie du Sud

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
23
October
Average (°C)
Sept - Nov
38°
High
10°
Low
Dec - Feb
22°
High
6°
Low
Mar - May
33°
High
6°
Low
June - Aug
41°
High
20°
Low

Le plus grand parc d’état de Californie protège plus de 240 km² de terres désolées, d’oasis, de canyons et de collines couvertes de cactus. Il doit son nom composé au fameux explorateur espagnol Juan Bautista de Anza, qui traversa le désert en 1774, et au mot espagnol signifiant mouton (« borrego »), par allusion au mouflon d’Amérique, une espèce de mouton typique de la région que le parc protège. Véritable leçon de géologie en temps réel, car sans cesse modifiée par l’érosion et les crues éclair, c’est une zone sauvage et reculée, à laquelle on accède principalement par des routes primitives ou à pied. (Il est recommandé de louer un 4x4 de gros gabarit pour y accéder dans les meilleures conditions.) Le jeu en vaut cependant la chandelle : tranquillité transcendante et beauté inoubliable vous attendent. 

Commencez votre itinéraire au nord-ouest de Borrego Springs, à l'office du tourisme du parc, creusé dans le sol pour préserver sa fraîcheur : vous en apprendrez davantage sur ce parc fascinant et vous recevrez des conseils sur les sites à visiter. Les mouflons d’Amérique sont souvent aperçus sur les sentiers des environs menant à Palm Canyon.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T1_Lars Dugaiczyk_3366316866_2310490b68_o_1280x642
Lars Dugaiczyk/Flickr

Borrego Badlands et Font’s Point

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Borrego Badlands et Font’s Point
Des points de vue exceptionnels sur un désert sculpté

Au lever et au coucher du soleil, les crêtes chiffonnées de Borrego Badlands jettent des ombres remarquables sur le dédale de collines jaune d’or et d’arroyos couleur sable. Quand vous admirerez ce paysage desséché, rappelez-vous que tout ce que vous voyez a été façonné par l’eau. Les coquillages fossilisés découverts dans la région prouvent qu’elle fut autrefois immergée sous un mélange d’eaux tropicales salées provenant du golfe de Californie et d’eau douce du fleuve Colorado. Selon les scientifiques, cette mer saumâtre grouillait de vie marine : poissons, tortues de mer, requins…

L’un des meilleurs sites pour observer la vue surréaliste des Badlands est Font’s Point, surnommé le Grand Canyon de Californie. C’est un lieu prisé par les photographes, surtout au coucher du soleil et par les nuits de pleine lune. Si vous essayez de saisir cette lumière pleine de magie, réservez-vous du temps pour trouver un bon site et gardez à l’esprit qu’il faut du temps (et un bon 4x4) pour parcourir les 6,4 km de route poussiéreuse et défoncée qui y conduisent. Vous pouvez aussi laisser le volant à d’autres en participant à une visite guidée en jeep d’une demi-journée ou d’une journée entière avec California Overland Desert Excursions ou Borrego Jeep Photo Adventures. 

Pour trouver une autre perspective depuis un point d’accès pavé, rendez-vous aux terres les plus au sud du parc, à Carrizo Badlands Overlook (côté est de la County Route S-2). Garez-vous, sortez les jumelles et admirez le tableau de soulèvements et d’érosions.   

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T2_kellinahandbasket468719666_808b16b0e8_o_1280x642
kellinahandbasket/Flickr

Borrego Palm Canyon

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Borrego Palm Canyon
Visitez une oasis verdoyante aux immenses palmiers éventails

Le plus célèbre chemin de randonnée d’Anza-Borrego mène à Borrego Palm Canyon, une oasis alimentée en eau par des sources souterraines et ombragée par des palmiers éventails, les seuls palmiers indigènes de Californie. Le chemin n’est pas très long (4,8 km aller-retour), mais il donne l’impression de randonner du désert jusqu’aux tropiques. Vous empruntez un chemin de sable qui longe un canyon rocheux, décoré ici et là de coussins de belle-mère et d’ocotillos (en regardant bien, vous verrez aussi les colibris voltigeant autour de ces fleurs écarlates). 

