Catalina by Harriot Manley

Californie du Sud

Spotlight: Île de Santa Catalina

17
June
Average (°C)
June - Aug
23°
High
13°
Low
Sept - Nov
22°
High
10°
Low
June - Aug
23°
High
13°
Low
Mar - May
19°
High
8°
Low

Avec ses palmiers, ses plages de sable blanc, ses eaux si chaudes en été et ses couchers de soleil** renversants, l’île de Santa Catalina mérite son rang d’escapade de rêve, à seulement 35 kilomètres au large des côtes de la Californie du Sud. Catalina, comme la surnomme le plus souvent la population locale, offre tout ce que l’on peut attendre d’une île : des logements agréables, des fruits de mer frais, une foule de sports nautiques familiaux… Elle offre aussi des découvertes inattendues, notamment une histoire riche en stars (Marilyn Monroe vécut ici), de remarquables excursions en pleine nature, et même un domaine viticole. Pour accéder facilement à cette île de rêve californienne, il vous suffit d’embarquer sur le Catalina Express pour un voyage en ferry d’une heure, ou de vous offrir le luxe d’un vol d’un quart d’heure en hélicoptère.

Avalon
Courtesy of Santa Catalina Island Company

Avalon

Avalon
Explorez le cœur romantique de Catalina

Une ville que l’on ne peut visiter qu’à pied, en vélo ou en voiture de golf, voilà qui en dit long sur son rythme de vie. Si les habitants d’Avalon peuvent utiliser des voitures, fourgonnettes et camions de petite taille (voyez si vous apercevez le plus petit camion de livraison FedEx du monde), les visiteurs n’ont pas le droit de louer une voiture pour se déplacer. Cela peut sembler gênant, mais les visiteurs racontent souvent que leur activité favorite sur Catalina consiste à parcourir les rues escarpées d’Avalon dans une voiturette, dont la vitesse limitée à 8 kilomètres à l’heure est bien suffisante pour vivre au rythme de l’île. Même sans voiturette, les choses à faire ne manquent pas dans la partie située au bord de l’eau, plate et si avenante : visiter les boutiques de souvenirs, s’offrir un petit plaisir chez un glacier, arpenter les galeries d’art ou s’inscrire à une visite guidée du casino historique d’Avalon (sans doute l’une des plus belles promenades de la planète). 

"Pour manger ? Commandez des huîtres fraîches accompagnées de vin pétillant au romantique Ristorante Villa Portofino, et profitez du coucher de soleil sur le port."

Pour manger ? Commandez des huîtres fraîches accompagnées de vin pétillant au romantique Ristorante Villa Portofino, et profitez du coucher de soleil sur le port. Pour aller plus loin, vous pouvez prendre le tram, un taxi ou le bus, voire opter pour une visite guidée en jeep.

Courtesy of Santa Catalina Island Company

Sports nautiques à Catalina

Sports nautiques à Catalina
Explorez les eaux bleues par vous-même ou lors d'une aventure en sous-marin

Sur une île, les aventures sous-marines abondent. C’est d’autant plus vrai à Catalina, où les eaux sont d’un bleu éclatant, d’une pureté exceptionnelle… et grouillantes d’une fascinante vie marine.  Le centre de la plupart des sports et activités nautiques se trouve à Descanso Beach, à 1,5 km au nord du port d’Avalon, au bout d’une agréable promenade. Vous pourrez y louer des kayaks et des stand up paddle board (avec des leçons ou des sorties guidées si nécessaire), parfaits pour observer dauphins, phoques, lions de mer et même, si vous avez de la chance, les poissons volants de l’île.  

Comme les eaux californiennes du Pacifique sont d’une douceur appréciable ici (jusqu’à 22 oC), la plupart des plongeurs, (avec palmes et tuba ou bouteille) se passent de leur combinaison pour explorer les profondeurs sous-marines. Matériel et professeurs sont à disposition sur l’île. Pour observer les demoiselles Garibaldi et leurs écailles orangées ou d’autres créatures de l’océan de façon inédite, tentez l’aventure du SeaTrek : un casque de plongée spécialement équipé vous permet marcher au fond de la mer tout en respirant de l’air frais.  Si vous préférez rester au sec, il existe des visites guidées en bateau à fond transparent et même une visite du port d’Avalon en petit sous-marin.

Les amateurs d’exploration peuvent prendre le ferry ou louer un bateau à Avalon pour se rendre à Two Harbors, à la pointe ouest de l’île. Ce hameau rustique et isolé* est une destination appréciée pour y passer la nuit, en bateau à voile ou à moteur, mais aussi pour la plongée et le kayak. En faisant le tour de l’île, vous atteindrez la crique reculée et sauvage de Little Harbor, l’un des plus beaux terrains de camping de l’État.

Arrière-pays de Catalina
Courtesy of Santa Catalina Island Company

Arrière-pays de Catalina

Arrière-pays de Catalina
Randonnées pédestres et cyclistes

La Catalina Island Conservancy, fondée en 1972, est l’une des plus anciennes réserves foncières de Californie du Sud. Elle protège 88 % de l’île de Santa Catalina dans le cadre d’une réserve naturelle gérée avec soin. L’« intérieur » de l’île abrite plus de 60 espèces de plantes, d’animaux et d’insectes endémiques que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la planète, ainsi que des espèces rares, comme le renard de l’île de Santa Catalina.  

Rejoignez une visite guidée de l’Eco Jeep Tour (ou des visites pédestres en été) pour crapahuter sur les chemins de terre avec des naturalistes expérimentés. Ils vous raconteront ce qu’ils savent des renards et autres espèces autochtones, ainsi que sur les habitants les plus inattendus de Catalina : un troupeau de bisons américains (dont les ancêtres ont été introduits sur l’île en 1924 dans le cadre d’un film). La populaire visite guidée du Wildlands Express (en bus) vous conduit jusqu’au célèbre « aéroport dans les nuages », une petite piste d’atterrissage installée sur un sommet au centre de l’île. Les amateurs de VTT peuvent acheter un billet à la journée pour explorer les 64 kilomètres de sentiers et routes non pavées (matériel et visite guidée en option).    

Golf à Catalina
Golfing on Catalina by Steve Burns/Flickr

Golf à Catalina

Golf à Catalina
Putts et drives sur les 9 trous* du parcours historique de l’île

* Remarque : chacun des neuf trous dispose de deux séries de tees pour jouer en 18 trous.

Essayez ce parcours réputé être le plus ancien à l’ouest des Rocheuses. Le Catalina Island Golf Course, qui s’étend au pied des collines broussailleuses d’Avalon, ressemble à un complexe privé, mais ses neuf trous difficiles sont ouverts à tous. (À chaque trou, deux séries de tees vous permettent de jouer en 18 trous si vous le souhaitez.) On y trouve également un putting green, apprécié des papas et de leurs enfants. Tiger Woods s’entraînait d’ailleurs ici dans son enfance. Le terrain héberge également le Catalina Country Club, un choix plaisant pour un déjeuner en plein air, même si vous n’êtes pas golfeur. À l’origine, le bâtiment était une retraite de l’équipe de base-ball des Cubs de Chicago, qui venaient s’entraîner sur l’île, les premiers propriétaires de Catalina, les Wrigley, magnats du chewing-gum, ayant été propriétaires des Cubs de 1920 à 1981. 

Catalina Casino
Avalon Casino by Santa Catalina Island Company

Catalina Casino

Catalina Casino
Découvrez des œuvres d’art et des spectacles dans un monument historique emblématique du bord de mer

Ce spectaculaire bâtiment circulaire majestueusement situé à la pointe nord du port d’Avalon est une sentinelle accueillante depuis le début de la Grande Dépression de 1929. Ce chef d’œuvre de l’Art Déco était le rêve de William Wrigley Jr., magnat du chewing-gum, qui acheta des droits lui assurant le contrôle de l’île de Santa Catalina en 1919. Pour lui, le casino était un moyen d’ensorceler les arrivants, une manière de dire : « voyez, ici, tout respire le calme, la beauté, le plaisir » et de trouver un répit, ne serait-ce que de courte durée, pendant cette période difficile de l’histoire des États-Unis.

"Pour Wrigley, le casino était un moyen d'ensorceler les nouveaux arrivants...."