Un peu plus loin, vous atteignez des saules bien verts et entendez des cascades chanter

Un peu plus loin, vous atteignez des saules bien verts et entendez des cascades chanter, avant que la pierre cède enfin la place à de grands espaces ombragés par d’immenses palmiers hirsutes (dont le feuillage rappelle vaguement les Wookiees, dans Star Wars). Les orages violents et les crues éclair de ces dix dernières années ont été fatals pour un grand nombre de palmiers anciens, mais Palm Canyon n’en reste pas moins la plus grande palmeraie du désert d’Anza-Borrego. Plus de 80 espèces d’oiseaux migrateurs viennent se désaltérer à Palm Canyon lorsqu’ils traversent le désert par les airs. C’est aussi un site prisé des mouflons. Scrutez les hautes crêtes pour les apercevoir. Si vous avez de la chance (et restez bien immobile), ils descendront peut-être boire.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T3_Chris Palmer_3187569735_1e44e4e0b1_o_1280x642
Chris Palmer/Flickr

The Slot

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
The Slot
Faufilez-vous dans un étroit canyon de siltite.

Anza-Borrego se met à nu dans le Slot. Là, le paysage géologique s’ouvre, révélant la terre vaincue par le temps et l’eau. La marche facile dans l’étroit canyon de siltite du Slot est une passionnante aventure dans le désert, comme une attraction qu’aurait créée mère Nature. De plus, il est situé au sud-ouest de Borrego Springs et la route poussiéreuse qui y mène est praticable par les voitures. L’entrée du canyon n’est pas très bien indiquée, mais elle est évidente. Suivez les innombrables empreintes de pas qui descendent de plus de 6 mètres dans la crevasse, tournez à gauche et suivez la légère descente. Le canyon se resserre presque tout de suite et vous devrez vous faufiler entre des parois dont la largeur est parfois inférieure à une largeur d’épaules. La siltite rose et beige du Slot, rehaussée par le bleu du ciel, offre de splendides photos. Non loin de l’entrée, vous passerez sous un pont naturel défiant la gravité, un bloc placé en position précaire dans un défilé étroit, avant que le canyon ne s’élargisse et rejoigne la route des jeeps. C’est là que vous rebrousserez chemin pour retourner à votre voiture en profitant à nouveau de la magie du Slot.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T4_Harry-Pherson_Flickr_1280x642_downsized
Harry Pherson/Flickr

Borrego Springs

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Borrego Springs
Arts, étoiles et agrumes dans une ville décontractée du désert

Au beau milieu du parc d’état d’Anza-Borrego se dresse la modeste petite ville de Borrego Springs (3 429 habitants). C’est la seule ville de Californie entièrement encerclée par un parc d’état, et cette caractéristique n’est qu’un de ses nombreux charmes. C’est aussi une très officielle réserve internationale de ciel étoilé (la première de Californie), destinée à protéger le ciel nocturne contre la pollution lumineuse. Des séances d’observation des étoiles ont lieu dans les jardins presque tous les soirs. Il y a aussi la saison du pamplemousse Ruby Red, qui commence début décembre et s’achève lorsque tous les pamplemousses ont été mangés. Certains étals de fruits locaux fonctionnent sur l’honneur : vous prenez un sac et vous glissez l’argent dans la boîte prévue à cet effet. Le centre-ville regorge de glaciers, de restaurants et d’hébergements, mais c’est le front artistique qui fait surtout la fierté des habitants. D’une part, le long des routes des environs, se dressent d’immenses animaux préhistoriques et fantastiques en métal, œuvre du sculpteur Ricardo Breceda. D’autre part, des galeries exposent les œuvres d’autres artistes locaux et deux manifestations sont organisées chaque année : un atelier de peinture en plein air et le Circle of Art Show au printemps. Vous pourrez aussi repartir à vos propres créations grâce aux cours d’aquarelle et de poterie offerts par le Borrego Art Institute, une association à but non lucratif.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_DE_T5_Anza-Borrego_Manley-1280x642
En 2009, Borrego Springs a été désignée comme étant la seconde communauté internationale des ciels étoilés du monde par l'International Dark-Sky Association.
Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T9_Anthony Citrano_3566054676_f8e8afedaa_o_1280x642
Anthony Citrano/Flickr

Observez Les Étoiles Dans Le Anza-Borrego Desert State Park

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Observez Les Étoiles Dans Le Anza-Borrego Desert State Park
Observez les étoiles, allongé sur une couverture

Pour les observateurs des étoiles, créer une pollution lumineuse équivaut à jeter ses déchets par la fenêtre de la voiture. C’est la raison pour laquelle l’éclairage dans les rues de Borrego Springs n’est pas éblouissant, mais léger, et que l’aéroport local a orienté les balises vers le bas. Les habitants de la ville aiment voir leur ciel constellé de millions d’étoiles, et ils tiennent à ce que ça reste comme ça. Borrego Springs est la première réserve internationale sans pollution visuelle de Californie, une distinction obtenue en limitant et en modifiant l’éclairage dans les rues, devant les entreprises et même devant les porches des habitants. La présence d’une chaîne de hautes montagnes entre la ville et les grandes cités lumineuses de Californie du Sud contribue beaucoup à cette qualité, de même que les 243 km² non développés du parc d’état d’Anza-Borrego qui l’entourent. 

Si vous voulez vous renseigner sur ce que vous voyez, programmez une soirée sous les étoiles avec l’astronome Dennis Mammana de Borrego Night Sky Tours. The Springs at Borrego, un camping pour caravanes doté d’un petit observatoire avec un télescope de 28 cm de diamètre, organise des séances publiques et des conférences plusieurs fois par an. En avril, les animations sont encore plus nombreuses lors de la Dark Sky Week.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego AnzaBorrego_pictorgraph_1280x642
Anza-Borrego Desert State Park

Les Pictogrammes Amérindiens

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Les Pictogrammes Amérindiens
Discover the markings of long-gone native artists

Les tribus amérindiennes qui vivaient autrefois dans le désert d’Anza-Borrego ont laissé en héritage des pétroglyphes et des pictogrammes sur les roches et les falaises du parc. Ces artistes de jadis ont dessiné des êtres humains, des animaux, des soleils, des étoiles et de nombreux autres motifs abstraits. La plupart de ces dessins indiquent des lieux sacrés où étaient célébrés les rites de passage et les cérémonies. 

Plus de 50 sites majeurs d’art rupestre ont été découverts à Anza-Borrego, mais le parc ne diffuse pas tous les emplacements pour protéger ces sites anciens. L’endroit le plus facile pour admirer ces œuvres est le Pictograph Trail, dans la vallée de Little Blair. Les voitures peuvent accéder au point de départ du chemin de randonnée, et une marché aisée conduit jusqu’à une vue sur un rocher décoré de lignes en zigzag et de losanges rouges et jaunes, peints il y a près de 2 000 ans par la tribu nomade des Kumeyaay. 

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW-D_Anza_T6_Randy Heinitz_13500117404_1d869068a6_o_1280x642
Randy Heinitz/Flickr

Sculptures de Ricardo Breceda

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Sculptures de Ricardo Breceda
Admirez les créatures fantastiques qui hantent le désert

Des créatures inattendues surgissent le long de Borrego Springs Road : des éléphants préhistoriques ; un chat des cavernes ; un chameau d’antan ; un T-rex et un rapace gigantesque. Ce ne sont pas des créatures de chair et de sang, mais de remarquables créations artistiques, parfois fantaisistes, parfois inquiétantes. Elles sont l’œuvre singulière du sculpteur Ricardo Breceda, qui ne manque pas de réjouir ou de surprendre les conducteurs approchant la ville de Borrego Springs. 

Si certaines créatures sont d’ambitieuses inventions, comme ce serpent de plus de 10 mètres de long s’étirant dans la playa, la plupart des sculptures représentent des animaux qui vécurent réellement sur ces terres autrefois. Au départ, en 2008, Breceda avait reçu du philanthrope local Dennis Avery une commande de sculptures pour son immense propriété dans le désert, Galleta Meadows. Cependant les créatures semblent s’être multipliées autour de la ville. Pour découvrir les quelque 130 sculptures de métal rouge de Breceda, procurez-vous une carte détaillée à la librairie de l’Anza-Borrego Desert Natural History Association, à Borrego Springs (où vous trouverez aussi de bonnes idées de cadeaux sur le thème de la nature). 

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego Screen Shot 2014-11-04 at 8.58.27 AM
Metal & Magic
The landscape of the Anza-Borrego Desert has been forever changed by the dreams and visions of metal artist Ricardo Breceda, and his massive, magical beasts. #dreambig
Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T7_Dan Keeney_15430077115_492f84d544_o_1280x642
Dan Keeney/Flickr

La Casa del Zoro

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
La Casa del Zoro
Enveloppez-vous de luxe pour votre escapade dans le désert

Vous vous demandez quoi faire aujourd’hui ? Il est vrai qu’avec six courts de tennis et cinq piscines (plus 19 bassins privés), la décision est difficile à prendre dans ce havre étonnamment sophistiqué en plein désert. 

"Faites un tour au Fox Den Bar et goûtez à leurs cocktails ou admirez le  coucher de soleil autour d’un bon dîner sur la terrasse du Butterfield Dining Room "

Ouverte en 1937, la Casa del Zorro montrait des signes d’usure jusqu’à ce qu’une rénovation complète des jardins, des abords des piscines et des casitas de luxe (d’une à quatre chambres, avec piscine privée ou spa) ne rende au complexe toute sa splendeur. Vous y trouverez des meubles du style typique du désert du sud-ouest, des salles de bains en marbre, des volets en bois et des cheminées au feu de bois pour les nuits fraîches.