À l’intérieur, Wrigley organisa des bals et des spectacles somptueux. La tradition se perpétue encore aujourd’hui, et les invités aux événements annuels (souvent vêtus de costumes d’époque) continuent de danser dans la grande salle de bal du casino. Des films récents sont également projetés dans la salle de cinéma, magnifiquement décorée, au sous-sol. (En arrivant une heure à l’avance le vendredi et le samedi soir, vous pourrez assister à une démonstration impressionnante du grand orgue de la salle.) Les visites guidées sont incontournables pour découvrir l’histoire d’Avalon et ses liens avec Hollywood. Le Behind-the-Scenes Tour vous mènera dans des loges fermées depuis 70 ans et sur une scène qui accueillit en son temps des musiciens aussi célèbres que Benny Goodman. 

Hébergements de luxe et Beach Club de Catalina
Courtesy of Santa Catalina Island Company

Hébergements de luxe et Beach Club de Catalina

Hébergements de luxe et Beach Club de Catalina
Le summum de l’élégance en bord de mer

À quoi bon s’évader sur une île si l’on n’y trouve aucun hébergement digne de ce nom ? Parmi les options offertes par l’île de Santa Catalina, on peut citer l’Avalon Hotel, un bâtiment de style Arts and Crafts californien minutieusement restauré, où se conjuguent l’acajou et les frises céramiques typiques de l’île. La terrasse sur le toit de l’hôtel pourrait d’ailleurs être l’endroit idéal pour se détendre, une coupe de champagne à la main. Les chambres du Snug Harbor Inn, situé en bord de mer, sont équipées de baignoires à remous et de cheminées. L’Hotel Metropole, baptisé d’après le premier grand hôtel de Catalina (disparu dans un incendie en 1915), a été reconstruit dans un somptueux style maritime. Pour un séjour inoubliable et luxueux, réservez la Beach House, avec ses deux chambres et ses deux salles de bains : vous pourrez vous envelopper de peignoirs très doux et admirer la vue panoramique sur l’océan depuis votre terrasse privée.

L’Inn on Mt. Ada vous attend au-dessus d’Avalon, avec son point de vue spectaculaire sur le port et le casino d’Avalon au crépuscule. L’hôtel est situé dans l’ancienne demeure des Wrigley et propose de petites attentions telles que des crèmes glacées servies aux hôtes dans l’office du majordome, ainsi que des amuse-bouche, du vin et du pétillant de Californie servis tous les soirs. Si vous souhaitez disposer de plus de place, vous pouvez louer un appartement dans le quartier huppé de Hamilton Cove. La plupart des logements sont loués avec une voiture de golf pour que vous puissiez rejoindre Avalon, située à 5 minutes en voiture… si vous avez envie de quitter votre chaise sur la terrasse ou au bord de la piscine. Le Descanso Beach Club met à disposition des cabanas privées, du personnel de plage et d’autres petites attentions luxueuses.

Si vous cherchez un refuge plus reculé, dirigez-vous vers Two Harbors, au nord d’Avalon. Le Banning House Lodge offre une immense vue sur l’isthme de Catalina et sur Catalina Harbor. 

Musée de l’île de Santa Catalina
Harriot Manley/Sunset Publishing

Musée de l’île de Santa Catalina

Musée de l’île de Santa Catalina
Découvrez l’histoire de l’île, de son passé amérindien à Marilyn Monroe, en passant par Hollywood et la famille Wrigley

Ce merveilleux musée consacré aux arts, à la culture et à l’histoire de l’île est un excellent moyen de vous orienter à votre arrivée à Avalon. Actuellement situé au rez-de-chaussée du Catalina Casino (en attendant un site plus grand en centre-ville), le musée comporte un petit théâtre numérique, des galeries d’histoire et une galerie spéciale dont les expositions sont consacrées aux habitants célèbres de l’île, comme Norma Jean Baker (alias Marilyn Monroe). Découvrez les habitants d’origine de l’île, la tribu Pimungan, ainsi que les premiers colons européens, venus chasser la loutre et travailler dans les mines. Vous connaîtrez également l’héritage laissé par le magnat du chewing-gum William Wrigley Jr., qui acquit la majorité des droits de propriété sur l’île en 1919 et en fit la destination de vacances qu’elle est aujourd’hui. (La famille Wrigley possède et gère encore une grande partie de l’île.) Après avoir visité le musée, vous pourrez vous rendre à pied, en vélo ou en voiturette jusqu’au mémorial Wrigley, construit dans le jardin botanique de l’île, à l’est de la ville, près du parcours de golf.