Par chance, vous n’avez pas besoin de séjourner dans ce joyau du désert pour en profiter. Après une randonnée dans le parc d’Anza-Borrego, faites une pause au Fox Den Bar pour déguster un cocktail ou offrez-vous un dîner sur fond de coucher de soleil en plein désert à la terrasse de la Butterfield Dining Room. Si vous décidez d’y séjourner, pensez à vous lever tôt un matin pour visiter la propriété de 17 hectares. Vous êtes assuré d’y croiser d’autres visiteurs matinaux : coyote, géocoucou, voire le renard nain du désert qui a donné son nom au site (« zorro » signifie renard en espagnol).

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T8_Kris Awesome_8087201259_a295638a7f_o_1280x642
Kris Awesome/Flickr

Ghost Mountain

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
Ghost Mountain
Visitez les ruines silencieuses du rêve d’un homme

Lorsque la plupart des gens envisagent de vivre à la campagne, la première chose qu’ils recherchent est un point d’eau digne de ce nom. Ce n’était pas le cas de Marshal South, écrivain et artiste des années 1930-1940, qui décida de s’installer sur la Ghost Mountain d’Anza-Borrego. Sa femme et lui bâtirent une maison en adobe au sommet de cette montagne aride et y vécurent pendant 17 ans avec leurs trois enfants. La famille s’efforça de vivre simplement en imitant le style spartiate des Amérindiens : elle inventa des systèmes pour récupérer la précieuse eau de pluie, créa un potager et récolta les graines et les fruits des plantes du désert. Pour gagner de l’argent, South rédigeait des articles décrivant leur vie de famille revenue à la nature, pour Desert Magazine et Arizona Highways. Poète accompli, cet Australien s’attira de nombreux lecteurs, qui attendaient avec impatience la suite de ses récits. 

Mme South finit par se lasser de cette vie éprouvante en plein désert et de l’étrange idéalisme de son mari : la famille se sépara et quitta la montagne en 1947. Un court chemin, la Ghost Mountain Trail, visite leur ancienne maison, les virages permettant d’atteindre tranquillement le sommet de la montagne. Au printemps, les ocotillos et les yuccas offrent un spectacle plein de couleurs. Là-haut, vous trouverez quelques vieux murs, un vieux sommier, des citernes et des barils… C’est tout ce qui reste de l’utopie de South. 

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego VCW_D_Anza_T11_Daniel_8636815462_f1d9f88bc2_o_1280x642
Anza-Borrego Wildflowers by Daniel/Flickr

La Flore au Printemps

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego vca_maps_deserts_0
La Flore au Printemps
Une multitude de fleurs sauvages colorent le sable du désert

À première vue, le désert peut paraître inhospitalier, ce qui rend l’éclosion des fleurs sauvages d’Anza-Borrego d’autant plus miraculeuse. Plus de 200 espèces de plantes à fleurs affichent leur éclat dans le parc au printemps… lorsque les pluies d’hiver ont rempli leur office. La floraison a généralement lieu entre fin février et avril, début mars étant la période la plus sûre. Une fois commencée, la floraison ne dure que quelques semaines. Vous pouvez appeler la ligne d’assistance du parc dédiée à la flore pour obtenir les informations les plus récentes : +(1) 760-767-4684.  

Le sentier de Borrego Palm Canyon possède habituellement de beaux buissons d’ocotillos épineux, de brittlebrush jaune safran et de lavande du désert. Si vous aimez marcher, suivez les 4,8 km de la route d’Hellhole Canyon : vous pourrez y admirer les coussins de belle-mère en fleurs et des lupins odorants, ainsi que la cascade de Maidenhair Falls. Avec un 4x4, vous pourrez observer verveine des sables et onagre bisannuelle le long de ce que l’on appelle le Coyote Canyon Jeep Trail, un chemin de terre qui part de l’extrémité nord de la DiGiorgio Road.

Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego SanDiego_RegionOpener_1280x642 copy

Trip 8-10 days 10 stops

Le Meilleur Du Sud De La Californie

Beach Towns & Big Thrills
Spotlight: Parc D’État D’Anza-Borrego LA-GriffithObs-1280x624_0

Votre séjour commence dans la plus grande ville de Californie. Il y a toujours quelque chose à faire à Los Angeles, mais s'y frayer un chemin peut parfois s'avérer ardu. Préparez donc votre voyage à l'avance ! Commencez par la ville côtière de Santa Monica, avec sa...