Courtesy of Santa Catalina Island Company

Camping et randonnées sur Catalina

Camping et randonnées sur Catalina
Éveillez le Robinson qui sommeille en vous à l’intérieur de l’île Catalina

Canyons reculés, crêtes balayées par le vent, criques et plages secrètes… rien de tel pour recharger vos batteries mentales, à défaut de celles de votre téléphone. Géré par la Catalina Island Conservancy, cet intérieur préservé (c’est ainsi qu’on appelle les 88 % de l’île qui ne sont pas urbanisés) est un espace sauvage accessible uniquement sur autorisation. L’idéal pour des randonnées déconnectées. Si vous ne vous sentez pas en mesure de parcourir les 60 kilomètres de la Trans-Catalina Trail, vous pouvez n’en faire qu’une partie. Vous trouverez des cartes et des conseils auprès des employés de la Catalina Island Conservancy, à Avalon. Ils vous délivreront aussi, gratuitement, le permis de randonnée (obligatoire), à moins que vous ne vous le procuriez en ligne. Les randonneurs empruntent généralement la navette locale à l’aéroport pour éviter la montée du point d’accès principal. 

Pour vous éloigner de tout, vous pouvez camper sur l’un des cinq terrains de camping ou des 17 sites accessibles en bateau ou en kayak ; là encore, le permis est obligatoire (délivré à Avalon, Two Harbors ou Hermit Gulch). Le plus proche d’Avalon est Hermit Gulch, une bonne solution si vous êtes novice en matière de camping ou si vous avez de jeunes enfants. Two Harbors, situé sur une falaise surplombant l’océan, propose des locations de tentes et des emplacements de camping. Little Harbor dispose d’un terrain de camping situé face à la mer, dans un magnifique coin sauvage. Attention tout de même, c’est un coin venteux. Envie de plus d’aventures ? Suivez le chemin de randonnée assez difficile jusqu’à Parson’s Landing, à l’ombre des pins et des eucalyptus (ou accédez-y en kayak). 

Et s’il vous faut toujours plus d’adrénaline, embarquez pour le Zip Line Eco Tour de Catalina, une descente en tyrolienne de plus de 1 200 mètres, qui va du canyon à Descanso Beach.

Courtesy of Santa Catalina Island Company

Se déplacer à Catalina

Se déplacer à Catalina
La petite taille de l’île facilite les déplacements. C’est l’un des rares lieux où les voitures de golf sont recommandées comme moyen de locomotion.

Le superbe bout d’océan qui sépare l'île de Santa Catalina de la Californie du Sud crée une ambiance magique. Il impose aussi un peu plus d’organisation pour venir. Sur le continent, des ferrys partent régulièrement et tout au long de l’année de quatre ports : Long Beach, Dana Point, Newport Beach et San Pedro. Gardez les yeux ouverts : des dauphins et des baleines sont souvent visibles sur le trajet.

Sur l’île, le moyen de transport privilégié est la marche à pied. Les voitures sont si peu appréciées qu’il y a une liste d’attente de 14 ans pour en posséder une à Catalina. Par chance, la ville principale, Avalon, a une superficie d’à peine 2,5 km², ce qui permet de se promener agréablement entre la plupart des attractions. Des taxis et des navettes attendent tous les ferrys à l’arrivée. Vous pouvez ainsi accéder facilement à votre logement. Vous pouvez aussi marcher depuis le débarcadère. Il y a une station de taxi en centre-ville, et des tramways circulent régulièrement sur les deux itinéraires réguliers en été et les week-ends. Les voitures de golf sont un moyen prisé pour visiter les collines dominant la ville. Il est facile d’en louer une, ou même un vélo. Si vous prévoyez d’aller plus loin qu’Avalon, des services de navette et de camion charter relient Avalon à l’aéroport dans les nuages, à la ville de Two Harbors et aux terrains de camping au centre de l’île.

Si vous désirez une arrivée stylée, ou si vous êtes pressés, des services d’avion privé ou d’hélicoptère sont à votre disposition.